Spirit
Malheur à toi pauvre âme !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 22
Localisation : Quelque part en France
Humain


[Quête] I am the War

MessageSujet: [Quête] I am the War Mer 20 Sep - 14:46

La volonté d'un seul homme


Double Trouble
Un vendredi après midi, cela faisait presque un mois, si ce n'est plus, que Marc était absent. Il avait laissés des consignes et le centre à Arashi pour qu'elle le garde en son absence. Mais c'était bien trop long, quelque choses ne tournait pas rond et cette journée en particulier laissait planer une impression de mauvaise nouvelle qui n'avait rien d'agréable.

Il faisait gris, le ciel semblait prêt à déverser foudre et pluie sur les malheureux qui seraient dehors... Du moins, ailleurs qu'au dessus du magasin d'armes de Marc. Arashi pouvant contrôler la météo à son souhait, elle en faisait ce qu'elle voulait au final.

Et c'est ainsi que commence nôtre quête pour retrouver Marc... Sur une Arashi esseulée dans son centre de Kreat'hur et d'armes, sera t'elle seule longtemps ? Que se passera t'il dans cette première journée ? C'est à vous de le décider, participants.

Il est 11 heures et 20 minutes au moment ou cette aventure commence, les rouages s'enclenchent et cette mauvaise impression colle à la peau de ceux qui connaissent le vendeur d'armes.

De loin, une étrange personne observe le Gun's & Roses avec des jumelles, habillée d'un costume noir et trempé par la pluie, il n'y faisait pas attention. Cette personne était plus ou moins cachée dans les sommet rocheux environnants et attendaient patiemment.


>CODAGE by Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
" Arashi "
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 09/05/2017
Kreat


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Mer 20 Sep - 15:25
Qu'est ce qui lui prenait autant de temps ? Ces absences se faisait de plus en plus longues, de plus en plus fréquentes, ça faisait un mois que je devais gérer les Kreat'Hur et les clients, non pas que j'étais dérangé par le fait d'être la chef, mais je ne pouvais que m'inquiéter pour lui...Est ce que je devais le considérer comme mort ? Si il ne revenait pas, qui allait bien pouvoir m'ôter ce foutu bracelet ? Sûrement pas Taïga, je savais bien qu'elle ne m'aimait pas, j'aurais aussi bien pût tenter de le détruire, mais ça ne serait sûrement pas sans conséquences, et être estropiée d'un oeil me suffisait largement.

Je m'habillais chaudement et montais sur le toit pour observer les environs, sans que je ne puisse vraiment le contrôler, mes doutes et ma colères affectaient le paysage, changeant l'automne en un hiver mordant à des centaines de mètres à la ronde, je pourrais régler ce problème, mais je n'en avais pas envie, cet endroit était devenu mon territoire et tout le monde méritait de le savoir que pour l'instant, l'insolente foudre s'était cachée pour laisser place à une monotonie glaciale. J'ouvre la caisse où j'aimais ranger mon fusil de précision, nouveau souvenir amer de Marc et le prend avec moi, un entraînement ne me ferais pas de mal, il ne cessait de me répéter qu'il fallait que je me prépare à quelque chose...Pourquoi tu m'a rien dit de plus ?!

Un éclair jaillit des nuages et frappe le sol en contrebas, je reste un instant assourdie et observe l'impact fumant, qui avait besoin d'un sniper quand un simple accès de colère était synonyme d'orage ? Une simple pensée mélancolique synonyme de pluie battante ? Il fallait que quelqu'un m'aide à le trouver, mais qui ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 20
Launwitch


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Mer 20 Sep - 19:43



I am the War
Suite à ma séparation définitive avec mon mari, ma grand-mère m'a invité à passer un séjour en Irlande histoire d'oublier Volk. C'est vrai que après presque 20 ans de vie commune, quelques jours à Lame Spirituelle m'aiderait à oublier comme ça, c'était de l'ironie.
Je soupire en me recouvrant d'un gros gilet de coton. En temps normale, je reste souvent nue ou habillée d'une très légère robe. C'est ça d'habiter dans une grotte remplie de coussins moelleux et d'épais tapis au bord de la plage à la lisière d'une ville en ruine de l'Ancien Monde. Je ne fréquente pas les gens de mon âge, et ni la population. Il n'y a que mes sœurs qui comptent, quoiqu'elles sont des deux pans de ma nature.
Je grelotte légèrement, l'ambiance du village s'est obscurcie et refroidie ce dernier mois. Je ne sais pas à quoi c'est dû, pourtant la communauté est réputée pour faire régner une température ambiante toute l'année environ. Je n'arrive pas au bon moment. Malgré la légère froideur, les villageois continuent de rester solidaire envers autrui, c'est le plus important. Je finis par arriver devant une grande bâtisse vers la périphérie du village, là où le temps est plus dangereux et imprévisible. A quelques dizaines de mètres de moi, je capte un éclair qui frappe le sol. Je sursaute légèrement, mais j'admire surtout la beauté du ciel qui fait virevolter mes long cheveux raides couleur noisette. MEs pupilles sont aussi blanches que la foudre, avec un très léger voile de jade.On me prend souvent pour une aveugle, c'est juste la vision très sensible.

Gun'n'Roses, voilà le nom de ce centre, je relève la tête. Fermant les yeux, j'apprécie l'eau qui tombe sur mon visage laiteux, j'aime cet élément. Me concentrant, ma peau frémit très légèrement, je dois me retenir pour ne pas finir en saumon. Alors le téléphone vibre au fond de ma poche, je décroche automatiquement.

_ Tu t'es enfin décidé à passer au téléphone, grand-mère ? ris-je, oui je suis arrivée et toi tu débarques quand ?

Lorsque je raccroche, j'ai encore le sourire aux lèvres, grand-mère m'a donné rendez-vous ici,
serait-ce pour acheter un esclave ? Je frissonne d'horreur rien qu'à cette idée. J'ai bien failli en devenir une, heureusement que maman m'a fait fuir Paris par les égoûts il y a bien des années de ça.
© Seerose pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 09/02/2017
Age : 27
Launwitch


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Mer 20 Sep - 20:14



I am the War

Feat. Lorelei & Arashi







S'il y a bien une personne concernée par Marc, c'est Arashi. Plusieurs semaines que je n'ai plus aucunes nouvelles et ce n'est pas normal, Egregario est censé pouvoir localiser les membres de ma ligne démoniaque, mais il n'en est rien. En plus d'être une amie, il est de mon devoir de Maïtresse de Lignée de le protéger, au péril de ma vie. Je sais que je peux aller trouver son esclave au centre, mais pas moyen de réquisitionner Daniel, ni Damon et puis encore moins Wolf. Justyna aurait pu très bien pu nous servir avec ses talents de chasseuse, mais elle est retenue à la Capitale avec son nouveau maître. Ash n'est qu'un humain, alors il ne me reste plus que la dernière de la famille. Lorelei. Elle n'est pas foncièrement puissante, mais peut se s’avérer très utile, elle a plus d'un tour dans son sac.
Malgré la faible température, je me suis parée comme à mon habitude depuis quelques semaines : un débardeur noir, avec un jean et mes Docs Martens. Une ceinture me permet de prendre le fourreau de mon katana, en plus du holster de mon 9 mm à l'épaule. Une veste en cuir recouvre le tout. J'ai laissé mes cheveux détaché. Je me suis clairement préparée à me battre, je n'ai rien de plus confortable et pratique.
Je me suis déplacée à pied, je traverse ma forêt sans avoir peur des parasites. La tension est palpable entre moi et Wolf, ni moi, ni lui avons encore entamé le premier pas. Cependant, je n'ai pas à me plaindre de ses compétences de majordome, il a une meilleure tenue vestimentaire qu'Akiko et moins à tourner autour de moi aussi.

J'ai beau maintenir mes distances, calmer le jeu entre lui et Daniel, cela n'empêche que j'ai maintenant besoin d'autre chose de la part de Wolf. Mais ça, je ne sais pas du tout encore comment m'y prendre. Je ne sais pas pourquoi il m'accompagne jusque chez Marc, mais je respecte sa présence. Et pour le remercier de tous ce qu'il fait pour moi malgré son caractère de chien, j'ai réaménager l'ancienne chambre d'Akiko pour lui. Une pièce d'une trentaine de mètre carré, au ton d'un bleu nuit, avec un lit de place plutôt sobre mais très confortable. LA déco, je lui laisse à sa guise. Je ne suis plus rentrer dans sa chambre depuis que je lui ai donné la clef. Par contre, c'est souvent que mon nouveau majordome effectue des vas et vient dans ma chambre pour mon linge, et il ne s'est encore rien passé. Faut vraiment que je fasse quelque chose, humainement ça se ressens que je n'ai plus la vingtaine mais 80 ans, et pourtant, niveau physique, je fais une bonne trentaine.

Lorsque j'arrive sur place, j'avais passé un coup de fil, et ce n'est pas sans surprise que je retrouve Lorelei. Lorsqu'elle me voit, un grand sourire affectueux vient arborer son visage de poupée avant de me sauter dans les bras. Par chance nous faisons la même taille, notre chevelure est quasi à l'identique, mais pas les traits de son visage. Alors que les miens sont plus dures et transpirant la femme fatale sexy, Lorelei à des petites lèvres pulpeuses cerises avec un regard quasi nacré, un nez en trompette avec des petites pommettes. Sa peau semble miroité les reflets d'une eau cristalline alors que la mienne est blanche, nous avons cependant la même formes des yeux et capillaire.
Après ce gros câlin, je me retourné vers Wolf pour le remercier sans être surprise de sa réponse quelque peu ronchon, mais il ne dit rien de plus. Je sourie en coin et lui souhaite la bonne journée, car je ne risque pas de le voir avant un petit moment. Il sait que je dois aller chercher Marc. Donc je lui confie mon manoir.

_ Alors mamy Taïga ? Pas trop mal au dos ? dit-elle sournoisement.
_ Arrête de m'appeler comme ça ! Et la ferme !

Elle éclate de rire, je grogne dans ma barbe, mais affiche aussi un doux étirement de lèvres face à elle. Lorelei n'est autre que la fille de mon second enfant qui est Thaïs mariée à un médecin humain, ils ont eu cette femme face à moi.
Quant le moment vient au sérieux, je finis par révéler à ma petite fille les véritables raisons de notre rendez-vous. Sans surprise, elle ne rechigne pas, toujours vouée à son prochain. Je voulais au moins la sortir de sa grotte pour lui faire penser autre chose qu'à son ancien mari rappeler à la Voûte Céleste. Sans surprise, je vois Arashi au loin lorsque nous nous approchons du centre.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

+1
Revenir en haut Aller en bas
" Arashi "
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 09/05/2017
Kreat


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Jeu 21 Sep - 18:11
Je remarque deux formes sous la pluies, plutôt loin, mais assez reconnaissables, du moins l'une d'entre elles, que pouvait bien faire Taïga ici ? Elle retournait chercher un esclave ? Elle voulait parler à Marc ? Si oui, elle risquait d'être déçue. Me concentrant un court instant, je crée une petit espace où la neige ne tombe plus avant de descendre du toit et de m'y rendre, attendant la chef et la demoiselle qui l'accompagne. Dans l'accalmie, je vois les vois plus clairement, Taïga ne semblait pas avoir changé, quand à l'autre, elle était étrange, elle avait un air presque irréel, sûrement pas humaine, contrairement à ce qu'on pourrait penser. En les voyant de plus près, je remarque de subtiles ressemblances, j'en déduit donc qu'elle était sa cousine ou quelque chose du genre, les détails ne m'intéressent pas.
J'attend donc, protégée du froid autant par ma nature divine que par le manteau de fourrure sombre que j'avais acheté en ville, c'était basique, mais ça me donnait toujours un air plus important que les vêtements casuels et les tenues de chambres qui moisissaient dans la réserve, on aurait bien pût les vendre, mais j'attendais l'accord du cow-boy, comme quoi, j'allais devoir me résigner à m'en débarrasser, je me doutais bien que je n'allais pas le retrouver d'un claquement de doigts et qu'il n'allait pas revenir comme une fleur. Une fois les demoiselles assez proches pour entendre ma voix, j'hausse un peu le ton et les aborde d'un ton plus froid que je ne le voulais au départ.

"Salut, je peux vous aider ? Désolée si il y a un peu de bordel, Marc est pas là pour le moment."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 20
Launwitch


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Ven 22 Sep - 9:04



I am the War
Voir toute cette neige, cette eau figée et durcit, je n'avais qu'une envie ; Tout liquéfier et me baigner dedans. Je suis une sirène, et c'est tout à fait normal d'avoir cette envie. Les profondeurs abyssales sont mes endroits préférés sur Terre.

Je suis donc avec ma grand-mère, qui devait pour sa part se retenir de faire fondre toute cette neige pour instaurer une température beaucoup plus ambiante et agréable pour faire fleurer la verdure luxuriante irlandaise. Le froid l'a toujours rendu de mauvaise humeur, elle était parti dans les ruines il y a quelques temps. Son état mental était assez instable et dangereux, je sais qu'elle a tué des gens, rasé une communauté entière, mais je ne sais pas si elle va mieux. Depuis son retour elle passe son temps au manoir avec son nouvel esclave. Elle me paraît joyeuse en cet instant, mais l'habit ne fait pas le moine, surtout pour Taïga. Heureusement ou malheureusement pour nous, nous savons toujours très vite les véritables pensées de la femme à mes côtés.
Une voix finit par détourner mon attention vers la grande bâtisse, sans surprise, je me retrouve face à une créature aux appendices draconiques. Les plumes au bout de sa queue me font pensé que j'étais devant un grand lézard asiatique. J'arque un sourcil en l'observant et jette un coup d'oeil à ma mère en perdant mon sourire. Non pas que je l'aime pas, mais juste que je n'ai pas l'habitude de voir d'autres personnes en dehors de ma famille sans les tuer. Car les intrus sur mon territoire étaient des marins et je devais nourrir mes soeurs et moi-même. Par chance, ce ne sont que les humains. Mais ouais, les sirènes mangent bien les hommes. A part ça, il ne me reste pratiquement plus rien de ma vie d'humaine avant que je ne connaisse la mers. Alors je reste près de Taïga, comme une fille légèrement apeurée. Je n'exprime rien, mais pour rien au monde je ne veux perdre de vue ma grand-mère. Elle, elle est forte et j'ai beaucoup d'admiration pour elle.

Je ne sais pas quoi répondre, alors je ne dis rien. Je ne sais pas qui elle est, mais visiblement elle connaît ce Marc. Est-ce sa femme ? Ou son esclave ? Car le tatouage sur son cou indique clairement que c'était une Kreat'hur. Je frissonne à cette idée d'horreur, jamais je n'aurai pu supporter en devenir une.
©️ Seerose pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 09/02/2017
Age : 27
Launwitch


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Ven 22 Sep - 11:24



I am the War

Feat. Lorelei & Arashi







Ma descendance se presse légèrement contre moi, je lui jette un rapide coup d'oeil mais ne la repousse pas. Comprenant sa réaction, je ne regrette pas la manière dont j'ai élevé mes enfants, comme des humains mais sans jamais refréner leurs pouvoirs. Nous éprouvons de l'humanité, mais dès que nous nous en éloignons, nous devenons notre propre nature. Je suis la plus sujette à l'instabilité, Lorelei a depuis longtemps abandonné tout comme Daniel. Seule Thaïs et Justyna parviennent à le ressentir sans mal. Et nous le vivions bien, en fait, je suis la seule à être ainsi tiraillée entre les deux.
Revenant à Arashi, je constate facilement nous nouvel oeil de verre, il lui allait plutôt bien, je devrai lui trouve un surnom. J'y travaillerai en route, ça m'occupera l'esprit. Par le ton et les paroles d'Arashi, je devine facilement que je ne l'avais pas prévenu pour la quête. Il faut dire que l'esclave et moi nous ne nous aimons pas forcément. La dernière fois qu'elle m'a vu, je suis aller acheter Wolf, depuis, plus rien. Mon sourire devient sardonique face à elle, j'expulse l'air de mes poumons en tapotant le fourreau de mon sabre. Le froid environnant m'agace assez, d'un geste circulaire de l'index posé sur mon fourreau, j'invoque mon pouvoir. Je n'empêche pas Arashi de jouer miss météo, et je ne sais pas du tout sa vraie puissance, mais l'effet de surprise est de mon côté. Une bourrasque d'air chaud vient épouser nos corps, s'engouffrer ainsi dans nos cheveux. Automatiquement, mes muscles se détendent alors que mon aura faisait fondre la neige environnante très rapidement, la température commençait à monter sensiblement. Je sais que ça peut paraître à celle qui veut la plus grosse, mais je ne peux pas laisser une personne prédominer son pouvoir là où je suis sur mon territoire. Cette sensation s'accroît du fait qu'Arashi était non seulement une divinité inférieure, mais aussi une personne maîtrisant l'alter ego de mon pouvoir en élément.

_ Bonjour Arashi, m'exclamé-je alors que ma petite-fille reste contre moi.

Je finis par m'arrêter sans être trop proche de l'esclave, maintenant une distance acceptable. Ma mine est joviale, mais je la perds très vite, gardant néanmoins ce bon vieux sourire sardonique qui me va tant. Je ne comptais pas la laisser faire n'importe quoi, la gardant à l'oeil. Lorelei s'écarte légèrement, restant malgré tout très observatrice.

_ Justement, si je suis là, c'est parce que Marc est absent depuis trop longtemps. Et comme tu es son esclave, je pense qu'il est naturel que je t'en parle. Je compte partir à sa recherche avec ma petite-fille et toi. Sur le champs. Et ne t'inquiète pas pour le centre, Daniel va s'en occupé, c'est mon oncle.

Voilà comment j'ai réussi à écarter Wolf et Daniel pendant mon absence. Ce dernier est celui qui m'a élevé et guidé dans la vie. Il est très vieux et passe le plus clair de son temps dans sa forme démoniaque de loup, mais c'est un hybride vampire qui est très intelligent. Je sais qu'il pourra bien prendre soin du centre, il adore les créature et les animaux, comme un père. Je faisais clairement comprendre que mes paroles ne sont pas discutable.

_ Après, si tu refuses de partir, c'est tout à ton aise, c'est je refuse d'attendre plus longtemps. J'ai un mauvais pressentiment.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

+1
Revenir en haut Aller en bas
" Arashi "
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 09/05/2017
Kreat


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Ven 22 Sep - 21:33
Entre l'inconnue qui tremblait presque de peur et Taïga qui s'efforçait de dissiper mon aura glaciale, je me rendais compte d'une chose, au départ, elles n'avaient aucune envie de me voir, si elles me demandaient, c'est qu'elles avaient besoin de moi, la situation était vraiment merdique. Au fond, je n'avais pas vraiment envie de bosser avec elle, mais j'allais devoir le faire pour Marc, il méritait bien ça, sans lui, je n'aurais pas récupéré mes pouvoirs, et si il ne revient pas, je resterais bloquée toute ma vie sous cette apparence humaine qui commençait à m'énerver. Je pouvais m'y habituer, mais je n'allais pas m'abaisser à cette vie digne d'une mortelle, la conclusion était donc simple, je devais le retrouver, où qu'il soit.

"Je vous suit, ne vous inquiétez pas."

L'idée de laisser le centre à un inconnu ne m'enchantait pas, mais il le fallait bien, Marc ne m'en voudrait pas, surtout si c'est pour sauver sa peau, malgré tout, je n'avais aucune idée d'où on allais, je devais me dire que quoi qu'il arrive, je devrais être prête, à cette idée, je sens mon corps légèrement chargé d'électricité, je n'allais plus être seule bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 22
Localisation : Quelque part en France
Humain


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Sam 23 Sep - 14:46

La volonté d'un seul homme


Double Trouble
La discutions des trois femmes allait prendre une tournure... Spéciale. Elles ne le savaient pas encore, mais dans la vallée, passant par une route sinueuse de montagne, trois SUV noirs approchaient du centre d'esclaves...
Leurs moteurs offrant un bruit de fond en écho alors qu'ils étaient de plus en plus près.

Sur les monts, l'observateur en costume se tourna vers la Motocross qui l'avait amené ici, récupérant dans un sac un fusil de précision à silencieux. Les choses étaient sur le point de tourner au vinaigre assez rapidement, l'une des trois ressentirais peut être l'approche de ces véhicules avant que ça ne soit trop tard ?


>CODAGE by Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 20
Launwitch


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Lun 25 Sep - 10:31



I am the War
J'essaye de reprendre ne serait-ce qu'un peu de contenance. M'écartant de quelques pas de ma grand-mère, je redresse la tête en soufflant et balaye les environs du regard par curiosité. Bien que le climat de Lame Spirituelle est assez étrange, la beauté du paysage n'en est pas moins amoindrie. Mais je devine bien que l'Irlande ne montre que sa véritable beauté luxuriante qu'au printemps et été. Je m'échappe pendant quelques secondes pour la contemplation des environs, laissant mon ancêtre avec l'esclave. C'est bien calme, néanmoins, quelque chose me dérange. Je ne sais pas si c'est un mauvais pressentiment, mais mon instinct n'est pas tranquille. Je ne parviens juste pas à définir si c'est dans le bon ou mauvais sens.
Arashi a donné son accord et est prête à nous suivre, ce qui est une bonne chose. Je ne pense rien de spécial de la petite dragonne, je ne la connais pas. Mais Taïga semble assez bien la connaître, je suis donc aussi au courant pour l'oeil de verre. Ca ne me perturbe pas non plus, j'ai fait bien pire à ceux et celles qui ont tenté à la vie de mon ancien mari ou à celle de mes soeurs.

_ Tu as une idée d'où on commence mamy Taïga ?

La concernée pestifère dans sa barbe et s'apprête à me rappliquer mes quatre vérités, jusqu'à ce qu'elle se fige. Alors je remarque ses yeux, d'un vert enflammé pailleté d'or. J'arque un sourcil en étant étonnée, je ne vois pourtant pas d'ennemi. Mais Taïga ne bouge plus, elle porte son regard dans l'horizon comme un aigle ayant repéré sa proie. Je ne pense pas qu'elle vient de voir quelque chose, mais plutôt de ressentir. Ce n'est donc pas forcément bon signe. C'est même très mauvais signe.
Depuis le massacra qu'avait créer Amanite en brûlant la communauté, mon ancêtre n'a pas érigé de défense. Non, elle a plutôt écouler son essence démoniaque partout su son territoire, c'est comme si Egregario avait lié la vie avec lui. Ses yeux et oreilles sont donc partout ici en plus des paysans.

_ Ne me dis pas que c'est Amanite ? Grand-mère !
©️ Seerose pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 09/02/2017
Age : 27
Launwitch


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Lun 25 Sep - 11:51



I am the War

Feat. Lorelei & Arashi







Arashi n'a pas tous ses pouvoirs à cause de son bracelet, et bien qu'une menace approche actuellement, je ne peux me permettre de la libérer. Je n'ai rien contre pour affranchir les esclaves, au contraire, mais ce n'est pas à moi de décider pour son sort. Marc reste son maître et seul détenteur de son libre arbitre malgré mon rang de chef de communauté. J'ai déjà bien causé assez de souci en lui arrachant son oeil, Egregario avait adoré. Est-ce que je le regrette aujourd'hui ? Certainement pas. Je ne peux pas toujours me comporter comme une humaine, et ce, malgré d'avoir été élevée comme telle et que mon corps soit mortel. Non, l'humanité est quelque chose que je fréquente de manière quotidienne, mais c'est comme si je la perd au fil du temps si je ne fréquente pas ce qui l'ont. C'est quelque chose que je n'arriverai jamais a assimiler. Mon esprit sera toujours tiraillé entre ma part humaine et Egregario jusqu'à mon dernier souffle. Je me suis déjà faite à l'idée.
Revenant à moi-même, j'entends l'esclave de la prévenir si je remarque quoique ce soit. Il y a bien une chose qui m'a frappé de suite, je voulais la secouer comme un prunier pour arrêter à ma peau d'avoir la chair de poule avec ce froid prussien. Mon démon s'occupe de ma protection naturel et quant à Lorelei, je ne savais pas trop. En tous cas, j'ai bien vu ses yeux se vider du peu de couleur vert pâle qu'elle possède pour arborer un blanc livide et dénué de sentiment. Sa peau s'est écaillé très subtilement, c'est une sirène après tout. Je décide malgré tout d'infuser un peu de mon essence démoniaque pour lui procurer une chaleur protectrice naturelle sur son corps, elle ne le refuse en rien du tout.

Plissant légèrement les yeux, je ne parviens plus à voir avec netteté les trois bagnoles, si ce n'est qu'elles sont à l'arrêt. Une très vague silhouette finit par en sortir, et d'un seul coup, mon corps entier frissonne. J'écarquille mes globes oculaires de surprise, la vision s'améliore, il semble comme intact face au déluge de miss borgne.
Intrigant.

Expulsant vivement l'air de mes poumons, je me concentre pour me rapprocher des étrangers, mes sens en alerte. La main sur mon fourreau et prête à dégainer mon arme de poing. Mes réflexes restes humaine malgré ma nature démoniaque, c'est vrai, mais mieux vaut agir par échelle pour mieux surprendre l'ennemi. Je préfère me montrer comme une femme pleine de ressources. L'homme est en train de fumer sa cigarette, je m'arrête à une distance de quelques mètres pour lui faire face. Mes cheveux vont s’emmêler de merde avec tout ce vent, je grogne faiblement.
Lorelei a disparu, je ne sais pas ce qu'elle fait. Bien qu'elle ne soit pas puissante en force brute, sa spécialité réside dans la discrétion et l'habilité. Elle a le dont de se fondre dans la nature quand bon lui semble, et l'ombre est sa meilleure amie. Avec toute cette pluie et ce vent, je ne suis pas surprise que sa part de sirène ai prit le dessus. Je lui fait entièrement confiance, et tant que je sentirai son aura en moi, il n'y aura rien d'alarmant. Ceci dit je me vois obliger de me rapprocher un peu plus de l'inconnu pour pouvoir lui parler. Son pouvoir s'insinue en moi, comme des pâtisseries pour Egregario qui se met à roucouler comme un pigeon en parade nuptiale. Il aime tout ce qui touche au feu, de près ou de loin, et sa seule envie est d'absorber l'âme de cet intrus. Surtout avec toute cette noirceur qui grouille dans les voitures, j'ai intérêt à me tenir tranquille pour le moment si je ne veux pas laisser mon démon prendre le dessus.

Un sourire en coin s'affiche sur mon visage alors que j'invoque mon propre pouvoir pour me protéger de la tempête de la miss, comme une aura, permettant d'avoir un parapluie transparent sur tout mon corps et à un mettre de diamètre. Je regarde l'inconnu.

_ Ce n'est pas tous les jours que des SUV approchent de la communauté, que puisse-t-on faire pour vous ?

Mon ton est ironique malgré mon doux sourire, je laissais Arashi la liberté de continuer son déluge ou non.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

+1
Revenir en haut Aller en bas
" Arashi "
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 09/05/2017
Kreat


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Mar 26 Sep - 18:46
En garder deux ? Je me demandais pourquoi est ce qu'un seul ne suffisait pas, mais même quand quelqu'un qu'on aimait pas nous les donnait, les ordres restaient les ordres. J'analyse rapidement la situation, ma foudre risquait d'être inutile, leurs véhicules les protégeant en tant que cages de Faraday, ma pluie et mes vents ne serviraient que défensivement, mon seul moyen de les tuer efficacement était le froid. Je me concentre un instant tandis que je force un épais brouillard à se lever autours de nous, dans un périmètre assez grand pour qu'ils ne puissent pas juste tirer au hasard et nous avoir. À ce que comprenais, elles avaient des dons de voyance, elles n'avaient pas besoin de leurs yeux.

"Ca serait plus simple si j'avais tous mes pouvoirs, mais je sais que vous ne voulez pas m'enlever ce bracelet, et puis.... même avec, j'ai la situation bien en main."

Je ferme les yeux et me concentre, j'avais remarqué les voitures qui approchaient, elles n'étaient pas assez proches pour que j'ai de l'influence sur elles, mais je pouvait préparer le terrain, si à l'intérieur de notre brouillard, les choses pouvaient sembler calme, ce n'était qu'un oeil du cyclone : En dehors, la pluie se déchaînait, assez forte pour au moins les dissuader de sortir, si ils ignoraient cet avertissement, j'avais une surprise prête rien que pour ces fous.

"Prévenez moi si vous sentez que l'un d'eux sort."

Voilà donc une occasion parfaite de battre mon record, -35°, je savais que j'étais loin de la mort instantanée, mais ce genre de température faisait tout sauf du bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 22
Localisation : Quelque part en France
Humain


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Mar 26 Sep - 22:07

La volonté d'un seul homme


Double Trouble
Les damoiselles préparaient le terrain... Elles avaient de la ressource. Les trois voitures vinrent s'arrêter à une certaine distance de la tempête de la dragonne, le tireur isolé restait stoïque, son costard noir taché de boue n'était rien en comparaison de ce qui l'attendait si il échouait.

D'une des voitures sortis un homme, un seul, il tira une cigarette de sa veste noire et l'alluma...
Sans rien. Il dégageait une forte chaleur qui entrait en collision avec le froid de la tempête de la créature, transformant le brouillard autour de lui en vapeur chaude qui semblait danser autour de lui.

L'élémentaire flamboyant portait l'un de ses bracelets de Kreat'hur, il était donc soumit aux mêmes restrictions qu'Arashi sur ses pouvoirs... Kar le Semperardent attendait avec patience, il voulait voir si les personnes à l'origine de cette magie allaient se calmer et tenter d'ouvrir la discutions... Ou si le recours à la force était obligatoire.

Dans les autres voitures, difficile de dire ce qu'il y avait... On pouvait cependant ressentir une forte odeur animale, des Kreat'hures étaient surement présente en nombre... Accompagnés d'hommes aux intentions froides et cruelles, viciés par le profit et la mort.


>CODAGE by Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 09/02/2017
Age : 27
Launwitch


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Ven 13 Oct - 10:33



I am the War

Feat. Lorelei & Arashi







Arashi n'a pas tous ses pouvoirs à cause de son bracelet, et bien qu'une menace approche actuellement, je ne peux me permettre de la libérer. Je n'ai rien contre pour affranchir les esclaves, au contraire, mais ce n'est pas à moi de décider pour son sort. Marc reste son maître et seul détenteur de son libre arbitre malgré mon rang de chef de communauté. J'ai déjà bien causé assez de souci en lui arrachant son oeil, Egregario avait adoré. Est-ce que je le regrette aujourd'hui ? Certainement pas. Je ne peux pas toujours me comporter comme une humaine, et ce, malgré d'avoir été élevée comme telle et que mon corps soit mortel. Non, l'humanité est quelque chose que je fréquente de manière quotidienne, mais c'est comme si je la perd au fil du temps si je ne fréquente pas ce qui l'ont. C'est quelque chose que je n'arriverai jamais a assimiler. Mon esprit sera toujours tiraillé entre ma part humaine et Egregario jusqu'à mon dernier souffle. Je me suis déjà faite à l'idée.
Revenant à moi-même, j'entends l'esclave de la prévenir si je remarque quoique ce soit. Il y a bien une chose qui m'a frappé de suite, je voulais la secouer comme un prunier pour arrêter à ma peau d'avoir la chair de poule avec ce froid prussien. Mon démon s'occupe de ma protection naturel et quant à Lorelei, je ne savais pas trop. En tous cas, j'ai bien vu ses yeux se vider du peu de couleur vert pâle qu'elle possède pour arborer un blanc livide et dénué de sentiment. Sa peau s'est écaillé très subtilement, c'est une sirène après tout. Je décide malgré tout d'infuser un peu de mon essence démoniaque pour lui procurer une chaleur protectrice  naturelle sur son corps, elle ne le refuse en rien du tout.

Plissant légèrement les yeux, je ne parviens plus à voir avec netteté les trois bagnoles, si ce n'est qu'elles sont à l'arrêt. Une très vague silhouette finit par en sortir, et d'un seul coup, mon corps entier frissonne. J'écarquille mes globes oculaires de surprise, la vision s'améliore, il semble comme intact face au déluge de miss borgne.
Intrigant.

Expulsant vivement l'air de mes poumons, je me concentre pour me rapprocher des étrangers, mes sens en alerte. La main sur mon fourreau et prête à dégainer mon arme de poing. Mes réflexes restes humaine malgré ma nature démoniaque, c'est vrai, mais mieux vaut agir par échelle pour mieux surprendre l'ennemi. Je préfère me montrer comme une femme pleine de ressources. L'homme est en train de fumer sa cigarette, je m'arrête à une distance de quelques mètres pour lui faire face. Mes cheveux vont s’emmêler de merde avec tout ce vent, je grogne faiblement.
Lorelei a disparu, je ne sais pas ce qu'elle fait. Bien qu'elle ne soit pas puissante en force brute, sa spécialité réside dans la discrétion et l'habilité. Elle a le dont de se fondre dans la nature quand bon lui semble, et l'ombre est sa meilleure amie. Avec toute cette pluie et ce vent, je ne suis pas surprise que sa part de sirène ai prit le dessus. Je lui fait entièrement confiance, et tant que je sentirai son aura en moi, il n'y aura rien d'alarmant. Ceci dit je me vois obliger de me rapprocher un peu plus de l'inconnu pour pouvoir lui parler. Son pouvoir s'insinue en moi, comme des pâtisseries pour Egregario qui se met à roucouler comme un pigeon en parade nuptiale. Il aime tout ce qui touche au feu, de près ou de loin, et sa seule envie est d'absorber l'âme de cet intrus. Surtout avec toute cette noirceur qui grouille dans les voitures, j'ai intérêt à me tenir tranquille pour le moment si je ne veux pas laisser mon démon prendre le dessus.

Un sourire en coin s'affiche sur mon visage alors que j'invoque mon propre pouvoir pour me protéger de la tempête de la miss, comme une aura, permettant d'avoir un parapluie transparent sur tout mon corps et à un mettre de diamètre. Je regarde l'inconnu.

_ Ce n'est pas tous les jours que des SUV approchent de la communauté, que puisse-t-on faire pour vous ?

Mon ton est ironique malgré mon doux sourire, je laissais Arashi la liberté de continuer son déluge ou non.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

+1
Revenir en haut Aller en bas
" Arashi "
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 09/05/2017
Kreat


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Ven 13 Oct - 18:40
Un des intrus sors de sa voiture, comme si tout ce que je déchaînais n'était qu'une bruine de pacotille, je vois un nuage de vapeur se former autours de lui, de toutes les formes de vies de ce monde, il fallait que ce soit quelqu'un qui puisse contre mes force. Observant Taïga qui brave la tempête pour venir à sa rencontre, je décide de baisser graduellement la force de mes vents et de ma pluie, gardant néanmoins le tout assez puissant pour limiter leurs forces, au cas où, je refusais de me laisser humilier sur mon propre territoire, si cette torche touchait à un seul cheveux de Taïga ou de l'autre jeune femme, je pouvais assurer qu'il n'en resterais que des braises.

Je m'approche un peu et observe les voitures, je ne connaissais pas vraiment ce modèle, mais je savais une chose, sous ma vraie forme et avec un peu d'élan, je pourrais sans problème les envoyer voler à quelques kilomètres. Non, il valait mieux ne pas y penser, je ne savais même pas ce qu'ils nous voulaient, et il y avait de fortes chances pour qu'ils n'aient rien à voir avec Marc, mais ce doute qui persistait en moi suffisait presque pour me donner l'envie de les massacrer un par un.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 22
Localisation : Quelque part en France
Humain


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Dim 15 Oct - 2:08

La volonté d'un seul homme


Double Trouble
Kar avisa Taïga,
il ressentait son démon, cela l'horripilait, presque autant que d'être esclave. Il n'était qu'un élément,
son seul but était d'être tranquille et de trouver sa place dans la nature, mais on le lui avait pris il y a longtemps. Aujourd'hui, il servait son maître, il jeta alors sa cigarette au sol et l'écrasa du talon de ses pompes italiennes de luxe, son costard voletant dans les vents violents créées par Arashi.

- Et bien, vous ne pouvez pas faire grand chose pour nous, nous venons simplement occuper les lieux qui nous ont été remis.

Sa voix semblait être deux rocher qu'on frottait l'un contre l'autre, rauque, éraillée, pas humaine.
Il regardait Taïga avant de désigner d'un geste nonchalant du menton le Gun's&Roses. Il n'était ni hautain, ni agressif, il énonçait simplement le pourquoi de sa venue. Il se doutait que la fameuse Taïga ne se laisserait pas ainsi faire, elle ne savait pas, mais elle se douterait que leurs groupe ne venait pas acquérir les lieux de façons... Très légale. Ou correcte.

Plus loin, dans les mont, le viseur du tireur isolé se braqua sur Taïga, visant entre ses deux yeux avec précision. Ils venaient prendre les lieux en nombre et armés, mais au final, si elles les laissaient faire,
il n'y aurait pas nécessité d'un bain de sang. Kar soupira et attendit que cela ne commence, il était certain que tout allait partir en vrille, ce n'était qu'une question de seconde.


>CODAGE by Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 20
Launwitch


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Lun 16 Oct - 10:29



I am the War

La musique de la pluie me berce car Dieu vit dans l'averse. Je m'y laisse aller pour oublier ma propre humanité, les yeux fermés dans un silence éternel. Mon pouvoir aquatique s'éveille et fuse dans mes veines, mon corps se fond dans la tempête créer par l'esclave. Je ressens un appel lointain de mes soeurs qui veillent sur mon territoire en mon absence, car je suis leur Matriarche. Une sirène qui détient le pouvoir des Nagas. Il y a plusieurs formes suivant nos pouvoirs et notre environnement. Une espèce que la Jurisprudence ne dispose pas dans sa base de données, nous sommes encore vu comme une légende.
Comme je l'ai dit je laisse mon corps et mon esprit se fondre dans la nature. Personne ne prête attention à moi. Ma peau qui d'ordinaire est d'un doux ton laiteux semble miroiter de reflets inexistants pour arborer des nuances nacrées. Comme des vagues d'une mer transparente, mes yeux se vident du peu de couleur qu'ils disposent pour afficher ce blanc livide et sans fond. Mes cheveux semblent prendre de l'humidité, collant mon épiderme comme une colle et des écailles commencent à apparaître. J'ai encore mes jambes, mais mon être en est tout autre.

Les paroles de l'élémentaire me paraissent lointaines alors que ma propre vision m'est indescriptible. Ce que je ressens ? Des hommes, pleins d'hommes. Etant une hybride sirène et succube, je peux faire naître le désir chez les hommes et m'en nourrir, tout comme ma moitié sirène qui me permet de les hypnotiser et bercer avec ma voix et mon chant. Vous connaissez ces légendes ? Oui, les sirènes mangent les mâles littéralement. Je nourris mes soeurs avec des marins. Une ange des mers dangereusement démoniaque. Mortel et immortel sont mes proies et nous affectionnons particulièrement les humains.

Parmis mes proies, j'en détecte une un peu à part des autres mais dont l'attention semble malgré tout porter sur les deux femmes plus loin. Je me concentre sur celle-ci. Fondu parmi la brume et l'ombre je ne semble plus mais je suis. Je vois son aura, la froideur et la concentration résident en lui. Alors je grimpe dans ce fil, pénétrant en lui en me faufilant sur cette bande de chaleur. Doucement et subtilement je commence à chanter de ma voix délicate et océanique. Je  ne suis plus dans la brume, mais l'ombre elle-même de la forêt, fusionnant parfaitement entre mon côté démoniaque et de sirène. Juste derrière lui, je suis cette voix féminine et envieuse, mouvante comme un voluptueux voile de satin et pétillant sur son désir comme le tintement et la coquinerie des foulards à sequins.
Il était le seul visé à m'entendre clairement avec un brin confus, les deux femmes et les autres n'entendraient qu'un écho. Pas de violence alors que le monstre taille ses canines en moi. Une douce femme que je suis, la peau nacrée, venant des plus profonds océans émergent de son dos en tendant subtilement la main. Innocence et pureté prônent dans ma voie avec un doux sourire angélique.

Doucement mais sûrement et par chance, le tireur semble distrait et comme je ne fais rien pour le brusquer il jette un rapide coup d'oeil avant de se figer et me regarder profondément. Je penche plus la tête vers l'avant, ne me montrant pas nettement, continuant à chanter. J'ai bien deviner qu'il semble viser ma grand-mère et l'esclave. Je ne suis pas du tout faite pour le combat rapprocher, mais si je peux agir en discrètion, je le ferai, car ma force est seulement dans les mers. Je me rapproche légèrement, mes jambes on alors disparu pour arborer une très grande queue de sirène aux écailles nacrées. Ma peau semble luisante, mes yeux d'un blanc éternel et mes lèvres aussi froides que la mort. Mon sourire s'élargit et je tends plus le bras, il baisse lentement son arme et s'approche. Très lentement et prudent mais fou de ma voix. Je pèse plus lourdement mon pouvoir et lorsqu'il est complètement levé et retournée, j'émerge de l'ombre pour me présenter à lui, telle la Reine Naga que je suis.

Il sursaute et mes long bras viennent immédiatement l'aspirer pour l'engloutir dans la plus parfaite obscurité de tempête magique. Mon chant s'exclame au plus haut avant que le silence ne tombe lourdement, et que de mon côté son corps devient mon gibier que je dévore littéralement avec horreur, une créature inspide caché par la beauté mensongère. Je le dévore, entièrement, vivant, déchiqueté.
©️ Seerose pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
" Arashi "
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 09/05/2017
Kreat


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Lun 16 Oct - 18:39
Mon sang ne fait qu'un tour : Des lieux lui ayant été remis ? De qui se moquait il ? Cet endroit était mon territoire, il appartenait à Marc et était sous l'autorité de Taïga, je ne savais pas pour qui se prenait ce morceau de charbon, mais je n'avais pour l'instant qu'une envie : Le faire taire pour de bon. Il y avait tant de méthodes, chasser l'air qui l'entourait, le foudroyer tant qu'il était dehors, ou me concentrer et battre mon record, aussi chaudes pouvaient être ses flammes, cet être inférieur n'allait pas s'imaginer pouvoir vaincre une dragonne.
Néanmoins, quelque chose me retenait, premièrement, la demoiselle à côté de moi, je me doutais bien que me voir prendre ce genre d'initiative sans la consulter ne lui plairais pas, et je ne voulais pas attiser les tensions. Une autre pensée me vint à l'esprit, me frappant comme une évidence : Tout ceci était lié à Marc, on l'avait sûrement tué, et ses meurtriers se tenaient devant moi, prêts à récupérer les restes comme des vautours.

"Ces lieux ne vous appartiennent pas.

Je masquais du plus que je pouvais ma colère, mais sous le choc, je sentais déjà la température baisser et le vent se relever, devant moi se tenaient ceux qui avaient tué une des seules personnes à qui je pouvais faire confiance dans ce monde cinglé. Je jetais un regard à mon bracelet, je pouvais l'arracher si je voulais, quelle était la valeur d'une main, d'un bras, face à la certitude de venger sa mémoire. Je mets cette opportunité de côté pour le moment et fusille du regard l'élémentaire, parlant presque sans y penser.

"Vous feriez mieux de dire à vos petits amis de partir"

Sur ces mots, je ferme le poings, et sent le froid brûler ma peau, tandis que les jambes de l'élémentaire se retrouvaient fichées dans la glace, une glace bien plus froide que toutes celles que j'avais réussi à produire depuis que l'on m'avait enfilé ce foutu bracelet.

"Mais vous, vous restez."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 09/02/2017
Age : 27
Launwitch


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Mar 17 Oct - 14:50



I am the War

Feat. Lorelei & Arashi







J'écoute l’élémentaire, Arashi me double cependant par sa tirade. Je ne prononce aucun mot, me contentant de la regarder du coin de l'oeil tout en faisant face à l'intrus. La rage d'Arashi est palpable pour mon démon qui s'en délecte comme une crème anglaise en inspirant et ronronnant de plaisir. Elle pense qu'ils sont bien responsables du sort de Marc, je soupire. Je le saurai si Marc était mort, mon essence démoniaque est en lui, son âme est liée à la mienne et celle de mon démon indirectement. J'en ai fait un membre de ma lignée. Je comprends donc l'esclave, et mon coeur me hurle tout simplement de les réduire en cendres, mais je tiens bon en gardant mon sang froid. Cependant, je n'allais bientôt pas tarder à exploser. La dragonne m'a tout juste devancer. Je n'aime pas me lancer tête perdue sans connaître mon adversaire, du moins, quand j'avais 20 ans j'en avais rien à foutre de cette stratégie. Je serre sensiblement les dents lorsque la météo s'envenime, je n'aime pas combattre dans ces conditions. Après tout, je n'allais pas incriminer Arashi d'être miss météo sur pattes.
Le chant de la sirène, mélangée à mes propres battements de coeur en plus de la tempête semble être une harmonie dramatique annonciatrice de chant. Je trouve cela très inspirant, mais je ne suis pas sur scène.

_ Essaye de faire en sorte qu'il en reste au moins un en vie.

Le chant de Lorelei se fond dans la cacophonie du vent et de la pluie, alors un sourire mauvais se dessine sur mon visage tandis que j'assiste aux jouxtes des deux personnes. J'avais les bras croisés, mais mon mental finit par se chauffer pour passer à l'action. Je n'ai jamais été très douée pour la diplomatie de toute manière. Je n'ai prononcé que deux phrases ou une, je ne m'en souviens plus. Arashi est la seule chose qui m'a empêcher encore d'intervenir plus tôt. Je ne sais pas comment fonctionne Arashi en combat, mais moi je n'échange pas par des mots, c'est une perte de temps. Je verrais bien si elle combat à mes côtés ou non. Pour ma part, ma spécialité c'est le combat rapproché et à mi-distance. Je n'ai jamais été très fan des grands espaces.

Mon Katana se dégaine très vite, infusant ma lame de mon pouvoir enflammé démoniaque, scintillant alors que mon aura dispose d'une légère opacité. Usant de vélocité, je n'ai pas cessé de fixer les deux voitures derrière l’élémentaire. Mes yeux ont viré à un vert phosphorescent tandis que des veines grisées serpentent sournoisement ma peau d'albâtre pimentée de mon essence.
Prenant mon inspiration, je ne perds pas mon temps pour user de ma vitesse surnaturelle pour transpercer la ligne ennemi en esquissant un saut en forme de cloche. Tendant la main alors que j'étais perché en l'air, je me concentre sur les pneus en desserrant ma poigne mental sur le pouvoir d'Egregario afin d'exploser tous les pneus des voitures en jouant avec la densité de l'air. Tout ceci se passe très vite, ne prévenant même pas Lorelei ou Arashi, la surprise est quelque chose sur laquelle je joue beaucoup, quitte à agir sans mes compagnon pour susciter l'étonnement en tout début de combat. J'ai toujours aimé foncer dans le tas, alors pourquoi je devrais m'en priver tant que je sais m'en servir ?

Arashi a demandé aux autres de partir ? Pour ma part, je ne laisse personne repartir, mon seul but est de garder au moins une victime pour la torturer et nous révéler où je peux trouver Marc et qui a décidé que ma communauté est libre propriété aux étrangers sans mon accord.
J’atterris sans mal sur la voiture centrale en amortissant grâce à mon genoux plié. Un bruit désagréable se fait entendre, ma mine est fermée. Ma lame enflammée transperçant le toit sur le côté conducteur. Je relève doucement la tête, ne restant pas trop longtemps sur place et je saute en arrière pour prévenir de tous fuyards me situant derrière les voitures. En quelque sorte, je fais sortir le gibier du poulailler. Lorsque je me suis retirée du toit, on voyait malgré tout ma lame qui ressortait, tachée de sang surtout son long dans un bruit de succion très révélateur.

Debout, j'esquisse un virulent mouvement de mon sabre pour éjecter le liquide vermeil de la lame en le faisant éclabousser au sol. Le message était clair.
Je les attends donc qu'ils sortent, le conducteur de la bagnole principale ne pouvait pas pour lui, car le cerveau a été touché et coupé de haut en bas en plus de son coeur, mon feu a en plus brûlé l'intérieur. Ca en fera toujours un en moins. Je sourie de manière sardonique, révélant mes canines scintillantes et meurtrière. Je suis prête à toute riposte.





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

+1
Revenir en haut Aller en bas
" Arashi "
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 09/05/2017
Kreat


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Mar 17 Oct - 19:08
Arashi, ton tour est après Marc, car il doit agir en tant que PNJ avant que tu ne puisses agir, car tu n'as pas respecter l'ordre de passage. J'ai posté avec Lorelei et Taïga car mes deux personnages participe, donc je n'efface pas ton post, tu pourras le modifier après le post de Marc :3

A revoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Egregario "
avatar
Messages : 93
Date d'inscription : 25/01/2017
Admin


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Mer 18 Oct - 9:07




Intervention Admin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 22
Localisation : Quelque part en France
Humain


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Mer 18 Oct - 14:51

La volonté d'un seul homme


Double Trouble
Tout venait de partir en couille en quelques secondes, la glace tentait de s'emparait de l'élémentaire tandis que la grande Taïga, agile, sauta sur le toit d'une voiture pour empaler son conducteur d'un sabre japonais... Kar soupira, lentement, il savait que le tireur était mort, il manquait l'une des femmes et Taïga était encore debout malgré son attaque. La dragonne était prête à foudroyer le premier qui sortirait, et l'un le copilote du conducteur empalé fit l'erreur d'être le premier à sortir, taché du sang de son collègue.

Dans les autres voitures, ça s'agitait, des carreaux s'ouvrir et des armes vinrent commencer à faire feu dans tout les sens, des automatiques de petit calibre, des pistolets... C'était pas du matériel très lourd, mais ça restait des armes suffisamment rare dans le no man's land. C'était un groupe organisé,
tandis que le feu nourris devait surtout forcé les attaquants à reculés, à se réfugier, les portes des trois voitures s'ouvraient, ce qui en sortait n'était pas naturel, des Kreat'hur... Mais une immonde odeur démoniaque imprégné chacune d'elles, un danger frappant, elles avaient été renforcés par des pouvoirs du monde inférieur.

Des hommes tigres, des vampires et une espèce de colosse d'environ deux mètres qui sortait de la dernière voiture, seul, comme si il avait pris toute la place dedans. Son corps était fait de pierre,
semblait t'il, plusieurs collier d’esclaves le maintenait sous contrôle. Alors la dragonne allait se focaliser sur lui, Kar disparu dans un nuage de flammes pour apparaître derrière elle, si elle ne réagissait pas au plus vite, le sort qui l'attendrait serait une fléchette remplie de drogues assommantes dans sa nuque.

Le colosse attrapa le SUV d'ou il venait de sortir et le balança droit sur Taïga, là ou elle était agile,
ces hommes ripostaient par la force brute, et quelle force ! Ce monstre venait de balancer un quatre quatre d'au moins une tonne sur elle comme si c'était un simple cailloux ramassé par terre.


>CODAGE by Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 09/02/2017
Age : 27
Launwitch


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Mer 18 Oct - 15:59



I am the War

Feat. Lorelei & Arashi







Sur trois voitures, j'en avais supprimé un et Arashi aussi. Plus le colosse, ça nous résume donc à quatre personnes par voiture et donc il en restait huit suivant mon rapide coup d'oeil. Je serre les dents, mon regarde sur porte sur le colosse alors que j'avais du esquiver une rafale de coup de feu grâce à mes dons de téléportation démoniaque par les flammes. Je fusille du regard le pokémon de deux mètres, perdant mon calme, mon regard est de feu et mon aura est littéralement enflammé. Je remarque très vite lorsqu'il porte la voiture avant de ma lancer, j'esquive en un autre saut pour atterrir sur le côté assez habilement. La s'écrase plus loin en faisant des tonnes, mes cheveux esquissent la rafale de vent qu'à provoquer le lourd projectile et à grande vitesse. Il pourrait me briser en un claquement de doigts s'il m'attrape. Je n'ai donc pas le temps de protéger Arashi, Egregario se réjouit cependant de toute cette puanteur venant du Monde Inférieur. Sans crier gare, il remonte à la surface pour prendre le contrôle de mon esprit, j'encaisse le coup en grognant et esquissant un sourire très mauvais. Le sang des immortels est une bénédiction pour moi, que ce soit pour leur odeur et l'essence de leur puissance, mes canines se mettent à scintiller de mon venin tout en s'allongeant. Mon vert phosphorescent s'enflamme littéralement alors que des tâches dorés y apparaissent.
Je me redresse, mes mains se noircissent, comme le charbon en arborant des fissures de lave. Un oeil semble se décomposer, le peau fond et s'obscurcit. A la place d'une pupille, c'est un trou noir avec en son centre une cavité où réside une lueur ardente d'or et de noire et rouge qui tourbillonne de manière infernale. Je ricane, ma voix suave devient rauque et enraillée. Je porte ma main à mon visage où ce trou se forme, comme si j'avais une peau de charbon et de roche de lave durcit. Ce n'était plus exactement moi, mais je ne cherche pas à repousser Egregario. Le droit est mon oeil vert pailleté de jaune alors que le gauche est celui de mon démon d'ange déchu heureux de toute cette noicreur des âmes présente.

La chaleur de mon corps et de mon aura faisant un peu fondre le cuir de ma veste qui se colle à mon débardeur se consumant et collant à ma peau étant un peu visqueux. Mon jean forme quelques trous et mes chaussures semblent intactes grâce aux froid environnant. La pluie s'évapore en ma présence et le vent alimente le pouvoir de mes flammes. Mes cheveux s'assombrissent pour arborer un brun proche de l'onyx au bout aussi rouge que le sang. Je range lentement mon katana dans mon fourreau, ne sortant pas mon flingue. Je fixe mes mains avant de relever la tête vers eux, comme étonnée souriant encore. Je n'étais plus une femme, mais un monstre, je ne pense même plus à Marc ou à Arashi. J'avais faim, très faim. Baleyant l'air du revers de ma main en serrant le poing à la fin de mon geste, je produit des étincelles au bout de mes doigts. A la même seconde, de violentes explosions envoient valdinguer les deux voitures en pulvérisant leur moteur, j'avais mi le feu au carburant. Une s'encastre plus loin sans rien toucher tandis que l'autre éclate, provoquant une rafale tout proches de deux ennemis. La bagnole vire sur un côté, j'espérais que la déflagration soit assez virulente pour percuter ces deux-là en direction du colosse.

Sans autre forme de procès, je fonce littéralement dans le tas usant de vitesse surnaturelle, percutant un hybride tigre. Je m'accroche à lui en plongeant mes dents dans sa jugulaire pour l'arracher d'un grognement sinistre, me laissant aller à l'adrénaline. La mâchoire béante de sang, je me sers de lui comme tremplin pour sauter plus loin avant de m'entourer d'une aura de flammes rouges sombres magiques. J'en avais trois types, les jaunes pour le feu normal, rouge pour les plus coriaces et noire pour dévorer les âmes. Bien évidemment, ca ne sera pas sans conséquences. La haine en moi grandit, je recrache la chair que j'avais dans la bouche du tigre en grognant, le souffle rapide. Je vis de passion, dans tous les pans de ma vie. D'abord je dois me débarrasser des plus faibles avant de terminer par le colosse. Lorelei me seconde depuis l'ombre, je le sais, je la sens, elle assure ma protection. Sans savoir comment encore, mais je le sais.
Mon pouvoir contre celui d'Arashi malheureusement, comme c'était ma communauté, mon essence a eu le temps d'infuser dans chaque mètre carrés de mes terres à cause du pacte passer avec tous mes villageois. C'est pour cela que je faisais calmer vigoureusement la météo en faisant monter la température. Le vent semble se teinter d'une couleur rougeâtre. L'ambiance est très lourde.

Souriant de manière sardonique, je crache encore le sang présent dans ma bouche et me jette dans le temps tout en prenant bien soin d'éviter le colosse comme à la bonne vieille époque. Enchaînant les coups, dégainant mon sabre qui s'enflamme d'un feu doré.





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

+1
Revenir en haut Aller en bas
" Arashi "
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 09/05/2017
Kreat


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Mer 18 Oct - 17:32
Je sentis la glace qui maintenait l'élémentaire s'affaiblir, comme si elle ne maintenait plus rien, au même moment, quelque chose entra en contact avec ma queue, me forçant par réflexe à bondir en avant, ce connard s'était libéré. Je me retourne, prête au combat et l'observe, la seringue qu'il tenait entre ses doigts me rappelait de mauvais souvenirs, il voulait m'endormir avec du poison, le même piège dans lequel j'étais tombé auparavant. Cet aigre rappel ne vit qu'attiser mon envie de le tuer, mais j'étais au dessus de ça, c'était lui qui détenait les informations, c'était lui qu'il fallait torturer, et l'idée de le faire souffrir me semblait exquise.

"Alors ? Incapable de faire autre chose que des tours de magie ?"

Je n'avais pas encore vu ce qu'il pouvait faire, mais je devais rester sur mes gardes, je sentais que je perdais prise sur mon environnement, la magie de la démone qui m'accompagnait rendant l'air chaud comme une fournaise, et j'avais beau lutter, le froid que je générais n'était qu'une goûte dans l'océan de chaleur qui m'entourais. Bien sûr, la solution se trouvait ici, au lieu de tenter de faire se relever une tempête, j'allais profiter de l'air sec et chaud. Un sourire confiant au lèvres, je tendis le bras vers ma cible tandis que les vents commençaient à tourner autours de lui de lui, arrachant au sol sable et poussière. Je sentais toutes ces particules agitées se charger en énergie, prêtes à se déchaîner à la moindre perturbation. Soudain, je laissais un éclair zébrer le ciel et frapper cette tempête de sable, formant une cage qu'il ne pourrait normalement pas traverser aussi facilement que mon ancienne prison de glace.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 20
Launwitch


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War Jeu 19 Oct - 10:58



I am the War

Mon corps se redresse très lentement, la dos voûté. Je ne faisais plus mon petit mètre soixante, je seomblais presque atteindre deux mètres avec ma queue et mon long torse. Mes cheveux dépourvu de couleur m'entourent comme un rideaux funeste de la mort elle-même semblable à mon regard. Sur ma peau nacrée et humide, je ne me débarrasse pas du sang de ma victime qui jonche mes lèvres jusqu'au début de ma longue queue. Ma queue en tant que sirène était beaucoup plus douce, en tant que Naga, sa forme semble celle d'un requin avec une très grande longueur, pourvu ainsi de nageoires dorsales. Je n'ai plus aucun habits sur moi, ma poitrine est dénudée, mais je ne semble pas m'en préoccupée. Redressée sur le bout de ma queue, je semble comme un très grand serpent au visage très fin, observant au loin en abandonnant le peu qui reste du cadavre déchiqueté.
Fondant de nouveaux parmi les ténèbres, je rejoins très discrètement là où se trouve Taïga et Arashi en prenant soin de ne pas me retrouver dans le champ de bataille. Mon appendice marin serpente la terre comme une douce caresse où réside l'odeur de la terre humide remonte à mes narines en me rappelant ma grotte. Mon silence semble être mon plus gros avantage, car personne ne me remarque. Il faut dire que ma grand-mère est très très douée pour ce qui concerne de détourner l'attention et être sur tous les regards, elle aime ça. Autant en combat que sur scène. Un sourire très mauvais se dessine sur mon long visage, dévoilant mes grandes dents suintant encore du sang rouge de ma victime. Je me lèche la lèvre inférieure. J'aurai pu faire appel à mon côté démoniaque mais à part rendre les hommes d'un désir fou et me cacher dans l'ombre, je ne sers pas à grand chose. En tant que Naga, j'ai beaucoup plus de compétences de combat. Même si je ne suis pas dans l'Océan, l'eau est partout autour de nous.

Le combat se déroule, au moment où Arahsi invoque une sorte de cage autour de l’élémentaire, j'émerge silencieusement juste à côté d'Arashi en chantant doucement. Je suis beaucoup plus grande qu'elle. Si j'étais une Kreat'hur comme elle, je ne pourrai pas avoir cette forme, je pourrai juste avoir ma queue. Je baisse la tête sur côté puis je tourne rapidement pour voir ma grand-mère arrachant la jugulaire d'une tigre. Le molosse de pierre me fait ouvrir un peu plus les yeux, comme intriguée. Alors je fais volte-face, rampant, plongeant en avant comme si je nage, à très grande vitesse. Mes écailles sont assez épaisses pour résister à une terre sèche. La tempête d'avant avait heureusement rendu cette surface molle et boueuse.
J'évite de peu une voiture lancée par Taïga précédemment, et je refais surface de mon quasi deux mètres en me nouant autour d'un vampire à très grande vitesse. Je l'enroule, étouffant comme une proie, mais c'est sur sa jugulaire où je plonge les dents en misant sur ma vélocité et sur l'effet de surprise. Afin qu'il ne s'enfuit pas, j'invoque une trompe d'eau qui l'engloutie littéralement. Remarquant mon geste, je sans l'eau en lui bouillonnée, sa peau devient rouge, c'est taïga qui faisait naître en lui une flamme rouge pour le fondre de l'intérieur. Arrachant sa veine, je redresse ma tête, serrant toujours plus ma prise pour lui briser les os sans qu'il ne puisse m'agripper à cause ma peau visqueuse et trempée. Mais je continue de m’acharner et utiliser mes mains crochu pour l'égorger tout en le mangeant pour lui arracher la tête fin de le tuer.

Je relâche presque immédiatement, laissant l'eau retomber lourdement sur terre comme son corps pour disparaître sans m'arrêter pour me tapir dans le vent, la terre et l'ombre, laissant Taïga seule. Je ne peux pas rester statique.
©️ Seerose pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "


[Quête] I am the War

MessageSujet: Re: [Quête] I am the War
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit :: No Man's Land :: Lame Spirituelle-