Spirit
Malheur à toi pauvre âme !



 

Aller à la page : 1, 2  Suivant
" Neib "
Neib
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Localisation : No Man's Land
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyMar 28 Mai - 21:36
Le soleil commençait à perdre de son éclat, plongeant la forêt où nous avions décidé de camper cette nuit dans une obscurité encore un peu chaude, percée seulement par le feu de camp que nous avions allumer afin de nous tenir chaud, d'éloigner les bêtes, et surtout, afin de cuisiner le sanglier que nous avions réussi à attraper très vite après notre entrée dans la forêt. Grâce à notre courte escale dans une communauté de survivant, nous avions put troquer fourrure et peaux contre des épices et autres végétaux que nous ne pouvions pas simplement trouver sur nos pas. Ce soir, je comptais offrir un repas d'exception à celle qui m'avais invoqué, comme pour la remercier de sa présence, de son amour et de son soutient. Penser à elle recentre mon esprit sur un autre achat effectué la veille, mais dont elle ne connaissait pas l'existence : Une minuscule fiole de liquide dorée, troquée discrètement pendant que Dame Tsukiyo négociait avec un autre marchand, à un prix hallucinant par rapport à la quantité qu'il m'avait apporté, mais qui, selon les dires de son vendeur, saurait abolir le mal qui me touchait depuis ma création, il y a des siècles.

 L'avouer me fait honte, mais la nature ne m'as jamais donné le droit de porter fille ou fils, malgré tous les ébats partagés avec ma maîtresse, jamais je n'avais put planter en elle les graines d'une vie nouvelle, les racines d'une famille qu'elle désirait sûrement fonder. Elle pensait que nos races ne pouvaient simplement créer la vie ensembles, mais cela ne faisait aucun sens, nous étions tous deux des démons, fils et fille du monde inférieur. La vérité était plus rude et cassante : J'avais failli à l'une des raisons de mon existence. Pendant tant d'années, j'avais été incomplet, mais désormais, grâce à cette fiole qui résidait dans la poche de mon manteau, tout allais changer, le "Sacré Cœur" me rendrait de nouveau parfait pour celle qui avait su créer en moi la passion et la tendresse.

 Alors que j'observais la viande en train de rôtir sur un épieu de bois, une autre pensée me vint : Et si elle ne voulait plus fonder de famille ? Nous avions beaucoup perdu lors de la guerre, à cause de ces vampires, et j'avais peur qu'il soit trop tard. Sur les routes, nous ne pourrions pas protéger un enfant, ni s'assurer de son bon développement. C'est pour cela qu'une seconde questions venait à mon esprit : Après ces années de voyage, voudrait elle tenter de se poser à nouveau ? La viande est assez cuite. Prenant deux assiettes de bois, je prend de nouveau cet aspect démoniaque que ma maîtresse aimait tant, alors que mes bras se métamorphosent pour remplir leur mission, chair pâle et os noirs liquéfiés, puis reforgés en lames agiles qui découpaient la viande chaude en portions agréables à mâcher et la laissaient tomber dans les récipients, avant de redevenir ces mains fines et adroites qui soupoudraient le tout de sel, d'huile et d'herbes.

"Ma chère Tsukiyo, le repas est prêt, venez manger tant que c'est chaud."

Mon regard se porte alors vers celle qui jusqu'à maintenant montait notre logement de fortune, une femme renarde plus belle que la lune et plus passionnée que le soleil, tandis que je m'assied en tailleur, une des deux assiettes dans les mains, et l'autre posée sur mon genoux, attendant qu'elle approche pour la lui offrir, un amour inconditionnel emplissant mon regard d'encre et de cobalt.
Revenir en haut Aller en bas
" Tsukiyo "
Tsukiyo
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyMer 29 Mai - 14:08
Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Rzopon10

TU ES LE SEUL A MES YEUX
   
   
   


Tous était d’un calme paisible, le soleil tombait sur l’horizon et nous baignaient dans sa lumière orangé rendant le corps de mon incroyable démon aussi brillant qu’une lanterne en pleine nuit.

Je me perdais à le contempler pendant un délicieux instant ma queue de renarde ondulant au grès de ma tranquillité.
Je devais cependant me hâter. La nuit tomberait sous peu, et sans la lumière bénite de dieu je ne pourrais guère monter notre bivouac pour cette nuit. Je reprenais alors mon labeur.  D’ores et déjà la structure en bois était montée. Je m’attelais donc à tendre la toile le long de notre structure. Une fois cela fait il ne resta plus qu’à installer notre futon, et tendre la derrière toile avant d’élever notre couchage hors du sol pour la nuit. Forte heureusement, bien que tous cela soit très lourd, nous avions il y a quelques années de cela troquer contre des services de ménages un havresac à grande capacité, pour ranger tous ce qui nous servait et ce qu’on amassait lors de nos voyages.

La voix de mon bien aimé coula à mes oreilles animales comme de l’eau coule le long d’une rivière calme. Je me retournais alors face à lui et lui sourit un temps.

Il avait revêtit son apparence démoniaque pour mon simple plaisir, bien que je l’aime sous ces deux apparences, mais je dois bien avouer que ces yeux sous son apparence de démon me font frémir de passion !

Je venais alors m’assoir à ces coté, sur nos petit tapis de sol. Je m’installais dans la position du lotus. Habitude du japon. Et je prenais le bol qu’il m’avait réservé le remerciant.

- Mon chère Neib, tu sais que tu peux me tutoyer, je le préfère.

Ce que tu nous a préparé à une odeur subtile, je sens aussi l’odeur des épices que nous venons d’acheter. Ce repas promet d’être bon.

Je fermais les yeux remerciant notre bien aimée Satan pour ce repas qu’il nous permettait d’avoir, et je nous excusais pour ce pauvre sanglier qui venait de perdre sa vie pour nous permettre de vivre. J’avais d’ailleurs accompagné son âme au repos éternel.
Je mangeais alors en compagnie mon beau démon des plus calmement possible. Nous pouvions entendre cette nature pleine de vie et forte de survie.

Je n’avais pas idée de ce qu’avait pu acheter mon éternel amour lors de nos emplettes de l’après-midi. Et j’étais loin de l’imaginer.

Après un repas fort appréciable, je complimentais encore mon compagnon, puis j’allais jusqu’au ruisseau pour laver nos couvert, une fois propre et sec, je proposais à mon amour de rejoindre notre bivouac pour nous reposer. Je sortais alors quelqu’un des seuls objets que nous avons emmené du Japon. Un koto et une flute traversière. Je m’installe tranquillement et je commence à jouer un air doux venu des temps ancien du Japon.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
" Neib "
Neib
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Localisation : No Man's Land
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyMer 29 Mai - 15:30
"Je le sais, mais je ne peux m'en empêcher, tu mérites tout le respect de ce monde, mon aimée."

Je souriais à ces mots, il s'agissait d'une de ses rares demandes que je n'arrivais jamais à remplir, malgré notre amour, elle était celle qui m'avait emmené en ce monde. Nous commençons à manger cet humble repas, remerciant Satan et la nature de nous avoir apporté ce sanglier qui nous nourrissait, d'avoir fait poussé les herbes qui accompagnait nos bouchées, et de guider son âme vers l'autre monde. Une fois celui-ci terminé, j'accepte son compliment avec un sourire radieux et la laisse se charger de laver nos couverts tandis que je cherchais du bois pour entretenir le feu encore un peu. Elle revint très vite vers moi, et proposa que l'on monte dans notre bivouac. Je souris, et monte avant elle, avant de l'aider à grimper et de m'installer avec elle sur le futon.

Je souris en la voyant sortir nos instruments, et prenait ma flute pour accompagner ses douces mélodies, assis à ses côtés, je commençais à me retrouver envahis de souvenirs d'un quotidien plus calme : Les longues baignades dans les sources chaudes, les plantations sur lesquelles nous commencions à vraiment travailler, les habitants des terres environnantes qui voyaient ma belle Tsukiyo comme une divinité de bonté et d'amour, nos ébats enflammés sous la fraicheur des étoiles ou la sécurité d'un toit, tant d'ébats auparavant vides de fécondité. Doucement, alors que notre première mélodie touche à sa fin, je laisse ma queue osseuse approcher de la sienne, ce plumeau de fourrure d'une douceur infinie, et l'étreindre avec tendresse.

Finalement, la viens prendre sa main, planter mon regard de Cobalt dans les joyaux d'anis qu'étaient ses yeux. Je devais lui en parler maintenant, sinon je ne trouverais jamais le courage… J'espérais seulement que la mixture dorée de ce vendeur ne perde pas de ses effets avec le temps. Afin de détendre l'ambiance avant que la discussions ne commence, je viens cueillir ses lèvres dans un baiser délicat, mon pouce se dotant d'un ongle légèrement griffu pour caresser le dos de la main de ma belle Tsukiyo. Quand enfin nos lèvres se séparent, je prend la parole, peut être plus direct que ce que j'avais espéré.

"Mon amour, je dois te demander… Penses-tu que nous pourrions un jour retrouver une vie calme, bâtir une maison stable ? Notre vie d'avant me manque beaucoup…"
Revenir en haut Aller en bas
" Tsukiyo "
Tsukiyo
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyDim 2 Juin - 20:56
Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Rzopon10

TU ES LE SEUL A MES YEUX
   
   
   


Nous étions dans un calme paisible. C’était on ne peut plus agréable. J’aimais entendre les sons Asiatiques de nos mélodies venues des temps anciens. C’était calme et doux, remplit d’amour. Quoi de plus plaisant.
Si, je sais quoi. Sa queue venant s’enrouler à la mienne.  Je le regardais alors avec un sourire doux, amoureux.
A la fin de notre charmante musique il vient me prendre la main avant de me donner un doux baiser. Je savais dès lors qu’il voulait me parler. Sans me brusquer. C’est qu’il voulait me parler de quelque chose d’important.
J’étais alors toute ouïe à ce qu’il allait me dire. Mes oreilles se redressant doucement après notre doux baiser, je serais doucement ces mains dans les miennes. L’écoutant avec attention. Alors voilà la fameuse question, quelque chose me disais que ce n’était pas tous. Mais je me contentais de répondre à sa première question. Je le regardais droit dans ces beaux yeux noir et bleu saphir.

- Tu fais battre mon cœur rien qu’à cette idée, mon tendre amour. J’aimerais tellement que nous puissions retourner à une vie calme dans une maison qui nous serait propre, à cultiver notre amour et nos champs. Mais à dire vrai, en ce moment le Japon me manque, notre maison me manque, les sources chaudes aussi, et les villageois aussi. Bien que les générations de maintenant ne nous connaîtraient plus. Mais je sais que nous ne pouvons pas retourner là-haut. Ça pourrait être risqué. Et ce que n’est pas forcément une bonne idée…

- Je ne pense pas non plus que ça soit une bonne idée, ces vampires ont sûrement toujours une dent contre nous, et j'ai peur qu'ils n'aient pu profiter de la guerre pour asseoir encore plus leur domination, je crois que si nous y retournions, nous serions obligés de tuer... Mais nous pouvons vivre dans ces régions, le climat est doux, la nourriture et les ressources ne manquent pas... Un jour, quand tout sera plus calme, nous reviendrons chez nous.

- Oui, tu as raison, c’est ce qui est le mieux à faire, patienter, tu sais ce que je pense du faite de devoir tuer… Je n’aime pas cela. Je n’aime pas la violence non plus. Pour en revenir à l’Europe, dans ce que nous avons visités, j’ai beaucoup aimée la France, mais aussi l’Allemagne. Ou encore le Danemark, et toi ? Qu’est ce qui t’a le plus plu ?

- J'aime beaucoup le Danemark également, mais il est un peu trop proche de cette citée humaine à mon goût, ils nous voient comme un danger, et par conséquent deviennent un danger pour nous. Serre tendrement sa main en lui souriant J'ai entendu parler des terres d'Islandes, plus au nord, les hivers sont rudes, mais il parait que les eaux thermales y sont aussi douces que celles du Japon.

- L’Islande…. ? Baissant le regard et perdant un peu son sourire. Je… Cet endroit ne me dit rien qui vaille… et… Il fait froid là-haut… Je… Je ne suis pas forcément emballée par cet endroit. J’aimerais rester dans un endroit où on peut avoir de grosses chaleurs en été et assez froid en hivers. Mais pas juste… 15degré au plus chaud. Et… un endroit où on serait accepté comme on est.

- En la voyant perdre son sourire, le démon vint lui caresser la joue tendrement. L'Allemagne semble être un bon endroit alors, c'est près de la Capitale, mais il y aura sûrement des communautés qui pourrons nous accepter, ils seront sûrement méfiants au départ, mais nous nous rendrons utiles, nous leurs montreront que nous sommes juste deux survivants, comme eux.

- Je oui… autrement on peut essayer de vivre en autarcie cachés quelque part dans une forêt. Sans forcément être loin d’une ville où on pourrait aller au besoin. Mais en Allemagne, ça me va très bien. On sait se rendre utile. On est doués dans plein de trucs en plus !

- Oui, je pense que vivre éloigné des autres, mais garder un lien avec d'autres survivants est la meilleure solution. Nous pouvons nous débrouiller seuls pour presque tous, mais pas pour nous guérir en cas de maladie graves... Je pense pouvoir nous construire une demeure parfaitement vivable cependant.

- Oui, et je t’aiderais au mieux. Sois en sûr ! Je retrouvais mon sourire doucement, et ma queue ondulait calmement. J’aimerais qu’on ait une maison japonaise en mémoire à nos origines. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus dur à faire sans outil on troquera. Je sais qu’on en est capable !

- Le démon était aux anges de la revoir sourire, et la regardait dans les yeux avec tendresse. Je ferais de mon mieux pour cela, et puis, ne dis pas que nous n'avons pas d'outils pour nous aider. Il jeta un regard à sa main, métamorphosant la chair et les os pour imiter un peigne.

- Oui c’est vrai. Merci pour tous, mon Neib chéri.



Je venais alors dans ces bras circulant avec douceur les instruments pour le prendre dans mes bras. L’embrassant avec beaucoup de douceur.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
" Neib "
Neib
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Localisation : No Man's Land
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyDim 2 Juin - 21:19
La conversation se passe simplement, et si au départ, j'avais eu peur que cette vie nomade aie fini par lui plaire, nous sommes rapidement venus à une conclusion qui me plaisait beaucoup : Une maison japonaise, construite par nos soins, pour vivre dans une autarcie presque complète, rien que tous les deux. Elle ne tarde pas à s'approcher de moi, je sens la douce chaleur de sa peau, la fourrure de sa queue caresser la carapace sombre qui couvrait la mienne, puis nos lèvres qui se touchent, une bouffée d'air frais, de sensations qui se répandaient à travers tous mes nerfs.

Je l'enlace en retour, la laisse se blottir contre moi, et me love en retour dans cette étreinte. Doucement, la parodie de peigne qu'était devenue ma main glisse dans sa chevelure, la débarrassant des feuilles ou morceaux de branches qui auraient put s'y loger pendant qu'elle préparait notre campement, tout en lissant les flammes sauvages et somptueuses. Après un moment, je me décide enfin à parler de l'éléphant.

"Mon aimée… Je… Dois te dire quelque chose… Cet enfant que nous désirons depuis tant d'année, il n'est pas absent car nous sommes incompatibles… C'est uniquement de ma faute… Mon corps n'as pas le don de fertilité…"

Avouer cela ainsi me faisait honte, et cela se voyait très bien au rictus gêné qui se dévoilait sur mes traits. Néanmoins, c'est bien vite un léger sourire qui prit sa place alors que je recommençais à parler, mes attentions sur ses cheveux prenant lentement plus de la caresse que de la coiffure tandis que mon regard nébuleux se fixait dans le siens.

"Mais... Au village, j'ai acheté quelque chose… Une potion miracle qui me permettrait peut être de donner la vie avec toi… Mais… Si jamais elle ne marche pas… Je voudrais juste que tu sache que ce n'est pas ta faute, que ce ne l'as jamais été."
Revenir en haut Aller en bas
" Tsukiyo "
Tsukiyo
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyLun 3 Juin - 15:11
Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Rzopon10

TU ES LE SEUL A MES YEUX
   
   
   


Je fermais les yeux me laissant faire, ma queue venant enrouler la taille fine de mon démon chéri. Nous étions simple et nous nous comprenions bien, quel joie. Je restais toute contre lui, mes oreilles chatouillant son visage doucement, alors que je caressais distraient son torse.

Je levais alors le visage vers lui quand il voulait me dire quelque chose. Je l’écoutais opinant de temps à autre, pour lui signifier que j’avais bien compris ce qu’il m’avait dit. J’étais attentive et caressais sa main doucement. Voilà pourquoi nous n’arrivions pas à avoir d’enfant. Mais ce n’était pas grave, il y avait d’autres moyens d’avoir des enfants, comme adopter, mais la suite me surprit d’avantage, si bien que je clignais des yeux doucement et penchais la tête.

Je venais doucement prendre ces mains et les embrasser, les serrant doucement, pourquoi en serait-il plus fautif, c’est comme ça. Et on n’y pouvait rien. Je me fiche bien que c’est de ‘’sa faute’’ comme il dit, je veux juste que nous soyons heureux ensembles.

- Tu n’as pas à t’en sentir plus coupable chéri, je ne t’en tiens absolument pas responsable, ni moi, c’est juste que c’est comme ça. Mais pour cette potion miracle… est-elle sans risque pour toi ? Je ne voudrais pas qu’il t’arrive quelque chose. Tu es plus important que n’important que n’importe qui à mes yeux. Sache-le. Mais avant d’avoir un enfant. Il faudra déjà qu’on s’installe et qu’on ait une situation assez stable. Que l’enfant puisse vivre heureux, sans manquer de rien entre toi et moi!

J’étais heureuse, si après que nous nous installions nous pouvions avoir un enfant. C’était le rêve !

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
" Neib "
Neib
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Localisation : No Man's Land
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyLun 3 Juin - 20:13
Je la laissais se blottir contre moi, me couvrir d'attention et de tendresse, cette tendresse qui semblait être ma raison de vivre. Alors qu'elle embrasse mes mains, celle qui s'était changée en peigne reprend son aspect d'origine. Elle me rassure, me dis que ce n'est pas grave. Si je comprend sa crainte que la mixture dorée puisse me faire quelque chose, je ne la partage pas : Même si l'homme qui me l'avait vendu était un charlatan, il n'aurait jamais vendu de poison assez puissant pour terrasser un démon tel que moi, et je pourrais bien facilement l'expulser de mon organisme si il était vraiment dangereux. Ses derniers mots me rappellent à la réalité : Une part de moi avait eu l'envie de l'essayer tout de suite, mais ce n'aurait pas été sage. Nous avions encore du chemin avant de trouver un endroit convenable où nous installer, et penser pouvoir construire la maison seule tout en m'occupant d'elle et de l'enfant qu'elle portait n'était soufflée que par un orgueil dangereux pour nous deux.

"Je ne pense pas que ce remède puisse réellement me blesser, vu le peu qu'il y a, je dois avouer que je ne suis pas vraiment sûr de si il pourrait réellement me rendre ma fertilité, mais je rêve de pouvoir faire confiance à celui qui me l'a vendu."

Finalement, je sortais l'objet de nos désirs à la lumière des étoiles. Une fiole de verre à peine plus grande que mon pouce, remplie de ce qui ressemblait à de l'or liquide. Sans que je ne sache vraiment pourquoi, le simple fait de la regarder était comme un appel à la déguster, mais je devais me contenir pour le moment. Entouré de la délicate fourrure de mon amante et maîtresse, je finissais par lui tendre la fiole, faisant preuve d'une infinie précaution, ne voulant en aucun cas la briser.

"Quel nom penserai tu donner à notre futur enfant ? J'aimerais en choisir un qui reflète la sagesse, la patience, peut être même la vivacité d'esprit. Qu'en penses tu ?"

Tendrement, je viens lui embrasser les lèvres, leur commissure, sa joue, puis enfin sa tempe, comme un galet bien lancé qui ricoche sur l'eau paisible d'un lac, envahi de bonheur que j'étais, j'oubliais totalement le monde où cette potion était un attrape-nigaud… Je devais y croire, je voulais y croire.
Revenir en haut Aller en bas
" Tsukiyo "
Tsukiyo
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyLun 3 Juin - 22:23
Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Rzopon10

TU ES LE SEUL A MES YEUX
   
   
   


Nous commençons à manquer de lumière, alors je sortais de notre sac à malice un lampion japonais que j’allais accrocher sur le  haut de la charpente de notre bivouac. Ainsi je pouvais mieux voir cette petite fiole au liquide d’or. Je la prenais avec mille précautions dans mes mains avant de la regarder à la lumière. C’était tellement beau à regarder… On aurait dit que ça avait été fait par un ange !

Je lui rendais alors la fiole avec beaucoup de délicatesse, avant de ranger nos instruments et  de m’allonger dans notre futon confortable. Je m’étirais de tous mon long fesses en arrière queue tendue avant de m’allonger et de l’inviter à en faire de même.


- Hm… de nombreux prénom me vienne en tête avec tes indication au quels je rajouterais des prénoms avec le thème de l’amour ou encore de la paix. Dans les prénoms féminins je penserais en premier lieu à Chika qui est sagesse, à Chizue qui peut s’écrire de deux manières différentes dans un premier temps par les kanji mille, félicitation et rivière ou alors intelligence, port et rivière. Du moins dans l’écriture de base. Je pense à Koiko qui est l’enfant de l’amour ou simplement Mana qui signifie amour.
Pour un garçon je penserais à des prénoms comme Reita qui veux dire de grande sagesse, Yasuhiro pour la grande tranquillité, ou alors Kazuki pour l’espoir de paix et l’harmonie et Shizuka pour calme et paisible.
Qu’en penses-tu mon amour ?


Je venais le prendre avec douceur contre moi, et le câlinait tendrement pensive, enclin aux rêves d’avoir des enfants avec mon plus bel amour.
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
" Neib "
Neib
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Localisation : No Man's Land
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyLun 3 Juin - 22:39
Je rangeais alors la fiole en sécurité, avant de faire une bêtise et de l'essayer. Alors que mon aimée s'étirait, je la regardais longuement, les yeux emplis d'amour : Elle était si belle comme ça. Alors qu'elle me parle, je me glisse à ses côtés et dans ses bras, écoutant avec attention toutes ses propositions : Elle connaissait très bien la langue de notre terre natale, elle y voyait tant de subtilités dans le choix d'un termes ou d'un autre, tant de nuances que je pensais jamais pouvoir explorer. Je me fie alors aux sonorités et aux significations, tentant de savoir lesquels seraient simples à porter pour un enfant dans ce monde… Maintenant que j'y pensais, nous n'avions jamais eu de nom de famille, nous somme tous deux nés hors de ce monde, mais la coutume d'être reliés par nos patronyme semblait intéressante, je devrais lui en parler un jour.

"Tous ces noms sont magnifiques, je crois que j'aurais bien du mal à en choisir un seul… Mais… À y réfléchir, je penses que Mana serait très beau pour une petite fille. Et pour un jeune garçon, Shizuka est un nom que j'aime beaucoup. Ils te conviennent ?"

Je me blottis au creux de ses bras, câlinant la douce démone qui partageait ma vie, celle qui, pour beaucoup, moi y compris, était désormais une déesse. Une déesse chassée de son foyer par l'avarice d'autres enfants de Satan, mais qui bientôt vivrait de nouveau en paix, portant avec moi l'espoir d'une vie nouvelle. Sous la lumière de la lune et du lampions, nos lèvres se touchent, un baiser répété déjà mille fois, mais qui jamais n'avais échoué à me combler de bonheur. Ma main flatte la peau de sa joue, tandis que comme pour l'imiter, ma queue vient ceinturer la taille de mon aimée, son bout caressant affectueusement son ventre, ce ventre qui nourrirait bientôt une nouvelle vie.

"Je t'aime, Tsukiyo."
Revenir en haut Aller en bas
" Tsukiyo "
Tsukiyo
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyMar 4 Juin - 14:10
Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Rzopon10

TU ES LE SEUL A MES YEUX




- Ces deux prénoms me conviennent parfaitement mon amour. Je les aime beaucoup.

Je venais lui donner un baiser d’esquimaux avant de gouter à ces lèvres que j’aimais tant. Je frissonnais en sentant sa queue enserrer ma taille. Je ne m’étais pas encore changée, ni lui d’ailleurs.

- Je t’aime bien plus encore Neib.

Je venais alors basculer mon poids pour me mettre sur lui venant avec douceur et des mains habiles le déshabiller. J’étais douce, et je prenais mon temps déboutonnant l’un après l’autre chaque bouton que je voyais, posant de tendre baiser sur sa peau que je découvrais.

Je n’avais pas spécialement envie de faire l’amour, juste envie de m’occuper de lui et de lui donner tous mon amour. Je caressais sa peau et venais coller mon visage contre son torse nu. Mes cheveux de part et d’autre de ton torse. J’aimais la chaleur qu’il dégageait et je restais longuement ainsi, jusqu’à m’endormir.

Heureusement j’avais éteint le lampion avant de m’endormir. Je me sentais si bien auprès de Neib… Je ne bénirais jamais assez Satan de l’avoir envoyé…. Je l’aime tellement…. Bien plus que mon amour pour Satan.
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA



Revenir en haut Aller en bas
" Neib "
Neib
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Localisation : No Man's Land
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyMar 4 Juin - 15:18
Nous nous embrassions, nous enlacions et restions toujours l'un contre l'autre. Je notais bien ces noms dans mon esprit, tandis que les douces attentions de ma compagne effaçaient doucement l'avenir de mes pensées, me ramenant à un présent délicat que je chérissais. Les lèvres de Tsukiyo sur ma peau, sa chaleur, et le sommeil qui la prenais bien plus vite que ce que j'aurais cru. Ce n'était pas spécialement grave, si j'aurais aimé prolonger un peu plus cette soirée, j'avais très vite compris qu'elle ne désirait rien d'autre que de la tendresse. Je viens malgré tout la dénuder à mon tour, la laissant dans ses dessous et nous recouvre d'une couverture. Très vite, je rejoins ma belle au pays des songes, et c'est bien vite l'avenir qui envahis mes rêves, une famille paisible au milieu d'une maison bien plus grande et autonome que celle dans laquelle nous vivions auparavant, nos enfants jouant à se poursuivre dans le jardins tandis que moi et Tsukiyo les surveillions.

Quelques semaines étaient passées depuis notre discussions, et bien vite, nous retrouvions une forêt qui s'étendait à pertes de vue. Il y avait sûrement de nombreuses communautés de survivants ici, et malgré mes espoirs et ceux de Tsukiyo, j'avais bien peur que la plupart d'entre eux ne soient sous le joug de ces humains, un lieu qui risquait d'être dangereux à cause de leur haine de tout ce qui n'était pas l'œuvre de Dieu… Mais dans cette immense région, ils ne pourraient pas tomber par hasard sur nous. La main de mon aimée dans la mienne, je me tenais à l'orée de la forêt, l'autre main posée sur un bois que je pensais pouvoir découper afin de nous bâtir un logement décent. Néanmoins, ce n'étais pas ici que nous nous installerions, l'entrée de la forêt était trop exposée aux regards extérieurs, et les bêtes à chasser ne risquaient pas de s'aventurer ici. Nous risquions probablement de devoir vivre de chasse et de pêche pendant un moment, mais lancer un élevage pourrait être une idée intéressante.

"Je pense que notre voyage s'arrête ici, si nous arrivons à trouver un endroit assez loin des colonies humaines ou d'autres habitants, je pense que c'est l'endroit parfait pour nous installer. Pour élever nos enfants."
Revenir en haut Aller en bas
" Tsukiyo "
Tsukiyo
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyMar 4 Juin - 22:06
Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Rzopon10

TU ES LE SEUL A MES YEUX
   
   
   


Enfin nous y étions. Nous allions pouvoir reconstruire notre vie, avoir une maison et des enfants. Je les imagine déjà en train de courir devant notre maison à jouer à se courir après. Et Neib et moi assis sur l’estrade de la maison, mains dans la main, heureux.

Nous ne rêvions que cela. Mais il s’avérait que ces lieux étaient surveillés par les anges. Et bien que nous ne voulions faire de mal à personne nous allons devoir faire attention. Et très certainement rester discret pour un temps.

– Cet forêt me plait déjà énormément ! J’en rêve ! Mais que dirais tu de visiter la totalité de la forêt avant de nous décider ? Nous avons le temps. Je pense que pour tous explorer il nous faudra bien deux grosses semaines.

Je venais prendre sa main. Il était clair que nous allions devoir être précautionneux d’effacer nos traces. Et cela sera difficile au début. Surtout quand nous allons devoir abattre des arbres et les transporter jusqu’à chez nous. Je demanderais de l’aide aux esprits de cette forêt. Ils sauront répondre à mon appel… Les esprits de la forêt…. Les … esprits…. Mais oui !!

- Euréka !  Chérie, je sais comment faire pour savoir où nous installer en moins de quelques heures ! Allons déjà à l’abri des regards.  

Je prenais doucement la main de mon amour le guidant vers l’intérieur de la forêt n’hésitant pas à m’enfoncer loin dedans. Une fois sur le lâche doucement la main de mon aimé et vais me placer à quelque pas de lui. Je ferme les yeux et prend une longue inspiration. , baissant doucement mes oreilles. Ma peau se met à légèrement brillée d’une aura bleu ciel/ vert anis. Je joins mes mains l’une à l’autre  posant mes lèvres sur mes indexes.

Mon aura se déploie tous autour de nous. Mes queues de ma forme animale prennent formes. J’en ai au total six. Elles ondulent aux grès de ma magie. Doucement je calme les potentiels esprits en colère et les fais venir à moi.  Ils sont nombreux, je les regarde un à un et les salut avec politesse, puis je pose ma question. Distinctement. Ils mettent un temps et réfléchissent tours à tour. Ils finissement par se mettre d’accord sur un lieu à l’abri de tous. Je les remercie et leur offre à ceux qui veulent un repos éternel aux autres je les laisse se nourrir de mon aura. Cela me fatigue grandement. Mais je devais les remerciés.
Je regarde de nouveau mon amour et lui sourit. Des feufolet apparaissent doucement nous montrant un chemin.

- Voilà, nous allons avoir un endroit calme et paisible. Grâce aux esprits. Il faudra leur consacrer des autels. Qu’il puisse venir se reposer quand ils en auront envie.

Je reprends mon souffle un temps et me remet en route avec mon amour. Ils nous guident jusqu’à un endroit charmant, ou il y a une rivière, une petite chute d’eau et ou c’est très verdoyant. J’explique à Neib quels sont les arbres que nous avons le droit de couper et ceux que l’on doit à tous prit laissé. Ce sont en réalité les esprits qui me le disent. Ils nous sont d’une grande aide.

Coin:
 


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
" Neib "
Neib
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Localisation : No Man's Land
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyMer 5 Juin - 12:00
Je suivais ma belle alors que nous nous approchions un peu plus de cette immense forêt, tout comme moi, elle semble ravie d'avoir trouvé ce lieu, mais elle marque un point important : Explorer cet endroit, tout en restant assez discrets pour ne pas attirer l'attention des anges nous prendra un temps considérable. De toute façon, même si l'endroit parfait s'offrait de suite à nous, je savais bien que nous ne risquions pas d'être installés tout de suite, mais commencer les travaux le plus tôt possible serait une bonne chose. Finalement, mon aimée se voit frapper d'un éclair de génie, et m'entraîne, joviale, profondément dans la forêt.

Jusqu'au moment où elle commence à libérer son aura, je n'ai aucune idée de ce qu'elle prépare, mais je ne tarde pas à lui laisser de l'espace quand je sens l'air et la nature frémir autours de nous. Elle appelait les esprits de ces bois, conversant avec eux dans une langue ancienne que je ne comprenais pas. Restant aux aguets au cas où quelque chose se passerait mal, mais sous ma forme humaine pour ne pas risquer d'effrayer un autre voyageur qui passerait par là. La magie de ma belle finit par se faire faible, et alors que notre passage est illuminé par des flammes éthérées, je viens lui porter assistance, la soutenant pour qu'elle puisse marcher malgré le repas offert aux âmes de cette forêt.

Nous marchons alors, en plus de la maison, nous allons donc créer et entretenir des autels à ces divinités sans nom ou visage, plus de travail pour nous, mais un faible prix à payer par rapport à tout ce qu'ils semblaient faire pour nous. Alors que le chemin de feux follets s'arrête, j'observe notre entourage, serrant tendrement la main de Tsukiyo : Cet endroit serait parfait. Tandis qu'elle me signale quels arbres nous pouvons couper, sûrement ceux qui ne tiendraient pas le prochain hiver, je m'approche doucement d'un de ceux que nous devons protéger.

"Installe-toi maintenant. Tu leur a légué beaucoup de forces, tu peux te reposer un peu pendant que je travaille."

Je caressais délicatement sa joue tout en lui volant un long et délicat baiser, au milieu duquel je changeais de forme, laissant apparaître mon vrai visage, cet aspect que tous sauf ma belle Tsukiyo semblaient trouver terrifiant. Portant mon regard d'ébène sous les arbres aux alentours, j'entamais une première métamorphose, déplaçant ma masse musculaire sur mon bras gauche, transperçant ma paume d'un os noir qui grandissait, englobait la chair et se garnissait d'une lame robuste parfaite pour affaiblir le bois. En contrepartie, tous mes traits semblent se creuser, surtout du côté droit, côté duquel le bras semble presque s'atrophier. Enfin je peux commencer le travail. Choisissant un des arbres à couper, je donne les premiers coups, faisant bien attention à ma position pour ne pas qu'il risquer de s'effondrer sur un autre arbre, ou pire, sur mon aimée.

Après de longues minutes d'effort, ma cible commence enfin à s'effondrer sous son propre poids. Changer ce bois en planche s'avèrerait compliqué, mais je faisais confiance à l'expertise de Tsukiyo pour cela. Prenant une longue inspiration pour récupérer mon souffle, je me tournais finalement vers cette dernière.

"En voilà déjà un. Est ce qu'il t'ont dit ce que nous devons faire des souches ? Les arracher ou les laisser nourrir la terre ?"
Revenir en haut Aller en bas
" Tsukiyo "
Tsukiyo
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyMer 5 Juin - 16:15
Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Rzopon10

TU ES LE SEUL A MES YEUX
   
   
   



J’étais heureuse qu’on ait trouvé l’endroit où nous allions nous poser. C’était un coin vraiment formidable !
Je me balais un peu pour observer ce qu’il y avait et la plus part des esprits étaient parties. Il y en avait quelques-uns qui étaient restés avec nous observant Neib faire. Je venais m’installer avec eux continuant de discuter autant avec eux qu’avec Neib. Ma magie était dissiper, mais je voyais sans soucis cet esprit de la forêt. J’applaudissais mon tendre amour après son premier abatage. Je venais me lever pour le félicité. Et lui embrasser la joue.

Enfin nous y étions. Nous allions pouvoir reconstruire notre vie, avoir une maison et des enfants. J’en étais tellement heureuse.

  - On retirera les souches qui seront sur le terrain pour la maison, à moins qu’on ne les gardes pour faire un soutien pour les fondations, à voir. D’ailleurs, que dirais tu de voir comment nous allons construire la maison ? **Elle sort du havre sac du papier qu’elle avait fait elle-même et des crayons pour commencer à dessiner. Combien de chambre allons-nous faire ?  Peut que nous devons en prévoir que deux pour le moment, puis au besoin on fera des extensions au besoin

Je commençais à dessiner  une ébauche de croquis tranquillement, lui posant de nombreuses questions. Je lui proposais de mettre toutes des panneaux qui peuvent être fermé en hiver et complètement ouvert en été comme les traditionnelles maisons japonaises. Et je savais faire du papier, donc on pourrait faire des panneaux avec du papier de feuillus ou de sapin.
 

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
" Neib "
Neib
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Localisation : No Man's Land
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyMer 5 Juin - 18:01
J'observais le large tronc qui venait de tomber au sol : Si quelqu'un était dans les parages, il l'avait sûrement entendu… Peut être que cette personne était déjà partie chercher des renforts afin de s'attaquer à nous… Non, non, je ne devais pas être paranoïaque comme ça, les esprits nous avaient guidé vers un lieu tranquille, loin du danger, je devais leur faire confiance. Si j'étais stressé, Tsukiyo le sera aussi, et elle mérite une vie calme sans soucis. Cette dernière s'approche alors de moi, embrassant ma joue et me parlant de ses plans pour la maison. Je m'asseyais sur le tronc avec elle, profitant de cette occasion pour reprendre quelques forces.

"Je pense que le mieux à faire serait de les garder en tant que fondations, tu as raisons, dans le pire des cas, nous pourrons toujours enlever celles qui sont mal placées. Si on prévois des extensions pour les chambres, je pense que le mieux serait de réserver un côté de la maison à cela, si nous pouvons être toujours proches de nos enfants la nuit, je serais rassuré. Je ne sais pas si ça serait simple, mais peut être que tenter d'élever de la volaille, en plus du potager, serait une bonne idée, ça nous fera un peu plus de nourriture même l'hiver… En parlant de cela, j'aime beaucoup ton idées de panneaux, si tu m'apprend comment faire, je serais ravi de t'aider."

En plus du bois pour la maison et les autels s'ajouterais donc un abris pour les bêtes, ainsi que tous les meubles auquel je n'avais pas pensé. Je savais travailler le bois pour faire des planches, mais il me fallait beaucoup d'énergie pour cela, et j'étais loin d'avoir la précision d'un ébéniste. Je reste un instant assis à observer les croquis de mon aimée. J'aurais toujours aimé avoir autant de talent qu'elle, mais sans que je ne sache pourquoi, je m'étais toujours senti fermé à l'art. Je savais jouer d'un instrument, mais me contentais de suivre ses mélodies. Je savais faire de nombreuses choses de mes mains, mais il n'en ressortait que de l'efficacité froide, rien d'aussi beau que ce qui sortait de l'imagination de mon aimée.

"Je pense encore abattre quelques arbres avant de devoir me reposer, tu crois qu'il y aurait assez de poissons dans ces eaux pour un bon repas ? Cela fait bien trop longtemps que je n'ai pas goûté à ceux que nous préparions ensembles."
Revenir en haut Aller en bas
" Tsukiyo "
Tsukiyo
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyJeu 6 Juin - 15:45
Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Rzopon10

TU ES LE SEUL A MES YEUX
   
   
   


 
Je faisais alors les plans avec l’aide de ces indications et le premier jet était somme toute vraiment intéressant. Le fruit de nos efforts allait finir par payer. Trouver le bois était une chose facile le travailler en serait tous autre. Mais au japon nous avions appris une technique assez facile en soi pour ne pas avoir à utiliser de clous ou de vis. C’est ce que nous ferons pour notre maison. Du moins pour les fondations et les murs qui resteraient. Pour ce qui est de la partie chambre. Quand nous devrons agrandir cette partie pour créer de nouvelles chambres, nous scierons à même le bois pour créer de nouvelles ouvertures pour la future extension, et par la même occasion nous créerons un petit jardin zen entre les  chambres.

plan maison:
 

Pour ce qui est de l’isolation, nous utiliserons un mélange de glaise et de fibres naturels comme la paille ou l’herbe séchés. Du moins pour les murs. Pour ce qui est des portes coulissantes. Ça sera dans le même ordre d’idée que quand nous étions au japon. Les couloirs ne seront pas chauffé mais chaque pièce sera équiper d’une sorte de poêle à bois. Ainsi la maison restera au chaud. Ou alors on pourrait aussi penser à isoler les portes coulissantes pour préserver la chaleur. Toute pièce pourra s’ouvrir en grand, pour le ménage ou autres, cela sera plus simple. Toujours avec des panneaux coulissant certains serons fait avec des carreaux en verre pour rapporter de la lumière dans notre habitat. Pour ce faire, nous chercherons dans un village un verrier et lui achèterons ce dont nous avons besoin. En échange d’argent ou de services. Je n’aurais qu’à cacher mes appendices.  Les portes intérieurs auront un cadre en bois et seront fait en papier épais toujours dans un souci de luminosité. Je sais faire du papier donc ça ne sera pas une tâche difficile. Et faire de la colle sera tous aussi simple. Cela nous prendra du temps. Mais je sais que nous y arriverons. En parallèle à tous cela, nous commencerons un potager afin de nous apporter tous ce dont nous avons besoin mais aussi nous allons devoir faire de l’élevage. Cette idée est forte intéressante et véridique cela nous sera utile. Dans un premier temps pour rapporter l’azote à nos plantes, pour avoir des protéines animales et de la viande pour les longs mois d’hivers.

Ce qui est bien dommage c’est qu’il n’y a aucun bambou ici. Je sais tellement bien travailler le bambou. Je pourrais peut être trouvée des replants pour faire une bambouseraie, et d’ici une dizaine d’année, voire moins, je pourrais faire nos meubles en bambou. Ou faire d’autres choses aussi, plus pratique comme un abri simple ou ce genre de choses.

Je faisais parts de tous cela à mon tendre Neib bien évidement. Pour ce qui est des poissons… Une seule façon de le savoir.

- Je vais aller pêcher pour voir ce que cela donne. Je ne connais pas les espèces de cet endroit. Nous verrons bien, mais j’ai troqué un livre sur les espèces de cette partie du globe. Comme ça nous saurons ce qu’il en est.  

Je souriais à mon démon avec tendresse je me sentais tellement heureuse auprès de lui. Après un doux baiser et sans perdre plus de temps j’allais monter notre campement, et installait notre bivouac dans un arbre bien solide. Après cela j’allais pêcher pour le repas de ce soir. Et je fus très surprise de voir le nombre de poissons que j’avais attrapés. Des dizaines et encore, j’ai relâché les mères et les petits. Cette rivière était plus que productive ! C’était une bonne chose.
C’est après une heure de pêche que je préparais le repas. Du poisson à l’étouffé avec des
légumes et du riz. Un repas bien copieux pour mon amour de démon.  Je remerciais Satan de sa bonne grâce et de nous aidé encore une fois.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
" Neib "
Neib
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Localisation : No Man's Land
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyVen 7 Juin - 8:20
En prenant ma pause, j'écoute attentivement toutes les propositions que me faisaient mon aimée, ça se voyait qu'elle s'y connaissait beaucoup là dedans, et notre ancienne demeure était une preuve de plus de son talent : Quelque chose me chagrinait cependant, nous rendre en ville pour échanger des ressources semblait presque totalement nécessaire, vu que nous ne savions pas tout faire seuls, mais j'avais toujours peur de l'influence qu'avaient les anges sur ces lieux. De mon côté, je pourrais peut être passer pour un elfe : Mon aura était faible et peu souvent active, mais même en trouvant des vêtements qui masqueraient sa queue et ses oreilles, Tsukiyo serait en danger là bas. À contrecoeur, je faisais néanmoins remarquer qu'il nous faudrait également de la laine ou du coton pour nos vêtements et les lits de nos enfants… Encore un voyage vers le village, qui attireraient l'attention sur nous…

Elle finissait par partir pêcher, et je mettais de côté mon inquiétude pour moi aussi me remettre au travail. Sous mes coups répétés, 3 arbres tombaient de nouveau, mais je sentais l'épuisement peser de plus en plus sur moi alors que le temps passait, cela se voyait principalement sur le dernier arbre, où mes coups mal placés avaient finit par ébrécher ma hache de fortune. Je tournais un instant mon regard vers les petits morceaux d'os que j'avais perdu, et remerciait Satan de ne pas avoir donné le sens de la douleur à ces parts de mon corps. L'odeur du repas que Tsuki commençait à préparer vint à moi, et je reprenais forme humaine. Les os de mon bras étaient toujours un peu fragilisés, mais manger un peu me permettrait de le réparer.

Je m'approchais doucement de ma belle et, voyant qu'elle ne m'avait pas encore remarqué, vint la prendre dans mes bras, ceinturant sa taille et posant les mains sur son ventre. Ce ventre qui bientôt porterait la vie, la vie de nos enfants. Mes lèvres se posent à l'arrière de sa tête alors que je la relâche de cette étreinte, ne tardant pas à lui proposer mon aide, me mettant si elle l'acceptais au travail avec elle. Quoi qu'elle en dise, j'ouvrais la parole en souriant.

"Quatre arbres de plus sont tombés. Je ne sais pas combien de bois il nous faudra, mais je pense bien qu'il nous faudra en couper un peu plus que la normale si on veut avoir assez de place pour la maison. Ce que tu prépare a l'air délicieux, je suppose que cela veut dire qu'il y a bien du poisson ici."

Je remerciais de nouveau Satan, cette fois pour toutes les occasions qu'il nous avait offert depuis que nous avions commencé à voyager, pour cette chance de nous installer qui nous souriait enfin de nouveau, et pour ce fluide miraculeux qui nous rendrait le droit de porter la vie. Je lui priais intérieurement de nous garder à l'abris, loin des dangers et soucis de ce monde fou.
Revenir en haut Aller en bas
" Tsukiyo "
Tsukiyo
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptySam 8 Juin - 16:19
Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Rzopon10

TU ES LE SEUL A MES YEUX
   
   
   


 
Je hochais la tête, il était claire qu’aller en ville serait une chose risquer, mais nous devions le faire si nous voulions avoir notre chez nous, il faudrait aussi qu’un jour on y retourne pour acheter des poules et du grain au début.

J’étais dos à lui occupée à ma cuisine quand il vient me prendre dans ces bras, je venais doucement poser ma tête sur son épaule et mes mains sur ces bras sentant que ces os étaient fragilisés. J’étais inquiète, je voyais bien qu’il avait perdu des morceaux d’os, je lui demandais s’il allait bien et s’il n’avait pas trop mal… Je lui proposais de s’installer au lieu de travailler. Il avait déjà fait tant ! Alors je sortais ce qu’il fallait pour manger, nos assiette creuses en vois et nos couverts. .

- Tu as raison, la rivière est pleine de poissons j’en ai pêché énormément, et du coup, la population se renouvelles bien, il y avait beaucoup de jeune et de femelle portantes. C’est une bonne chose. Il faudra y faire attention de ne pas trop perturber cet équilibre. Commençons déjà avec 4 arbres, qu’on n’en abatte pas de trop. Demain j’irais chercher des essences portant de grandes feuilles longues pour commencer à préparer les tatamis pour mettre au sol. Et autant dire qu’on a du travail il faut que nous en fassions 43 au total pour faires. Je vais avoir besoin de pas mal de ressources. Je pense que pour commencer je me contenterais de faire les tatamis pour les deux chambres. Il en faut déjà 16. Ce qui est pas mal. On ajoutera ceux du salon sur le parquet. C’est possible de faire ainsi. Il nous faudra du temps, mais nous l’avons largement. Après tous, nous sommes immortels. Donc une dizaine d’année pour nous est assez insignifiant.
Voilà pour toi, mon amour


Je lui tendais alors une bonne portion de poissons accompagné avec des légumes et une sauce fait avec les sucs du poisson.

*
*       *

Deux mois passèrent à une vitesse folle. Mais nous avions bien avancés. Même très bien. Et heureusement que nous étions tous deux manuel, les arbres nécessaires avait été coupés, les planches taillés, les fondations posés, le sol et les murs de base monté, l’isolation faites sur tous les murs extérieur. Les fenêtres préparer, il n’y avait plus qu’à poser les carreaux. Les panneaux coulissant fait qu’il soit en papier ou en bois. Ne restais que ceux en verre à terminer. Neib avait même déjà préparé le poulailler, et avec les chutes de bois j’avais fait et peint les maisons pour accueillir les esprits qui voulaient se poser. J’avais encore des pigments rouges  pour peindre ces petites maisonnettes et je les avais déjà déposés dans la forêt autours de notre maison. Les avoir peints en rouge est simplement pour que les mauvais esprits ne puissent pas s’y installer et nous apporter le malheur. Je n’avais plus de pigment rouge pour faire les mêmes choses sur les fondations de notre maison. Mais je comptais bien en racheter lors de notre excursion en ville.

D’ailleurs nous nous préparions pour nous y rendre. J’avais trouvé un pantalon bouffant simple pour y cacher ma queue et je portais une casquette de gavroche pour cacher mes oreilles, mais en réalité pour être vraiment plus sûr, j’étais insensible aux illusions mais malheureusement j’étais incapable d’en créer moi-même. Alors il faudrait faire avec. Nous étions maintenant en fin d’été et déjà les arbres arboraient leur couleur d’automne.

Je regardais alors mon chéri se préparer d’un œil attentif et doux, puis je lui prenais la main, et nous allions tranquillement vers la ville qui se trouvait à environs 2h de marche de là.


Tenue Tsuki:
 

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
" Neib "
Neib
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Localisation : No Man's Land
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptySam 8 Juin - 20:00
Je m'installais alors auprès du feu pour me reposer, comme elle me l'avais proposé. J'écoutais ses mots avec attention, nous allions devoir travailler dur pour construire cette maison, pour la garder éloignée du regard malveillant des anges et des humains, pour élever notre futur enfant à être quelqu'un de bon, respectueux de la nature et de Satan. Quelqu'un qui une fois adulte pourra espérer arpenter ce monde et vivre une vie heureuse. Alors que mon aimée me tendait notre repas de ce soir, j'attendais qu'elle aie son assiette pour lui souhaiter un bon appétit et commencer à manger.

 Très vite, je mobilisais les nutriments de ce repas pour qu'ils réparent mes os endommagés, me laissant en meilleure santé, mais privé de l'énergie que m'aurait apporté ce repas-ci. Au final, je m'endormais tôt, désirant utiliser mes forces de la manière la plus efficace possible : Tsukiyo avait raison, même si, en me goinfrant, je pouvais sans problème palier aux blessures que je m'infligeait tout en restant aux aguets, le faire serait planter un pieux dans le cœur de ce magnifique écosystème.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Le temps passait vite, et alors que la douce chaleur des nuits d'étés s'estompait de plus en plus vite, nos travaux avançaient à pas de géants. Tsukiyo m'avait appris tout ce qu'elle savait sur le travail du bois, et à force d'entraînement, j'avais fini par comprendre comment couper du bois plus vite, et surtout en limitant les dégâts que je m'infligeais. Si nous continuions à ce rythme, j'étais sûr et certain de pouvoir poser un toit sur notre tête avant que les pluies de la saison d'ambre ne deviennent un problème. Cependant, j'attendais ce moment pour une toute autre raison : Quand notre demeure sera terminée, ça sera l'instant de vérité où nous testerons les pouvoirs de cette étrange mixture dorée. Si cela réussissait, j'aurais en l'espace de quelques mois permis à mon aimée d'enfin pouvoir se poser paisiblement, et lui aurait offert le fils que nous désirions depuis notre rencontre.

 Un autre instant fatidique arrivait cependant, et ce bien plus vite que ce que j'aurais espéré : Notre première visite dans la ville la plus proche, afin de récolter tous les matériaux que nous ne pouvions faire nous même. Une part de moi me hurlait de convaincre Tsukiyo que nous pouvions nous débrouiller sans verre, que nous pouvions confectionner des pigments rouges avec ce que nous avions ici, mais cette part de moi avait tort. De plus, quoi qu'il y arrive, il viendrait bien un moment où nous serions obligés de partir à la rencontre du monde moderne, alors autant que le premier contact soit le plus amicale possible.

 Je ne tardais pas à retrouver Tsukiyo, vêtu de la chemise et du pantalon de tissu que j'avais lavé la veille pour cette occasion. Ces habits portaient des traces d'usures, et leur rigidité risquait de me gêner au cas où je devrais malgré tout assumer ma véritable forme, mais ils étaient les plus beaux que j'avais, et je voulais faire bonne impression. Mon aimée, de son côté, était tout simplement magnifique. Je ne l'avais jamais vu porter ces vêtements si, mais même si je savais qu'ils étaient principalement destinés à cacher ses traits démoniaque, je la trouvais plus qu'envoutante ainsi. Mains dans la mains, nous partions enfin, et je lui faisait sans attendre part de mes préparatifs pour ce trajet.

 Je penses que nous ferions mieux de laisser le havresac ici, je ne pense pas qu'ils aient de genre de choses en ville, et on pourrait nous le voler. J'ai préparé un sac plus grand cependant, avec de quoi dîner, ainsi que ce que nous pouvons nous permettre d'échanger… ou de vendre… j'espère seulement que ça sera suffisant pour acheter ce qu'il nous faut.
Revenir en haut Aller en bas
" Tsukiyo "
Tsukiyo
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptySam 8 Juin - 22:07
Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Rzopon10

TU ES LE SEUL A MES YEUX
   
   
   


 
Il est vrai que porter des vêtements occidentaux était vraiment différent de tous les kimonos que je portais. J’aime vraiment porter le kimono ou le yukata ou la tenue de miko, mais ici je serais trop visible. Alors autant porter quelque chose qui vient d’ici.

Je regardais mon beau démon habillé sur son trente-et-un. Qu’il est beau. J’étais contente. J’avais hâte que nous finissions notre maison et pouvoir tester cette fameuse fiole qui devait redonner sa stérilité à mon cher amour. Je me demandais d’ailleurs comment serait l’effet… permanent ou temporaire ? Je n’en savais rien, mais si au moins nous pouvions avoir un enfant… ça serait tellement beau. Notre vie serait des plus parfaite. Nous aimerions tellement voir le fruit de notre amour… Un petit garçon ou une petite fille ou plusieurs ! Ça serait idyllique.

Sans plus d’attente nous partons en directions de la ville. J’avais en réalité hâte de voir cette ville. Bien que ce ne fût pas le Japon ça serait surement intéressant. J’étais surement trop insouciante mais j’étais curieuse. Mon compagnon lui était des plus inquiets. Et en vrai il avait surement raison de l’être, mais autant être normaux. Nous nous mettons en route et je l’écoute le long du chemin.

- D’accord. C’est comme tu veux, mais au pire si ça ne va pas on pourrait poser tous à l’orée de la forêt et venir avec le havre sac pour faire la fin du voyage avec ce dernier. Ce qui risque d’être le plus lourd ce sont les carreaux de verre, et heureusement il n’y en a pas que des grands. J’ai pris les mesure il nous faut 120 petits carreaux de 19 sur 19 et 8 grands verre de 75 sur 40, heureusement le verre et loin d’être une matière cher.  

Après une heure et demie de marche on arrive enfin en ville. C’était grand et totalement différent du japon. Maintenant fallait trouver un verrier qui travaillait à l’ancienne un magasin de pigment et des vendeurs d’animaux de ferme. En somme rien de forcément évident à trouver. Fallait juste avoir un peu de chance et demander au besoin.

Heureusement la chance nous souriait, on trouvait sans problème un vendeur d’art et de matériel de création. Alors j’achetais du pigment rouge pour un très bon prix. Ensuite nous tombions sur un vendeur d’animaux il avait des poules mais il faudrait que nous repassions quand nous trouverons le verre dont on avait besoin.

Bien évident, de nombreux regard se tournaient vers nous, à cause des cheveux de Neib et de mes nombreux tatouages. Bien que pour certains c’était juste pour nous mâter.

Le plus dur fut de trouver le vendeur de verre. Mais par chance on tombait sur une. C’était un homme d’une trentaine d’année qui s’occupait du lieu avec ces employés et apprentis. Ils nous faisaient visiter les lieux et nous montrait comment il soufflait le verre. Il y avait différentes teinte de verre. Il avait tous ce dont on avait besoin alors nous achetions. 70 carreaux transparents sans motif, 25 couleurs ocre et 25 couleurs violet lilas. Voilà nous avions tous ce qu’il fallait en carreaux, c’est à dire 600€. Maintenant fallait voir pour les plaque de verre plus grande. Donc en prenant du verre sécurite claire nous en avons pour les 8 panneau pour un total de 246€, maintenant pour le silicone en prenant 25 tube plus la machine pour les faire il nous fait le tous à 70€ donc on en a pour un total de 916€. Après négociation j’arrive à avoir 10% de réduction ce qui nous fait alors 824.40€ et en prime il nous offre un jolie vase fait sur une souche de bois. Je le remercie des plus sincèrement et on charge tous. Avec nous. Faisant moitié moitié pour le poids. C’était lourd. Mais fallait bien faire avec.

Verre+vase:
 

Il nous fallait maintenant retourner au magasin d’animaux, ou il y avait de nombreux animaux. Je laissais alors mon tendre démon s’en occuper.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
" Neib "
Neib
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Localisation : No Man's Land
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyDim 9 Juin - 9:08
"Hmmm, dans ce cas là, il vaut peut mieux le prendre tout de suite, tant que nous ne somme pas trop loin de la maison, et le cacher aux alentours de la ville, quelque part où personne n'ira chercher. Ça nous permettra de laisser ce que nous achetons à l'abri sans s'encombrer avec… Dans ce cas là, il vaut mieux acheter la volaille en dernier, au cas où elle se libèrerait. Je vais aller le chercher, à tout de suite."

Je retournais donc sans attendre sur mes pas, la laissant me suivre si elle le désirait, ou rester en place pour se reposer, cela n'avait pas vraiment d'importance. Très vite, je reviens à ses côtés, et nous nous mettons en route vers la grande ville… Du moins, ce que nous imaginions être une grande ville, les métropoles de Tokyo ou de Paris n'étaient à ce moment pour nous que des rumeurs, nous ne voyions pas comment une société pourrait revenir dans ce genre d'état si tôt après la guerre. Au final, le voyage se fait sans le moindre accroc, plus rapidement que ce que nous avions prévus même, et un village coloré et plutôt paisible se présente à nous.

Alors que nous faisons nos premiers achats, je sens très vite un problème se présenter : Le regard des gens. Comme je l'avais prévu, nous attirions les regards… Je n'avais cependant pas prévu qu'ils s'agirait de ce genre de regards : Rien qu'à voir ces gens observer mon aimée avec les intentions que je croyais deviner en eux, mon expressions se crispait, et je ne pouvais que les fusiller de mes yeux de cobalt. Je ne devais pas faire de scène ici, si je nous faisais remarquer encore plus, nous risquions d'avoir des problèmes. Je prend alors sur moi alors que nous entrons chez le verrier.

Les négociations se passent plutôt bien. Je ne reconnaissais pas en lui les pensées des autres citoyens de la ville, et me permettais d'être plus détendu en sa présence. Cela nous avait probablement aidé, et nous repartions bien vite avec tous les carreaux. C'était assez lourd, mais vu leur beauté, je considérais que ça valait le coup. Alors que nous nous partagions la charge pour pouvoir les ramener au havresac, j'imaginais déjà à quoi ressemblerait notre demeure une fois ceci installés. J'avais très vite remarqué qu'elle avait choisi nos deux couleurs préférées, et cette attention porta un large sourire à mes lèvres.

Une fois la totalité de notre butin déposé à l'abri, elle me proposa d'aller chercher la volaille, ce que je fis sans tarder, malgré ma peur de mal mener les négociations. Avant de partir, je lui demandais combien il nous en faudrait selon elle, et retournais en ville. Le gérant, un vieux fermier qui avait sûrement déjà bien vécu, était de loin le plus curieux des commerçants avec qui nous avions parlé, mais je m'étais déjà préparé à cette éventualité : Des mensonges un peu vagues sur la raison de notre venue et de nos achats, une discussions qui dérivaient bien vite sur un centre d'intérêt commun : La musique. Tout en parlant de nos styles et compositeurs favoris, j'observais les poules pour savoir lesquelles nous devrions acheter, pensant à prendre un coq pour que nous puissions continuer nous même l'élevage.

Au final, c'était les bras chargés de cages à volaille, et ayant payé un peu moins que ce que j'aurais imaginé, grâce à ce qu'il considérait comme un "prix d'ami", que je revenais vers ma belle Tsukiyo. Les cages semblaient de bonne qualité, et ma peur de voir nos achats se libérer dans le havresac si nous les y installions n'était peut être qu'une chimère, tout comme l'était ma peur d'être arrêtés et emprisonnés dès notre entrée au village. Tsukiyo avait raison, nous cachions bien notre aura et nos traits inhabituels, tout se passerait bien, et nous rentrerons en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
" Tsukiyo "
Tsukiyo
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyLun 10 Juin - 14:30
Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Rzopon10

TU ES LE SEUL A MES YEUX





Je le laissais aller cherche le havre sac, j’étais restée dans le coin voyant des plantes intéressantes. Des plantes médicinales.

Après notre après-midi à nous balader nous allions enfin à ce vendeur de poulet. Je laissais mon tendre amour s’en occupé. Il serait certainement plus doué que moi pour ce genre de choses. Il m’avait demandé combien de bêtes nous voulions. Il nous faudrait un coq et deux poules. Je pense que c’était un bon début.

Une fois cela fait nous rentrions tranquillement chez nous avec mon tendre aimée. Nous avions récupérer le havre sac, mais je préférais que l’on porte les poules à la main, je n’avais pas envie qu’elle salisse le havre sac, et les pauvres bêtes serait enfermés, ce n’était pas une bonne idée.

Une fois chez nous je laisse mon aimé s’occuper des poules alors que je vais déposer le havre sac dans notre chambre. Puis voyant que le soleil commençait déjà à se coucher j’allais préparer le diner. Nous avions eus le temps de faire quelque réserve de poisson que nous avions salé pour les conservés plus longtemps. Je préparais une soupe miso dont j’avais le secret et préparait des poissons grillés.

Une fois fait et le repas pris en compagnie de mon cher et tendre amour, je commence déjà à poser mes carreaux sur la première porte, parsemant aléatoirement des carreaux de couleur par ci par là sur cela. Elle a le temps de faire au total deux portes. Et elle est contente du résultat.

- Nous allons bientôt pourvoir nous concentrer sur notre enfant… et voir si cette mixture fonctionne vraiment… Je suis très curieuse de savoir comment cela fonctionnera.
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


Revenir en haut Aller en bas
" Neib "
Neib
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Localisation : No Man's Land
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyLun 10 Juin - 19:22
De nouveau, le voyage du retour, cette fois-ci avec un havresac plein, et les bras chargé de la volaille qui partagerait désormais notre quotidien, se faisait sans accroc. Au final, nous n'avions pas pris de risques, et tout s'était bien passé. Au besoin, nous pourrions donc retourner là bas pour faire de nouveaux achats. Rassuré par cette nouvelle, j'allais libérer les poules dans leurs enclos, laissant mon aimée se charger du repas de ce soir. Tout se mettait en place, et nous pourrons bientôt vivre dans cette demeure sans le moindre apport extérieur.

Je reviens pour installer la table, si nous avions eu une bouteille d'alcool, cela aurait sûrement été la soirée parfaite pour l'ouvrir, en honneur du jour où nous somme devenus totalement indépendants, mais malheureusement, nous n'avions rien de cela. Cela ne nous empêcha pas de profiter d'un repas paisible et heureux, en tête à tête, les yeux dans les yeux, à discuter des dernières parts de notre projets. Après avoir mangé, elle s'en alla tout de suite installer les carreaux de verre, et je ne prenais que le temps de laver notre vaisselle avant de la rejoindre pour l'y aider. C'était tout simplement magnifique, tout comme elle.

J'esquisse un sourire en l'entendant me parler de notre enfant, elle avait raison l'instant de vérité approchait. Emplis de bonheur par cette révélation, je m'approchais d'elle et la prenais dans les bras. Si elle avait été sublime déguisée en humaine, la vision et le contact de son adorable fourrure m'avaient manqués. Je dépose un bref baiser sur son front avant de lui répondre.

"Moi aussi. Je dois admettre que j'ai souvent été tenté de l'essayer à l'avance, mais je crois que ma patiente va bientôt porter ses fruits. Je t'aime Tsukiyo, et j'ai plus que hâte de donner vie à cet enfant avec toi, il vaut mieux attendre encore un peu, quand tout sera prêt, je goûterais cette mixture."

Mes lèvres descendent alors, un baiser entre les deux yeux, un autre sur le bout de son nez, et un dernier, plus long et tendre, sur ses lèvres. J'entendais le chant des cigales autours de nous, un chant qui, avec l'automne approchant, ne résonnerait plus pour très longtemps, mais qui tant qu'il était là, rendait l'ambiance encore plus agréable. D'autres mots sortent de mes lèvres alors que je la regarde avec tendresse.

"Je t'aime, Tsukiyo."
Revenir en haut Aller en bas
" Tsukiyo "
Tsukiyo
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyLun 10 Juin - 21:57
Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Rzopon10

TU ES LE SEUL A MES YEUX





Il est si doux et tendre…. Je me sens tellement bien auprès de lui… Je ferme les yeux me blottissant tous contre lui. Venait prendre ces baisers avec délicatesse et envie. C’était plaisant et agréable. Je venais alors lui murmurer que je l’aime plus que tous autre chose en monde. Que sans lui la vie serait resté fade et sans le moindre intérêt. Et surtout que sans lui, je serais entre les mains des vampires… Je lui je ne suis rien. Je l’aime. Il est ma moitié et mon amour. Je ne remercierais jamais assez Satan de l’avoir pour compagnon.

Je venais l’embrasser encore et tendrement, rendant mes baisers plus langoureux. Je l’entrainais alors avec moi dans notre salle de bain fraichement terminé. Nous avions réussi à capter l’eau d’un point chaud, alors je remplissais notre baignoire qui était largement assez grande pour 3 ou 4 personnes, et je l’y entrainais. J’avais de tous mon être envie de lui. Alors s’il le voulait bien, je l’invitais à ce que nous fassions l’amour dans l’eau chaude. Dans ces caresses douces et sensuelles, dans des gémissements torrides et passionnées nous terminons de nous unir dans l’intimité de notre petite chambre. Dans nos draps moelleux.
C’est après cela que nous nous endormions dans les bras l’un de l’autre. Jusqu’au lendemain matin.

Ce matin-là, je fus la première debout et j’allais préparer le riz de notre petit déjeuné ainsi que faire chauffer l’eau pour le thé. Après quoi j’apportais le petit déjeuné dans un plateau pour le servir au lit à mon tendre amour. Je discutais alors avec lui tranquillement.
Il ne nous restait qu’à poser les fenêtres et notre maison serait prête à accueillir des enfants.
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


Revenir en haut Aller en bas
" Neib "
Neib
Messages : 24
Date d'inscription : 24/04/2019
Localisation : No Man's Land
Immortel
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] EmptyMar 11 Juin - 13:47
Le contact se prolongeait longuement, je sentais son désir s'intensifier, tout autant que le miens, je voulais passer cette soirée au plus près d'elle, la chérir et la combler de bonheur. Quand je la sens me conduire vers la salle de bain, quand je la vois remplir la baignoire d'eau chaude, les souvenirs de notre première fois me revenaient en tête, un acte également fait dans l'intimité d'un bain chaud. M'amusant à la laisser languir, je la lavais bien tranquillement avant de prendre ma réelle apparence pour passer à l'acte.

Nous ne trouvions le sommeil que de longs et délicieux instants plus tard, elle lovée au creux de mes bras, moi entourée par sa queue à la chevelure de flammes, tous deux enlacés paisiblement, heureux de toutes les bonnes choses qui nous arrivaient. Très vite, je plongeais dans de doux rêves, de nouveau, je voyais notre famille grandir et vivre paisiblement dans cette maison perdue au cœur de la forêt, sans ne jamais avoir à nous inquiéter de quoi que ce soit, j'imaginais mon fils aussi doux et artiste que mon aimée, et espérais ne pas avoir à lui apprendre l'art de tuer qui coulait dans mes veines.

Je suis réveillé par l'odeur du thé bouillant et les mouvements de Tsukiyo, prenant un instant avant de me rendre compte qu'elle nous avait préparé un petit déjeuner et la remerciant avec sincérité. Je finis bien vite par me redresser en lui souriant pour le déguster avec elle. Il ne restait donc que les carreaux à installer, un acte qui sera sans problème fait aujourd'hui, ce qui signifiait que ce soir sûrement serait l'instant de vérité. Je pose la tête sur l'épaule de mon aimée en souriant, je voulais faire de ce moment quelque chose de vraiment spécial pour elle, et cherchais comment lui plaire au mieux. Tout en réfléchissant, je finissais par m'étirer longuement, la regardant avec amour.

"Hé bien, je pense que nous allons bientôt pouvoir nous mettre au travail, qu'en dis tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty

Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo]

MessageSujet: Re: Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Comme une envie de tranquillité [Pv : Tsukiyo] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Ne me regardez pas comme ça, j'ai envie d'un peu de défi, c'tout ='c
» « Si tu savais comme j'ai envie de manger des nems ! » | Psychalya l. Nàrwen
» L'envie de la revoir || [Pv Cassie ]
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» les bugnes comme chez le patissier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit :: No Man's Land :: Lieux Désertiques-