Spirit
Malheur à toi pauvre âme !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Une nouvelle ville pour de nouvelles rencontres {PV : Damon}

 :: No Man's Land :: Lame Spirituelle Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 17 Mai - 19:31
Ce que la vie pouvait être insupportable des fois ! Je venais à peine de me lever que je voyais sur une table une note à mon égard. Ce bout de papier, accompagné du silence presque total m'indiquait que Marc était partit faire je ne sais quoi. J'ouvrais la note et lisais calmement, une liste de choses à faire et de trucs à acheter en ville, avec quelques billets dedans. Décidée à ne pas perdre de temps, je commençais pas m'habiller, enfilant une chemise blanche, une longue jupe noire et un "trench coat", comme Marc l'appelait, gris. Le tout agrémenté de bottines de la même couleur, je me mettais au fourneaux. Une simple omelette à la viande de porc me suffirait pour tenir la journée, c'est donc ce que je me décidais à cuisiner, avant de l'engloutir et de sortir.

J'observais les rues de la ville, j'y avais emménagé il y a pas longtemps, quand Marc avait pris le contrôle du centre, du coups, je n'étais pas encore habitué aux lieux, et la liste de course qu'il m'avait affilié semblait plutôt longue, il m'énervait, à toujours me mettre tous ses trucs sur le dos, comme si je n'étais qu'une vulgaire mule, mais je devais m'y résigner et faire de mon mieux, sinon je ne pourrais jamais lui faire enlever ce bracelet.

Je commençais donc une série d'aller et retours, allant dans tel magasin prendre telles et telles choses, puis dans un autre, revenir les déposer à la maison quand j'avais les bras pleins. Une fois toutes les provisions prises, je décidais d'aller me balader un peu et finissait par m'asseoir sur un banc, un peu crevée à cause de tout ces trajets. J'observais alors le ciel bleu en sifflotant : Ce beau temps semblait me mettre de bonne humeur.
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 09/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 22 Mai - 22:09
Une esclave divine
Damon sorti du bar, le visage tiré par une grimace, grognant faiblement mais suffisamment fort pour que son amie puisse entendre. Vêtue de son costume cravate, le jeune détective peut-être vu en train de sortir d'une pharmacie. Un bandage orne son cou, se cachant dans son torse jusqu'au bout de sa main droite. Il n'avait pas l'air de bonne humeur, au contraire de cette femme qui l'accompagne. Sa meilleure amie. Cette dernière était habillée d'un débardeur noir avec un jean de la même couleurs et de Docs Martens. On peut aussi remarqué que son bras gauche est en écharpe, elle semblait un peu fatiguée, mais souriait, comme satisfaite. Il ne lui parle pas, passant à côté d'un banc où siégeait une jeune fille, il la regarde du coin de l'oeil.

_ Ca t'apprendra à te servir des pouvoirs d'Egregario, espèce de taré, juste pour baiser quoi. elle était bonne au moins ?

Damon lève les yeux au ciel, maudissant Taïga de l'intérieur. Cette femme avait les cheveux long et lisse d'un doux châtain. Une petite taille et menue. La pâleur de sa peau trahit ses origines d'Europe de l'Est et la finesse de ses traits et de ses yeux sur des origines égyptiennes. Le bijou, restait malgré tout ses yeux d'un vert profond, qui deviennent d'un vert de jade lorsqu'elle prend sa forme démoniaque. Il aimait la regarder ainsi, Taïga était pour lui, une perle rare de la gente féminine. Un mélange subtil entre son côté colérique et son comportement de mec à bière avec... cette puissance dont elle fait preuve, un pouvoir qui la rend aussi envoûtante que dangereuse. Une séductrice pouvant faire preuve d'un amour inconditionnel envers son village et sa famille. Et ce malgré, son côté psychopathe lorsqu'elle agit par vengeance, elle est crainte dans le monde des immortels et mortels, mais tout aussi bien respecté. On la considère comme une Première Dame. La surnommant ainsi Dame Launwitch. Et ceci; à cause de son union avec un éminent scientifique de la Métropole il y a quelques années. Maintenant,
c'est une femme veuve et mère de deux enfants, à la tête d'une communauté et d'une grande famille.

_ Ca donne quoi avec ton nouvel associé.... Marc, là ?

Les deux protagonistes finissent par s'assoir contre un arbre, juste à côté de ce banc où est la jeune fille. Endroit était calme, la fréquentation des villageois ici n'est pas tr-s dense. Sa meilleure amie prenait bien son temps pour répondre, souriant malicieusement.

_ Marc Mayers, tu peux absolument lui faire confiance. Il est digne en terme d'affaire et je trouve sa personnalité extrêmement sympathique, même l'Opticien, je l'adore.

_ C'est cet humain qui arrache les yeux ? Putain, tu lui a offert les yeux violets d'un prisonnier Kreat'hur juste pour ça ?

_ Cet esclave faisait parti de l'origanisation de chasseur qui avait réduit Akiko en esclave sexuel. Même si ce prisonnier était aussi victime il a aussi violé et battue mon petit chat Akiko... Il n'a eu que ce qu'il mérite, et encore, je lui prévois pire.

Le ton de sa meilleure amie s'était assombri d'un seul coup, il frissonne. Son regard fixait un point mort et semblait le brûler vif.  Akiko, un ancien humain que Taïga a recueuilli, il a été transformé en vampire, puis en hybride chat. PAr chance, il n'est pas une Kreath'hur.
Sourpiant il se décide de changer de sujet.

_ J'irai voir dans ce cas la nouvel affaire de Marc et voir les esclave qu'il y a, à la Métropole c'est trop cher.

Ils échangent encore quelques paroles, et finissent par se quitter. Une fois seul, Damon se décide de se prélasser tranquillement avant de repartir à la Métropole.
© ASHLING POUR EPICODE


avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 23 Mai - 19:25
Alors que j'étais en train d'observer les oiseaux en train de virevolter dans le ciel, deux personnes semblant humaines s'était installés près de moi, ils avaient l'air jeunes, peut être la trentaine. Indirectement, j'écoutais leur conversation, me rendant peu à peu compte qu'ils parlaient de ce même Marc qui m'avait adopté, je ne pût retenir un sourire en entendant son surnom, l'opticien, c'était ridicule comme nom, et il le portait juste pour cette manie bizarre qu'il avait avec les yeux ? Il était vraiment bizarre, rien de plus, rien de moi, mais c'était comme ça, j'allais devoir m'y habituer. Je commençais à peine à vraiment me concentrer sur leurs paroles que la femme décida de s'en aller. L'observant un instant, je tournais ensuite mon regard vers son comparse et me levait pour m'approcher de lui, curieuse. Il n'était pas aussi laid que Marc, ce qui n'était pas dur en sois, mais j'avais vu mieux.

"Pardonnez moi pour le dérangement mais, votre amie connaît Mr Mayers ?"

Je me disais que je devais être un peu brusque comme manière d'aborder quelqu'un et rajoutait donc ensuite à la volée.

"Oh, j'ai oublié de me présenter, je suis Arashi, la..la secrétaire personnelle de Marc, vous aviez dit que vous comptiez visiter l'établissement bientôt ?"

Je le regardais, plutôt souriante, je n'aurais peut être pas dût mentir, mais je n'allais pas avouer mon rang d'esclave à un inconnu. Je pensait que si Marc vivait mieux, ça se répercuterait sur son moral et peut être que je pourrais me faire enlever plus vite ce foutu bracelet, je ne voyais pas grand chose qui me ferait plus plaisir, en plus, l'homme à qui je parlais n'avait pas vraiment l'air d'un pauvre, au contraire.
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 09/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 25 Mai - 12:40
Une esclave divine
Damon continu de garder les yeux fermés, profitant de cette sérénité que sa meilleure amie ne doit avoir que très rarement avec son rang. Il grimace cependant légèrement, portant la main à son cou. LA morsure des canines de sa meilleure amie l'a bien marqué, et elle n'y ai pas allé de main morte. Il espère juste que ça va lui permettre de soigner son bras. Le sang ne semblait plus circuler, Damon était persuadé qu'elle frôlait la gangrène et donc la porte de son bras gauche. Il fallait agir vite. Soupirant, il ne peut continuer sa réflexion plus longtemps que l'odeur d'une femme l'interpelle. Le détective n'a pas besoin de pouvoir pour détecter le parfum des femmes, il a juste un don pour ça. Et il en est fier. Toutefois, Roche garde les yeux fermés alors que cette voix commence à se prononcer. Ne lui répondant pas, la jeune fille surenchérit par sa présentation. Il ne parle toujours pas.
Au bout de quelques secondes, Damon finit par ouvrir un oeil, celui qui était bleu clair. Pétillant,
il l'avise et remarque tout de suite la queue de lézarde impressionnante qu'elle se trimbalait, tout comme le tatouage à sa jugulaire. Le détective de la Jurisprudence a bien remarqué aussi l'intonation de sa voix, son hésitation lorsqu'elle voulait qualifier sa position par rapport à ce Marc Mayer. Il a un doute, soit elle mentait, ou bien elle était dans une phase dans une stade de relation avec Marc qu'elle ne sait pas bien définir. Trop peu d'éléments pour en tirer une conclusion, donc pas de précipitation. Ouvrant par la suite son deuxième oeil, celui-ci était vert. Eh ouais, un mec vairon.

_ Enchanté, je m'appelle Damon Roche, et je suis un détective privée à la Jurisprudence. Taïga ?
Elle connaît bien Marc. Il lui a sauvé la vie en Amérique, et elle aussi. C'est son nouvel associé.
Et elle lui fournit les yeux de ses prisonniers on dirait. Ca lui permet de garder les siens, un peut comme un pacte entre l'Opticien et elle, elle lui complète sa collection. Car l'Opticien convoite beaucoup ses yeux démoniaques.


Il a beaucoup parlé, mais sûrement est-ce que c'était dû au manque de sang qui doit se faire ressentir. Taïga l'avait mordu et bien pris de son liquide vermeil. Il soupire, avant d'esquisser un sourire narquois. Elle était plutôt mignonne, Damon pourrait la briser en deux, mais surtout avec son propre appétit sexuel, qui avait dangereusement mis en danger Kagura, sa proie depuis des années maintenant.
Passant sa main dans ses cheveux, Damon l'avise du regard, répondant à sa deuxième question. Il manquait à ses manière, d'habitude, le brun est un vrai gentleman, mais aujourd'hui, il ne semblait pas d'humeur à jouer.

_ Oui, je pense. J'ai besoin d'un ou d'une esclave pour faire le ménage chez moi, et qui me garderai l'entrée de ma maison comme un chien de garde en somme.


Il était je m'en foutiste dans sa manière de parler, et très certainement qu'il ne va rien acheter. Mais bon, ça lui fait plaisir de se balader. Surtout que Taïga lui a demandé de vérifier si l'affaire à Marc était comme il lui avait décrit. Non pas qu'elle n'ai pas confiance, mais elle veut s'assurer qu'il n'y ai aucun agent ou d'esclave d'Amanite dans les Kreat'hur chez Marc. Ca n'a donc rien à voir avec lui.
© ASHLING POUR EPICODE


avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 25 Mai - 14:47
Il était plutôt bavard celui là, et m'avais appris de nombreuses choses sur mon maître, bien qu'apparemment, ce ne soit que l'ami d'une de ses amies, il restait bon à savoir que si je voulais obtenir des informations sur lui, je pouvais toujours tentait de l'amadouer et le faire parler, car plus j'en savais sur cet idiot de cowboy, plus je pouvais le retourner à mon avantage quand je le voulais.
 Je commençais ensuite à jauger du regard celui à qui je parlais, des yeux vairons plutôt étranges, une marque de morsure dans le cou, il devait donc y avoir des vampires en ville, et vu son air absent, il devait avoir été mordu il y a peu. Quoi qu'il en soit, je voyais bien qu'il n'était pas différent des autres hommes, il pensait à prendre un esclave pour s'occuper de chez lui pendant qu'il serait occupé à paresser, autant me passer de commentaire, il ne fallait pas vexer la clientèle disait Marc, surtout quand elle est riche. Sans perdre de temps, je lui répondis tout simplement.

 "On doit avoir de quoi vous satisfaire, mais Marc n'est pas là pour le moment, il est occupé, on pourrait vous faire visiter l'endroit une autre fois si vous le désirez, qu'en pensez vous ?"

 Je me demandais bien quel genre de Kreat'Hur il serait du genre à choisir, à première vue, il avait l'air plus décent que Marc, je ne l'imaginais pas prendre quelqu'un pour satisfaire ses pulsions, mais bon, qui étais-je pour pouvoir le savoir, à part une dragonne qui faisait confiance à son instinct ? À ce sujet, mon instinct me disait qu'il serait peut être une bonne idée de faire de cet énergumène un ami, avoir de bonnes relations en ville rendrait peut être le court séjour que je devais supporter moins long.
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 09/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Mai - 20:45
Une esclave divine
La petite était souriante, c'était le poins qu'on puisse dire. Le jeune homme hésite pendant quelques secondes,
il en va s'en dire qu'elle est en train de lui vendre les mérites des services de son Maître ou de son associé. Un sourire narquois se dessine sur le fin visage du détective, soufflant, il se passe la main dans les cheveux. Damon ne pense pas acheter un esclave, Kagura, c'est cette immortelle qu'il verrai bien devenir sa petite esclave, sa petite chose à lui.
Un trésor qui sera victime de ses pulsions, tout autant qui la cajolerai et la protégerai. Surtout qu'il ne ferai pas entrer d'inconnu dans son appartement, Cyara ne pourrai pas le protéger. Son IA à lui, que Daniel a programmer pour lui. L'oncle de sa meilleure amie.

Revenant un peu sur le présent, le détective avise la femme et esquisse une rapide courbette avec sa main sur le poitrail avant de se relever, puis d'aller à ses côtés. Alors il lui présente la main, tel un gentleman pour prendre la main d'une dame bras à bras. En Amérique, il ne faisait pas ça, mais Paris est devenue la Capitale du Monde, ainsi que sa culture. De plus, on ne dirait pas comme ça, mais Taïga cache en elle une vraie grâce de Première Dame derrière son accoutrement de metalleuse et de comportement brute de décoffrage.

_ Allons marcher un peu alors, surtout que j'ai entendu parler que le centre n'est pas dans le village mais non loin. Vers l'extérieur. Nous ne sommes pas loin de la sortie de Lame Spirituelle ca nous prendra une vingtaine de minutes.

A tout casser oui, c'est un temps approximatif pour aller au centre. Damon Roche est un homme raffiné, la vue de cette petite femme semblait améliorer son humeur. En même temps, les traits de son visage, rappelait des origines lointaines, d'un temps révolu. Cela se lisait dans ses pupilles. Il la scrutait minutieusement, un véritable bijou.

© ASHLING POUR EPICODE


avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Mai - 22:10
Je le voyais se perdre un instant dans ses pensées, sûrement à imaginer le genre de Kreat'Hur qu'il adopterait. Comme quoi, on ne changeais pas les mortels, depuis cette guerre, il me semblait que même les plus sympathiques d'entre eux désiraient s'acheter leur esclave, sûrement un effet de mode, ou des gens assez naïfs pour nous confondre avec de simples animaux de compagnie. Dans tous les cas, les époques avaient changé, et bien en mal. Je l'observais se relever avec des airs de gentilhomme et me présenta la main de la même manière tout en me parlant.
Je me disait qu'il ne devait pas avoir compris ce que je lui disait, dans les faits, j'avais les clés du centre, mais je n'étais pas sûre qu'il accepte que je fasse faire la visite à un inconnu, même si il s'agissait d'un ami de son amie. Quoi qu'il en soit, je prenais son bras comme il semblait le désirer et dit tout simplement.

"Hmmmm, il y a une méprise, je ne peux pas vous conduire au centre sans Marc, désolée. Par contre, nous pouvons toujours marcher si ça vous tient à coeur."

J'avais l'impression qu'il me regardait d'un air intéressé. Pas comme le faisais Marc, il y avait comme lui une pointe d'attirance, mais c'était plus distingué, il devait juste me trouver belle, rien de plus, je ne voyais pas ce que les mortels pouvaient trouver à ce corps, je préférait de loin garder mon apparence draconienne si je le pouvais, malheureusement, faute à ce bracelet qu'on ne m'avais toujours pas ôté, j'étais condamnée à rester humaine, comme quoi, le monde était mal fait des fois.

"Vous voudriez aller boire quelque chose ? Il doit bien y avoir des cafés en ville, non ?"
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 09/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Juin - 14:28
Une esclave divine
Le détective se porte le menton entre son pouce et son index en réfléchissant, tout en avisant la petite esclave ou la secrétaire. L'autre main venant servir d'appuie contre son torse, penchant légèrement la tête, celui lui donnait un air de prédateur avisant sa proie. Mais ce n'était pas le cas, Damon aimait juste bien fixer dans les yeux les sujets de sa réflexion en temps normal. Il ne sait que choisir entre la déception et l'agacement. Ce qui l'intéressait, c'était de voir le refuge et inspecter les esclaves, et il ne voulait pas perdre son temps, même avec une femme aussi mignonne. Il venait rendre visite à sa meilleure amie pour payer de ses erreurs, mais aussi avant qu'elle ne parte en Islande pour rejoindre le frère de son ex-mari pour se soigner. Apporter ainsi un soutien à la Dame Launwitch, et puis il ne peut rester trop longtemps ici, Daniel allait bientôt le raccompagner. Thaïs ne pouvait ouvrir trop longtemps le portail sans se faire remarquer et Taïga avait beaucoup moins de puissance depuis sa blessure. Un mode de déplacement qui n'est pas connu de la Jurisprudence, et très peu par les mortels. Seuls les immortelles savent qu'il est possible de voyager au sein du Monde Inférieur pour aller d'un point A a un point B sur Terre. Car ce sont deux univers parallèles.
Passant sa main dans ses cheveux, le jeune homme grogne légèrement. Ne sachant que faire. Du moins, jusqu'à ce qu'une idée lui vienne en tête. Prendre u café avec une inconnue est d'un ennui mortel pour lui. Ayant écarquillé les yeux, le voilà afficher un sourire en coin par la suite. Secouant doucement la tête de manière négative pour lui répondre, le brun ouvre sa bouche pour répondre. Mais alors, son portable vibre, le prenant hors de sa poche, il ouvre le clapet pour le consulter. Sa mine semble devenir professionnelle, se refermer, jetant un coup d’œil à la petite chose face à lui, il reporte de nouveau son regard sur la petite boîte électronique ne pianotant dessus. Puis il ferme son portable.

_ Tu n'est pas une associée.

Peut-être pas, en même temps, ce n'était qu'un phénomène récent. Mettant ses mains dans les poches, il se rassied sur le banc blanc juste à côté. La flegme a eu raison de lui, ils n'iront pas boire de café. Et le jeune détective voulait du calme, surtout que la morsure à son cou lui faisait assez mal. Attendant un petit moment, il attend qu'Arashi s'assied à son tour pour lui parler et enlever enfin le mystère.

_ Tu devrais faire attention. Tu es une esclave illégale,
les divinités ont tendances à être tuées lorsqu'elles sont capturées et réduites en esclavage à cause de leur puissance. Il y a des images satellite de toi nues dans une voiture avec ton maître je pense. Si tu ne veux pas que les forces militaire viennent chez toi un matin avec une tête en moins.
tu devrais venir avec moi pour réguler ta situation à la Métropole. Tu reviendras vite ici.


La voix du détective est devenue plus grave, ferme et inquisitrice. Le prédateur en lui la regarde, il ne laisse rien transparaître. La scrutant attentivement, il attends sa réaction. Damon est du genre à changer de comportement comme une chemise. Kagura ne s'y ai toujours pas habituée après plusieurs années encore.
© ASHLING POUR EPICODE


avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Juin - 16:39
Je devins écarlate en écoutant ce qu'il me dit, je ne savais pas ce qui était le pire, qu'il se rende compte que je ne suis qu'une esclave, qu'il m'apprenne qu'on pouvait essayer d'aller me tuer n'importe quand, ou qu'il y avait des traces de cette soirée que j'avais passé avec Marc, pas que je la regrette plus que ça, je devais avouer que ce n'était pas mal, mais je n'avais pas envie que tout le monde puisse voir mon corps juste en regardant des images satellite de moi, et puis, comment il l'avait eu ? Par ce message téléphone ? J'étais sur les nerfs et ça se voyait, si bien que je me levais rapidement du banc où nous nous étions installé pour lui répondre, masquant ma panique.

"D'accord, je vous suis, plus vite ce problème est réglé, mieux c'est."

Je le regardais, plutôt impatiente, au moins, parler avec homme m'aura au moins permis de ne pas crever. Il pouvait bien me mentir, mais je ne croyais pas à ça, surtout qu'il ne pouvait pas savoir tant de choses sur moi si il n'avait pas un rapport avec la métropole, enfin, son discours semblait logique, si j'étais dans une fausse boutique d'esclave, c'est logique que je sois illégale.

"Au fait...Merci"
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 09/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 24 Juin - 14:10

Esclave Illégale
ft. Arashi



Damon doit mener Arashi à la Métropole
serait-ce un mensonge ou non ?

Un sourire entendu traverse le visage du détective. Mettant ses mains dans les poches, le jeune homme se retourne pour se diriger dans les rues. Il ne peut pas retourner à la Métropole en voiture, c'est insensé. Ils sont en Irlande, et la Métropole est à ce stade une entrée par Londres. Il ne lui restait qu'un seul moyen. Les créatures comme Arashi ne sont pas sans savoir l'existence du Monde Indérieur, et que la plupart des humains pensent que c'est à tort Shamballa. Ce que Damon détient en plus en revanche, c'est qu'il lui est possible de voyager dans le Monde Inférieur pour entrer à la Métropole sans se faire griller. Ce monde est immatériel, mais il estparrallèle à celui de la Terre. Si on excluait tous les danger, il est possible d'y voyager car Paris est à la même distance en empruntant ce chemin que si on voyagerait sur Terre.
Pour ce faire, Damon devait se rendre dans le manoir de Taïga. Un portail existe qui est bien réel, mais il ne veut pas prendre de risque. Alors direction le manoir Launwitch. Tournant légèrement la tête, le brun ne peut s'empêcher de vérifier si Arashi le suivait ou non.

_ On va devoir user un peu de magie. J'imagine que tu connais le Monde Inférieur, non ?

avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 24 Juin - 17:25
On commençais alors à marcher vers un endroit que je ne connaissais pas. Il disait vouloir aller au monde inférieur et j'avais hoché la tête pour répondre à la question qu'il m'avait posé, bien sûr, qui ne le connaissait pas ? Je ne m'y étais jamais rendue, mais je savais tout ce qu'on disait au sujet de cette dimension, on pouvait s'en servir pour parcourir de longues distances comme à vol d'oiseau, mais il y avait de nombreux dangers. J'avais toujours senti quelque chose de bizarre dans cette ville, mais si un accès vers le monde inférieur se trouvait pas loin, ça devait expliquer quelques choses. C'était cocasse, une divinité obligée de se rendre aux enfers pour suivre un mortel qui allait officialiser le fait qu'elle était une esclave, si je n'étais pas en train de le vivre, ça me ferait rire.

"Ca sera mon premier voyage dans le coin, je compte sur toi pour pas me faire visiter trop longtemps."

J'esquissais un sourire, essayant de bien prendre la situation, même si ce n'était pas la chose la plus simple qu'on m'avait demandé à ce jour.
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 09/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 13 Juil - 21:29
ABANDON DU RP PAR DAMON ROCHE

Par d'inspiration, je suis désolée Arashi, j'ai beaucoup de choses à m'occuper sur le forum et comme on a pas mal avancer dans les rps, j'ai du mal à faire celui là. Mais Arashi a été réglée dans sa condition d'esclave à la Métropole.
Admin
avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 25/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://lamespirit.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit :: No Man's Land :: Lame Spirituelle-