Spirit
Malheur à toi pauvre âme !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 30/04/2017
Immortel


Birds of the same feathers [Libre]

MessageSujet: Birds of the same feathers [Libre] Ven 30 Mar - 21:30

Birds of the same feathers

Le calme le plus plat depuis quelques mois. Après avoir récupéré son nouveau petit jouet, une arme blanche de poing, magnifique à ses yeux, Kagura avait disparue. Complètement, totalement même. Ne donnant plus signe de vie à qui que se soit. La corneille était peut-être morte au final ? Elle aurait aimé que beaucoup le pense, surtout Damon... Non, en réalité il lui manquait. Un battement d'aile frénétique, un corbeau plus grand que la moyenne qui se pose sur une branche assez solide pour maintenir un humain de taille normal. Son corps se métamorphose lentement pour reprendre sa nature réelle..

Quelque chose avait changer dans son regard, dans son attitude. Où était-elle partie ? Qu'avait-elle fait durant ces mois, voir ces années ? Elle avait changer. Kagura Crawford porte un regard morose, presque nostalgique du passé. Elle s'était teint les cheveux en brun, comme avant sa mise à pied dans l'armée. Assise de façon nonchalante sur la branche, une jambe dans le vide, l'autre rabattue contre elle. Elle attend...? Non, elle se repose, se pose des questions, devait-elle retourné en capitale ? Ou resté à Lame Spirit ? Damon ? Est-ce qu'il l'a cherché ? Non, non c'est impossible, il ne s’embêterait pas à fouiné pour trouvé la corneille..

Habillée d'un débardeur blanc à motif noir, laissant son tatouage à l'épaule visible. Ainsi que d'un jean slim bleu nuit, le tout orné d'une paire de botte en cuir noir profond, un étuis d'arme à feu accroché à sa ceinture, contenant le d.eagle acheté chez Marc. Son regard ambré n'a pas changer de teinte, gardant cette bestialité naturelle chez Crawford. Elle n'était pas loin de la capitale, mais pas proche non plus, à vol d'oiseau elle en avait pour une heure et demi de route environ, sachant qu'elle ne pouvait pas se transformé au sein de la capitale, elle avait un morceau de chemin à pied à faire..

Inspirant longuement l'air frais du printemps, elle ferme les yeux, posant son dos contre l'arbre, tirant alors de sa poche arrière un paquet de cigarette qu'elle allume d'un briquet noir, discret. Où est-elle exactement ? Qu'est ce qu'elle en savait au fond ?! Et puis, c'est pas comme si l'Europe était le pire endroit pour vivre n'est-ce pas..?

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 26/12/2017


Birds of the same feathers [Libre]

MessageSujet: Re: Birds of the same feathers [Libre] Mar 3 Avr - 16:08

Birds of the same feathers

ft. Kagura Crawford

Informations.



Le printemps arrive mais peine à arriver. Légèrement contrarié. Un civil du nom D'Alexandre Levis avait malgré tout pris la peine de sortir afin de prendre l'air. Bien que la température ne soit pas très élevée pour un mois d'avril, les poumons apprécie à juste titre l'air humide et frais, comme pour se revigorer.
Quittant la demeure de sa soeur aîné, le jeune bureaucrate avait hâte de rejoindre l'hôtel de la petite ville voisine du village avant de retourner à la Capitale le lendemain. Car le travail n'attend pas. Alexandre se lasse déjà de cette routine alors qu'il n'était qu'un stagiaire en contrat de professionnalisation. Se motivant malgré tout pour la route, le jeune homme s’emmitoufle dans son long manteau noir, enroulant une écharpe de coton blanche autour de son cou. Son nez est encore légèrement rouge de sa précédente faiblesse au niveau de la santé. Le rhume y laisse longtemps sa marque.

Soupirant une nouvelle fois, le brun avait mis ses écouteurs pour écouter du jazz tout en se promenant. Quelques kilomètres l'attends encore, et l'envie de retourner à la Capitale se fait aussi attendre. Le pire est sans nulle doute au travail avec un de ses collègues stagiaires qui considère que son contrat à durée indéterminée est acquis et prend tout le monde de haut. Il déteste ce genre de personne. Celles qui respectent pas votre vie privée, se permettant tout permis et sans demander votre accord. Bien qu'Alex soit de nature patiente, ça a le dont de l'agacer.

Chantonnant quelques paroles d'une de ses chansons préférées, Alexandre ne remarque pas tout de suite le corbeau humain perché sur la branche d'un arbre. Ce n'est que lorsqu'il regarde vers le ciel qu'il la remarque. Penchant légèrement la tête sur le côté, il est facile de voir la condensation provoquée par sa respiration. Une expression amicale se dessine sur son visage pâle aux yeux sombres. Il lui fait un signe.

_ Vous allez avoir froid à rester ainsi exposée au vent ! Vous êtes perdue ? Ou bien vous contemplez l'horizon en quête de méditation ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 30/04/2017
Immortel


Birds of the same feathers [Libre]

MessageSujet: Re: Birds of the same feathers [Libre] Mar 3 Avr - 17:27

Birds of the same feathers

La cigarette ce consume lentement, lui laissant le temps d'en profité, regardant toujours l'horizon, réfléchissant à cette nouvelle vie... Au fond, ces dons ne sont pas si dérangeant, ils lui permettent d’apprécié la liberté d'une façon plus... directe. La corneille expire la fumée grisâtre, ouvrant légèrement les lèvres pour la laisser partir et s’envoler au gré du vent léger. Elle ignore les passant, complètement. Kagura n'est pas du genre à s’occuper de ceux qui n'ont rien pour elle, c'est ainsi.. Un oiseau solitaire, de malheur même au fond..

Mais bien sur, comme toujours, elle ne fait rien comme les autres alors forcément, sa attire l’œil. Quelqu'un lui adresse la parole, elle coule un regard froid sur le sol, avisant alors le jeune homme emmitouflé dans sa veste. Elle inspire simplement avant de déporté son regard vers le ciel, répondant de sa voix brisée si caractéristique de sa personne..

- Qu'est ce que sa p-...

Elle s'arrête... Secouant la tête en soupirant lourdement avant de reprendre d'une voix moins agressive, plus.. amicale. Elle s'était dit qu'il fallait être plus... agréable avec les gens qui l'entoure, sa évite les problème à ce qu'on dit..

- Je... n'est pas froid et je réfléchie. Et toi ?

Oui, bon, la politesse c'est pas encore ça hein. Elle le tutoie, parce qu'elle s'en fiche au fond, elle fait déjà un effort monstrueux pour ne pas l'envoyé chier, c'est à marqué sur le calendrier !

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 26/12/2017


Birds of the same feathers [Libre]

MessageSujet: Re: Birds of the same feathers [Libre] Mer 4 Avr - 14:44


So did I. But in fact, she is, because she's on every page of your imagination. You'll always have her there. Always ▬ J.M. Barrie

La jeune femme perchée sur cet arbre, qui au passant faisait fortement pensée au fable de la Fontaine du Corbeau et du Renard, semble surprise commençant à agresser Alexandre sans crier gare. Le jeune brun arrête sa démarche en gardant la tête levée pour continuer à la contempler alors que la sauvageonne reste perchée et se reprend avant de reprendre d'une manière plus calme sa réponse. Alex ne peut s'empêcher de sourire légèrement en riant. On croirait que cette femme sort tout droit d'un vieux Tomb Raider où l'héroïne à mille fois trop bue et fumé pour se tuer plusieurs fois.
Malgré ses paroles, la jeune femme ne semble toujours pas décidée encore à descendre, le brun aimerait éviter un torticolis. Mais il ne s'en plaint pas, u peu de compagnie fait toujours du bien. Encaissant un frisson à cause du froid environnant, notre cher Levis que voici avise toujours l'intrigante jeune femme encore assise sur sa branche. A croire qu'elle n'est pas humaine. Il y a encore quelques décennies, on pourrait croire que ça n'existe pas, mais aujourd'hui, ce n'est plus le cas.

Provoquant encore la condensation de sa respiration, Alexandre hausse les épaules tout en souriant pour montrer à la jeune femme son long manteau et son écharpe, montrant sa condition. Malheureusement, il craignait facilement le froid et la marche était la seule option pour se réchauffant tout en pouvant profiter de l'air frais et humide. Rangeant ses écouteurs, il se décide d'engager la conversation à cette inconnue. On dit qu'il ne faut pas parler au inconnus, mais "on" sont des "cons". Cette pensée le fera toujours rire, même dans les plus mauvaises passes.

_ Dans ce cas là, tu es sois une immortelle soit une femme qui ne craint pas du tout le froid.

Peu importe qu'elle soit une créature ou non, cela ne lui apporterait rien et Alex n'est pas un mercenaire. Mais cette brune devrait quand même faire attention bien qu'elle semble aussi insaisissable que le vent, les rôdeurs ne sont jamais très loin et personne n'est invincible. Et si cette femme est "effectivement" une créature, il se met à se demander de qu'elle race peut-elle bien appartenir, car elle ne semble ni vampirique et ni démoniaque. Poussant un nouveau soupire, Alex regarde les alentours avant de s'adosser à l'arbre, perdant le contact visuel avec la nouvelle connaissance. Il ne craint pas qu'elle l'agresse, et puis si ça devait arriver, Alex accepterait volontiers sa mort. Pour lui, tout n'est qu'étape dans la vie comme dans le trépas.

_ Je rentre de chez ma soeur pour rentrer à l'hôtel. Demain je retourne à la Capitale. Bien qu'on connaisse cette nouvelle société depuis la Grande Guerre. Le "métro, boulot, dodo" de la Population ne changera jamais malgré l'évolution. Je m'appelle Alexandre Levis, enchanté.


©️ By Halloween sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 30/04/2017
Immortel


Birds of the same feathers [Libre]

MessageSujet: Re: Birds of the same feathers [Libre] Mer 4 Avr - 15:15

Birds of the same feathers

Le regard de la corneille coule à nouveau sur l'humain, il avait tout de suite vu ça où il était un de ces abrutit qui veulent la mettre en cage ? Elle le fixe, longuement, le regard mortel, sans pour autant qu'elle ne bouge. Même si c'était une question, elle ne répondrais pas. Elle tapote sa clope d'un doigt pour en faire tombé la cendre de l'autre côté, évité d'en mettre sur la personne qui discute avec elle.

- J'crains pas le froid, ni le chaud. C'est comme sa, mes parents m'ont toujours dit que j'étais spéciale.


Ce ton dédaigneux qu'elle pose calmement sur cette réponse.. Du Kagura tout cracher. Elle porte la cigarette à ses lèvres pour en tiré à nouveau dessus, détachant son regard du jeune homme alors qu'il se pose contre le tronc. Elle ne l'attaquerais pas, elle n'attaque personne, sauf ceux de la Jurisprudence, parce qu'eux, ils le méritent. Elle l'écoute décliné ses actions, calmement, ce jeune homme semble innocent à en crevé. La corneille lâche un ricanement léger, subtil.

- Un bon petit citoyen dans le rang, c'est mignon. Ils ont bien pensé leurs trucs là bas..

La corneille s'étire légèrement, son regard d'ambre posé sur le ciel, où deux oiseau vol au loin. Elle sourit presque bêtement, se disant que ouais, elle pourrait aller en capitale en tant qu'oiseau, pour faire chier tout le monde. Puis, le jeune homme décline son identité.

- Kagura Crawford.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 26/12/2017


Birds of the same feathers [Libre]

MessageSujet: Re: Birds of the same feathers [Libre] Mer 4 Avr - 15:37


So did I. But in fact, she is, because she's on every page of your imagination. You'll always have her there. Always ▬ J.M. Barrie

Alexandre manque de s'étouffer à l'entente des paroles de la jeune femme, ça il ne s'y attendais pas vraiment à cette phrase. Mais elle le fait encore sourire et rire, c'est vrai qu'il est un bon petit citoyen comme elle lui dit. Mais il n'a pas choisi son époque et ni son endroit. Le brun n'avait pas vécu la guerre comme beaucoup de dirigeants de la Métropole. Bien que le système d'esclavagisme lui fasse tout drôle pour les créatures, Alex n'a pas à se plaindre de sa vie. Tout ce qui est épique ou avec des pouvoirs ne lui ont pas été accordé, alors le jeune homme vit avec malgré ses rêves d'enfant. Il soupire encore, à croire que ce dernier ne sait faire que ça en ce moment. La vie peut sembler injuste pour beaucoup de personnes, et non pour d'autres. C'est ça le truc : on ne choisi pas.
Se concentrant sur cette Kagura Crawford, Alexandre arque un sourcil suite à sa remarque. En fait, elle le laisse perplexe maintenant. Les gens sont-ils tous cynique de nos jours ? On dirait bien que oui, la révolution n'a jamais intéressée le jeune homme de toute manière. La fin de ce monde arrivera tôt ou tard, alors peu importe ce qu'il advient, chaque commencement à sa fin malgré la boucle infini. Il ne faut pas s'en attrister, tout n'est qu'étape.

_ Tu sais, ça marche encore un peu comme au modèle du XXI siècle. Il y aura toujours des héros, des ennemis, de choses injuste, etc. Pour ma part j'ai pas à m'en plaindre. Si je vivais en dehors de la Métropole je serai très certainement mort dans les communautés de rebelles tellement c'est n'importe quoi.

Alexandre hausse les épaules. La personne au-dessus de lui semble détester les personnes qui dirigent la Métropole. Ca peut se comprendre, Alexandre sait que rien n'est tout blanc ou tout noir, tout est gris. C'est ça qui est bien, faut juste rejoindre la teinte grisée qui correspond le mieux à ses attentes. Pris par la curiosité, le voilà qu'il rentre dans son jeu en continuant la conversation.

_ Et toi, tu te qualifies comment alors ? Une sans patrie ?

©️ By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "


Birds of the same feathers [Libre]

MessageSujet: Re: Birds of the same feathers [Libre]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit :: Métropole :: Autres Villes-