Spirit
Malheur à toi pauvre âme !



 

Kouta Inoue
Messages : 8
Date d'inscription : 04/05/2017
Immortel
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] EmptyVen 24 Mai - 18:42
Un retour amer

Les portes de l'aéroport s'ouvre sur le japonais, clignant légèrement des yeux, peu habitué à la lumière ambiante. Cela fait combien de temps déjà ? Dix-huit mois..? Plus, non ? Il en avait oublié le compte au final. Kouta ne semble pas avoir de valise, chose étrange pour quelqu'un qui viens d'un avion. Encore plus étrange, personne ne l'attends. Il se doutait que son départ allait ouvrir les questions au sein du clan, mais tampis, il n'avait pas trop eu le choix au final. Il serre les dents, s'habituant peu à peu à la lumière, remettant comme il faut les pends de son kimono rouge, plaçant son bras gauche en écharpe.

Kouta Inoue est revenu, enfin. Il inspire profondément, puis tourne son regard vers la Jurisprudence. Que ça a été long.... Et surtout d'un ennuis.. Le japonais fait quelques pas, voulant simplement se promené en ville pour le moment.

Physiquement, il n'avais pas tant changé que ça, toujours aussi séduisant, Kouta n'a pas perdu son charme légendaire. La seule chose qui aurait pu être nouvelle, ce sont les bracelets. Des bracelets à premières vu pas plus originaux que ce qu'on achète dans la ville, mais pour lui c'était autre chose.

Les immortels capable de voir les choses intangible se retrouvait face à un homme, enchaîné à des liens de métal noir, une bête aux yeux rouge dans son dos, tout aussi enchainé. Une vérités qui aurait pu faire peur au plus sensible, lui qui semble si adorable, si gentil en tout instant..

Même lui parfois, avait de long frisson caressant son échine, lui arrachant un grognement désagréable. Passant sa main libre sur son front, puis sa nuque, prenant soin de ne pas montré ses tatouages à tout le monde, il se déplace, entrant dans un bar-bistrot il ne savait trop quoi. Il commande un thé à la cerise et s'installe en terrasse, profitant du beau soleil.

Sortant d'une main délicate l'une de ces cigarette longues, il l’allume en demandant à sa droite un briquet. Tirant dessus avec grâce, il s'étire, faisant craqué ses os, comme si il sortait d'un endroit confiné depuis des mois.


- La libertéééé.... Ca fais longtemps...
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Kahoko Ko-Isumi
Messages : 22
Date d'inscription : 04/02/2019
Age : 27
Immortel
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Re: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] EmptyVen 24 Mai - 20:35

Au détour d'une rue


Justyna & Kouta



Comme on me l’avait demandé j’avais étendu le linge. Puis une fois fait, je constate qu’il y avait un grand soleil dehors, alors comme quand je n’ai rien à faire, j’ouvre la fenêtre  et je passe mes jambes dans le vide. Et je ferme les yeux un temps avant de les ouvrir de nouveau le regard perdue dans le vide.

C’est un peu plus tard que maîtresse Justyna me propose de sortir de hors. Je le prends comme un ordre et je la suis donc après qu’elle m’ait ordonné de m’habiller. Je mets donc les vêtements que maître Kenno m’a achetés il y a quelques jours de cela. Il s’agit d’une tenue à inspiration chinoise.  Une sorte de pantalon en lin blanc bouffant aux chevilles accompagnée d’une sorte de robe chinoise à haut col, et fendu au niveau des hanches. C’est un haut noir en lin. Pour acheter la tenue des petites ballerines noires.

Une fois habillée et après un rapide passage aux toilettes nous sommes sorties. Elle m’a alors emmené en centre-ville. Pour me faire visiter, je la suivais de près comme un poussin suivrait sa maman canard. Mais voilà, à un moment au détour d’une rue je la perdu de vue.

Je ne l’avais pas vue toute suite. Mais mon regard avait été attirée par une belle affiche que j’étais allée voir. Oubliant de la prévenir la belle jaguar avait continuée sa route sans s’en s’apercevoir de mon absence. En même temps… Je suis des plus discrètes quand on ne me parle pas.

Quand je me retournais je me retrouvais seule. La panique m’envahis alors. Tous semblait allait trop vite autours de moi, je commençais à suffoquer, ne trouvant plus d’air. J’avais repris ma route dans la mauvaise direction. Je marchais, j’accélérais le pas, puis je courrais  me tenant les épaules pleurant presque.

Rien. Je n’avais aucun point de repère. J’étais perdue j’avais peur. Je m’enfermais dans ma peur sans plus voir ce qu’il se passait autours de moi.

Venant troubler le calme. L’eau contenue dans la tasse de thé du japonais se mis à ondulés. Au départ tous doucement, une ondulation douce, comme si une carpe koï venait reprendre de l’oxyègne à la surface d’un lac ou d’un étang. Mais cette douceur disparut laissant place à une mer déchainé dans cette petite tasse. Bien-sûr la tasse du japonais n’était pas la seule à onduler ainsi. Tous ce qui contenait de l’eau s’agitaient formant des vagues hirsutes et dans un chaos sans nom Certaines sortaient même de leur contenant.

J’avais fini ma course non loin de ce café/bar. J’étais à bout de souffle. Non pas que j’avais beaucoup couru mais parce que je faisais de l’hyperventilation. J’étais dans une grande détresse. J’étais planté au milieu de la rue piétonne, mes mains dans mes cheveux, ces dernières s’emmêlant autours de mes doigts. Des larmes coulaient le long de mes joues. J’étais perdue j’avais peur.

Soudain, une odeur se détachait des autres… elle me ramenait doucement à la réalité. C’était une odeur que je connaissais. Enfin non. Je ne la connaissais pas. Mais elle me rappelait quelque chose. Cette fois ci je sentais l’odeur de la cerise… puis celles d’enssent venant du pays du soleil levant.

Cette odeur envahis bientôt mes narines et mes sens, tous mon être me faisant sortir de mon mutisme. Je décontractais mes mains doucement les redescendant le long de mon corps alors que je relevais la tête.  Mes larmes avaient cessés de coulés. Je tournais la tête vers l’origine de l’odeur. Il s’agissait d’un homme. En tout point séduisant. Aux longs cheveux noirs de geais et aux yeux aussi rouges que les érables Rubum.Je le regardaient, sans pouvoir me détacher de lui dans un premier temps. Il dégageait quelque chose d’impérial malgré sa balafre sur le nez. Il n’était clairement pas d’ici et… ho… J’écarquillais les yeux on ne peut plus surprise des yeux rouge injecté de sang et une sorte d’ombre noir planait au-dessus de lui je ne me souciais plus de l’homme levant les yeux vers son démon. C’était comme… comme Maïtre Kenno…. Est-ce que cela avait un lien avec lui ? Il ne lui ressemblait pas du tout.

Je sentais encore une légère odeur anisée, celle du fenouil, ainsi que celle de l’humus, tous droit venu d’un foret de conifère, mais cette dernière était plus subtile. Ma magie c’était calmer et l’eau de différentes contentant c’était arrêter de mouvoir.

Tous était redevenue à la normal.

Je regardais le démon ce dernier sentais le sang… mais ce n’était pas tous. Il sentait aussi le souffre et les pierres bouillis par la chaleur des volcans.

J’étais des plus troublée par ce que je voyais. Et j’étais loin d’être discrète. Vue que j’étais face à l’homme au kimono. A une portée de bras.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Justyna O'Connor
Messages : 65
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 21
Kreat
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Re: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] EmptyVen 24 Mai - 22:41





Un retour amère-



Saute et cours pour la perdre, merde !

J'avais proposé à Kahoko de sortir, je suis sa maîtresse, alors autant qu'elle me serve à quelque chose. Ou plutôt, j'en avais marre de la voir tourner en rond au foyer sans qu'elle ne serve à rien. C'est une Ange bon sang, ce n'est pas fait pour être enfermée. Ces derniers temps, je n'ai pas pu passer plus d'une ou deux nuits avec Namida. Il faut dire que Kahoko lui prenait pas mal de temps, et j'avais beaucoup à faire avec toutes les livraisons de Lame Spirit. Surtout à mes clients. Je me fais surtout petite depuis l'histoire du meurtre, et par chance, j'ai pu récupérer la marchandise. Mais maintenant, je dois trouver un autre gang, et j'ai donc une place de libre. Mais je ne vois vraiment pas quel clan ou gang je pourrai utiliser... Je soupire ... J'en profite donc pour aller me dégourdir les pattes. Ailes Brisées n'était pas une mauvaise fille, mais c'est bien dommage que Namida la garde pour lui. Et puis j'avais toujours un mauvais pressentiment la concernant, le fait qu'elle soit brisée peut réellement nous attirer des problèmes, et j'espère que Kenno s'en rend compte.
Malheureusement, j'oublie très vite que je suis avec une ange maudite, l'appel de la liberté et de sauter et courir m'appelle. C'est plus fort que moi, ondulant ma petite queue menue noire de jaguar, je commence à grimper. Je m'amuse à disparaître dans la pénombre des ruelles, perdant de temps à autre la vue de Kahoko. Mais ... j'oublie un peu trop qu'elle était avec moi. C'était une robot, manifeste toi quand tu me perds de vue, bon sang.
Malheureusement ce ne fût pas le cas, j'étais attirée par une étrange odeur, une vibrance familière et ancienne. Fronçant les sourcils, j'vaais escalader, sautant, grimpant habilement pour être sur le toit d'un grand building moderne. J'avais un slim noir, bordée de grandes bottes sombres, une ceinture. Avec un débardeur blanc moulant noué le tout par un long manteau clair bouclant ma poitrine taille C, le long manteau est tel un trench en cuir, se séparant à l'arrière en deux pans principaux aux manches longues. J'avais laisser ma chevelure d'onyx onduler sur mes épaules, mais cachant mes appendices félines. Il faut dire que j'ai de l'allure ainsi, perchée sur le toit, ma chevelure et ma longue veste se mouvant au gré du vent. Accroupis, à observer mes cibles. Mes yeux mordorés cherche cette étrange chose. Plutôt curieuse, la Capitale est mon territoire. Tout comme l'Irlande est celui de Daniel. J'arpente ces kilomètres claquée d'or de blanc comme une jungle dense. La paysage urbain est tellement fascinant. J'en avais oublié ma camarade.

Mes pupilles se fendent à l'instant même où j'entends une agréable voix qui me fit rater un battement de coeur. J'oriente mon visage vers une direction bien précise, étrange, Kahoko était aussi attirée. Mais c'est surtout parce que je connaissais cette signature. Bordel, je le pensais disparu. Un long sourire malicieux se dessine sur mes lèvres couleurs cerises, me passant la langue sur mes canines vamiriques et de fauves inactives. Je plisse mon regard, je dandine légèrement mon fessier. Prenant appuie sur mes pieds, je saute. Usant d'une vélocité bien supérieure aux vampires, laissant derrière moi traînée de fumée noire très légèrement, un humain n'y verrai que dalle. Je suis comme une ombre furtive.
Sans n'émettre aucun bruit, je me matérialise juste à côté de Kouta, à une chaise libre. Dans une petite trouble de fumée noire toujours, le sourire aux lèvres. J'avais un sac de courses, j'avais volé une pièce de viande à un bouchée. Et dans l'autre, c'était un sac de sport que je pose au sol. De celui-ci, se trouve 5 kilogrammes du cannabis pure que je faisais pour les immortels, la LS pure. Une livraison avec plus de 15 000€. Et ouaip, je suis une traficante de drogue. Connu sous le nom du Fantôme de LS, très connu dans l'économie souterraine de la Capitale. Une drogue très plaisante. Je sourie à Kouta et Kahoko.

_ Bonjour Kouta ! Alors Kahoko ? Pourquoi tu paniques comme ça ? J'ai été faire un petit détour, je suis là. ~

Je lui fais un clin d'oeil, prenant du pied une chaise vide que je ramène entre Kouta et moi, invitant KAhoko à s'asseoir avec nous. Il est clair que j'étais beaucoup plus enjouée, taquine que lors de ma rencontre avec Kouta. Mon aura de jaguar est comme un titillement agréable. Je sourie au Yakuza, nullement renfrognée par son odeur démoniaque. Ma cousine avait bien un Ange Déchu qui était les Flammes Noires du Monde Inférieur.

_ J'aimerai éviter de dire à Namida que j'ai perdu Ailes Brisées quand même. Dis-moi Kouta, ça fait deux ans que je ne t'ai pas vu, Tu m'as beaucoup manqué. Kahoko, voici, Kouta. Kouta, Voici Kahoko.


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Kouta Inoue
Messages : 8
Date d'inscription : 04/05/2017
Immortel
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Re: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] EmptyVen 24 Mai - 22:57
Le Titre du rp se met ici

Le thé s'était affolé un moment, Kouta avait arqué un sourcil soudain, surpris de voir le fluide réagir ainsi. Ici, ainsi que dans la bouilloire. Qu'est ce qu'il se passait ici ? Kouta regarde un peu autour de lui, puis hausse une épaule. Aussi vite arrivé, aussi vite partit.

Les lèvres sur son thé, fermant les yeux le temps de profité de celui ci. Le yakuza profite lentement et ... Réouvre les yeux. Il sursaute, manquant de lâché sa tasse de thé, fixant la jeune femme face à lui. Il a l'oeil un peu écarquillé, puis se détends.

- Tu t'es perdue petite ?

Sa voix est comme un doux chant. Il pose sa tasse de thé et sursaute à nouveau, portant une main à son coeur. Il ne s'y attendais pas, sérieusement, à voir Justy arrivé ainsi. Kouta expire lentement.

- Doucement les filles, vous allez me faire avoir une attaque.

Il lâche un doux rire cristallin, se passant une main dans les cheveux, puis la nuque avant de se poser plus calmement dans sa chaise. Il les invitent à s'installé, malgrés que Justy le soit déjà, claquant des doigts pour appellé un serveur.

- Prennez ce que vous voulez les filles, je vous l'offre.
- J'aimerai éviter de dire à Namida-...

C'est la seule chose qu'il avait entendu. Kouta arque un sourcil, merde, elle connait son frère. Mauvais signe. Il inspire et garde un doux sourire. Son aura reste présente, son démon grogne sourdement, claquant des crocs parfois. Mais après tout, personne ne le voit réellement ? Il est dans son corps, dans son âme, il reste seulement affaiblit par les bracelets. Le yakuza sourit lentement.

- Et bien... J'ai eu à faire au Japon, pendant un moment, petite urgence. C'est réglé, je suis de retour. Qui est... Namida ? Enchantée Kahoko.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Kagura Crawford
Messages : 48
Date d'inscription : 30/04/2017
Immortel
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Re: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] EmptySam 25 Mai - 13:02
@Kouta Inoue a écrit:
Le Titre du rp se met ici

Le thé s'était affolé un moment, Kouta avait arqué un sourcil soudain, surpris de voir le fluide réagir ainsi. Ici, ainsi que dans la bouilloire. Qu'est ce qu'il se passait ici ? Kouta regarde un peu autour de lui, puis hausse une épaule. Aussi vite arrivé, aussi vite partit.

Les lèvres sur son thé, fermant les yeux le temps de profité de celui ci. Le yakuza profite lentement et ... Réouvre les yeux. Il sursaute, manquant de lâché sa tasse de thé, fixant la jeune femme face à lui. Il a l'oeil un peu écarquillé, puis se détends.

- Tu t'es perdue petite ?

Sa voix est comme un doux chant. Il pose sa tasse de thé et sursaute à nouveau, portant une main à son coeur. Il ne s'y attendais pas, sérieusement, à voir Justy arrivé ainsi. Kouta expire lentement.

- Doucement les filles, vous allez me faire avoir une attaque.

Il lâche un doux rire cristallin, se passant une main dans les cheveux, puis la nuque avant de se poser plus calmement dans sa chaise. Il les invitent à s'installé, malgrés que Justy le soit déjà, claquant des doigts pour appellé un serveur.

- Prennez ce que vous voulez les filles, je vous l'offre.
- J'aimerai éviter de dire à Namida-...

C'est la seule chose qu'il avait entendu. Kouta arque un sourcil, merde, elle connait son frère. Mauvais signe. Il inspire et garde un doux sourire. Son aura reste présente, son démon grogne sourdement, claquant des crocs parfois. Mais après tout, personne ne le voit réellement ? Il est dans son corps, dans son âme, il reste seulement affaiblit par les bracelets. Le yakuza sourit lentement.

- Et bien... J'ai eu à faire au Japon, pendant un moment, petite urgence. C'est réglé, je suis de retour. Qui est... Namida ? Enchanté.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Kahoko Ko-Isumi
Messages : 22
Date d'inscription : 04/02/2019
Age : 27
Immortel
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Re: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] EmptySam 25 Mai - 13:24

Au détour d'une rue


Justyna & Kouta


Je m’étais calmer et j’étais tous aussi surprise que ce bel homme ose me parler. Je le regardais longuement et baissais le regard doucement rougissant légèrement. Mais alors que j’allais lui répondre je sentis en premier l’odeur de dame Justyna avant de la voir apparaitre comme sortie de nul par sur la chaise. Je souffle rassurée de la voir aussi.

- Je vous avais perdue maîtresse Justyna…  et… tous à soudains pris des formes…. Etranges… J’ai… eus peur.

Je venais de répondre à sa question et je me calmais doucement. Mais alors que j’allais pour les rejoindre comme on m’en avait donné l’ordre je fus surprise de voir, enfin d’entendre le démon grogner. Je levais les yeux vers lui et penchait un peu la tête…

- Pourquoi…grogner… ?

Puis je me souvenais de ce que maître Namida m’a dit. Je ne devais pas parler comme ça à ce que beaucoup de semblait pas voir. Je fis une moue et venais alors m’assoir entre les deux. J’étais bien entourée, mais extrêmement mal à l’aise. J’avais mes mains posées sur mes cuisses et les poings légèrement sérés.
J’étais gênée qu’on veuille bien m’offrir quelque chose. Et je regardais mon interlocuteur quand il me regardait. Mais je gardais toujours le regard bas. Ne le regardant jamais dans les yeux. C’était ce qu’on m’avait appris. Voyant que Justyna n’avait pas répondue je répondis à la question à sa place

- Enchantée monsieur Kouta. Je m’inclinais presque coucher sur mes jambes, tant je m’inclinais bas. Par habitude la aussi. Pour répondre à votre question. Maître Namida et un homme qui vous ressemble. Je levais alors mon regard verrons vers son visage sans pour autant le regarder dans les yeux. Sans vouloir vous offenser Monsieur Kour, je me permets une comparaison à une autre personne qu'est maître Namida. Il vous ressemble sur plusieurs points. Y compris sur votre odeur. Il sent tous comme vous la cerise dans un premier temps, c’est l’odeur secondaire qui change… et en plus de cela…

Je ne terminais pas ma phase mais je regardais le démon qui flottait au-dessus de lui. Je me demandais s’il avait un lien de parenté avec maître Namida.

Quand on me demandait ce que je voulais prendre je commandais un simple verre d’eau du robinet. Ça m’irait parfaitement. Je ne voulais pas importuner cette personne. Je n’en ai pas le droit. Je suis une esclave rien d’autre.

Mon regard se posais alors sur ma maîtresse Justyna et je la regardais un temps, sans la regarder dans les yeux non plus. Elle est débordante d’énergie comme toujours, et c’est très agréable à voir, surtout qu’elle est très belle, elle aussi. Je devais paraitre bien laide à côté. Mais c’était mieux ainsi. Je suis une esclave bonne que pour coucher et être mal traité. Mais ça ne me dérangeais pas non plus. Au contraitre. Je trouvais dans les coups une sorte de libération… ça faisais… du bien…

Je reste alors muette. Je n’ai pas à parler si on ne me demande pas. Bien que j’aurais été curieuse de poser quelques questions.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Justyna O'Connor
Messages : 65
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 21
Kreat
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Re: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] EmptyLun 27 Mai - 13:29





Un retour amère-



Aah ! Kouta est toujours aussi croquant et séduisant !

Nous manquons de faire une attaque au yakuza, ce qui a le dont d'accentuer mon sourire malicieux. Inconsciemment, je passe ma langue sur une de mes canines proéminentes. L'ange m'appelle Maîtresse Justyna, je retiens de frissonner dégoût. Je n'arrive pas à m'en faire, ce n'est pas possible. Justyna suffit amplement. De plus, Kenno ne semble même pas chercher un moyen de l'aider mentalement. Bon, au moins elle ne se fait plus maltraiter. Mais voir Ailes Brisées comme une poupée de chiffon me fait hérisser les poils. Je commande un chocolat au lait pour ma part, mais au même moment, ma "protégée" se met à parler à un être invisible. Je n'ai jamais fait attention si Inoue avait un lien avec un spectre ou pas, ou bien si un démon est à nos côtés. Mais il est évident que Kouta dégage quelque chose de sombre. Je suis une Métamorphe Démoniaque, après tout, une jaguar. On ne peut pas tromper les animaux. Mes pupilles mordorées se perdent dans la foule, un simple instant. Mon accompagnatrice a ainsi le temps de répondre avant moi concernant et Namida, et bien évidemment, elle parle beaucoup trop. Je gronde, doucement, la regardant pour qu'elle puisse parler moins fort, et surtout arrêter de déblatérer autant d'informations. Cette femme va causer notre perte un jour, et ça, je lui en porterai personnellement responsable. Ses yeux vairons se porte sur moi, mais elle n'ose pas affronter mes pupilles. Je suis mal à l'aise, je n'ai rien d'une femelle alpha. Au contraire, j'ai toujours eu besoin d'avoir un Mâle Alpha à mes côtés. Je dépose le sac contenant la drogue de ma communauté sur un coin de la table pour l'avoir en visuel. Un sac de sport, le serveur vient enfin nous servir. J'esquisse un étirement de lèvres en coin. Enfin !
Cependant, comme ailes brisées le dit si bien, Kouta et Inoue ont quelque chose de similaires, ou du moins grossièrement. Je ne pense pas qu'ils sont frères, ils sont juste japonais les deux, très élégants et raffinés. L'un blanc, l'autre noir. Le Ying et le Yang, ma réflexion n'est jamais aller plus loin, même si la vibrance de Namida empeste la divinité et celui de Kouta est délicieusement démoniaque. J'y peux rien, c'est le raisonnement de l'animal en moi. Ce n'est pas pour autant que je fuie Namida, au contraire. Mais bon, depuis l'arrivée de ces deux femmes à notre foyer, j'avais ... perdu un peu de mes repères. Et nous sommes en pleine recherche d'un nouveau territoire.

_ Chaton Brisée, tu n'as pas répondu à la question de Kouta, soupiré-je doucement avec un air presque maternel dont je ne me connaissais pas, tu as répondu à côté de la plaque.

Je cligne des yeux, réfléchissant à ma propre réponse. Je dois quand même montrer un minimum l'exemple. Mais accompagner un esprit brisé n'est vraiment pas simple. Moi qui ai toujours éviter de devenir comme ça en plongeant dans l'Ombre, me détachant un maximum de la civilisation. Je suis heureuse que ma relation avec Namida ne soit pas du tout confuse. Il sait très bien que lorsqu'il m'abandonnera, je retournerai dans l'Ombre. Sans aucune attache, je serai à rôder comme mon père, Daniel dans la pénombre de votre silhouette sans jamais pouvoir être perçue. Ce n'est qu'une question de temps, mais j'aime bien ma vie de jaguar de luxe malgré tout. C'est un poil plus attachant que l'ambiance du Monde Inférieur.
Je prends la tasse de mon chocolat, ma petite oreille ronde noire toute fluffly de jaguar s'agite inconsciemment, alors que je hume la boisson chaude. Je ronronne de bonheur, me léchant les lèvres. Hm, ça promet d'être bon. N'oublie pas Justyna, garde un oeil sur ton sac. Déjà que tu as failli le perdre l'autre jour avec cette affaire de meurtre, il faut que je trouve un nouveau client, aujourd'hui et en compagnie d'Ailes Brisées... sans me faire griller que je suis le Fantôme de LS. Ca promet d'être compliqué. Peut-être dois-je l’assommer et la mettre en sécurité dans un endroit, le temps de faire ma prospection. Je vous le dit, je ne suis pas une bonne maîtresse. La frapper et l'enfermer dans le coffre d'une voiture ou bien dans le conteneur de produit à recyclé le temps de quelques heures, même en hiver, je serai capable juste pour pouvoir assurer mes arrières. Mais au moins, elle serait protégée.

_ Kenno Namida, je suis surprise que tu ne le connaisses pas. C'est la Mascotte de la Police de la Jurisprudence. C'est lui qui me coursait très souvent quand je faisais le mur lorsque j'étais encore prisonnière du centre d'esclave... jusqu'au jour où j'ai réellement perdu. Ca fait en réalité depuis deux ans que je vis chez lui. C'est un Policier très compétent et intègre.

Une réponse concise, claire. Je montre par ces paroles aussi à Ailes Brisées comment l'on pouvait répondre sans bifurquer sur des choses secrètes. Petit clin d'oeil, ce n'était pas un reproche mais un conseil bienveillant envers le Chaton Brisé. Peut-être puis-je l'aider mentalement. Je reporte mon attention sur Kouta. Hm .. au même moment, un drôle de sentiment me prend. Une vibrance peu commune, un vampire. Un foutu vampire était en train de nos observer un peu trop intensément. Mais je ne parviens pas à trouver où. Un coup d'oeil vers mon sac ... qui se met à bouger de quelques millimètres. Bordel, non. Je me redresse. M'accoudant à la table, je pose ma main sur le sac. Montrant à cet inconnu que je l'avais grillé. Plus le temps passe, et plus les vampires semblent hostile à PAris. C'est un vrai problème, des clandestins. Et il semble avoir flairer une odeur très alléchante dans le sac. C'était peut-être une mauvaise idée, on pourrait me griller. Et j'ai pas envie d'attirer les ennuis à mes compères.



© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Justyna O'Connor
Messages : 65
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 21
Kreat
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Re: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] EmptyLun 27 Mai - 13:55
LA LUNE NOUS RECHERCHE
Eo adducta re per Isauriam, rege Persarum bellis finitimis inligato repellenteque a conlimitiis suis ferocissimas gentes, quae mente quadam versabili hostiliter eum saepe incessunt et in nos arma moventem aliquotiens iuvant, Nohodares quidam nomine e numero optimatum, incursare Mesopotamiam quotiens copia dederit ordinatus, explorabat nostra sollicite, si repperisset usquam locum vi subita perrupturus. Eo adducta re per Isauriam, rege Persarum bellis finitimis inligato repellenteque a conlimitiis suis ferocissimas gentes, quae mente quadam versabili hostiliter eum saepe incessunt et in nos arma moventem aliquotiens iuvant, Nohodares quidam nomine e numero optimatum, incursare Mesopotamiam quotiens copia dederit ordinatus, explorabat nostra sollicite, si repperisset usquam locum vi subita perrupturus.
alek | www



Code:
<style>.fond{height:auto;width:300px;margin:0 auto;background-image:url('https://zupimages.net/up/19/15/3diy.png');background-size:100%;}.block1{background-image:url('https://zupimages.net/up/19/15/uda7.png');background-size:100%;height:200px;width:300px;margin:0 auto;}.block2{background-image:url('https://zupimages.net/up/19/15/3diy.png');background-size:100%;width:200px;margin:0 auto;position:relative;top:70px;}.tiiitre{font-size:15px;width:200px;text-align:center;font-family:'Open Sans Condensed',sans-serif;letter-spacing:1px;}.balek{height:auto;width:290px;margin:0 auto;}.text{text-align:justify;font-size:12px;font-family:'Arial';}.ajustement{background-image:url('https://zupimages.net/up/19/15/r4es.png');background-size:100%;height:200px;width:300px;margin:0 auto;}h5{text-align:center;color:#c7c7c7;font-size:10px;font-family:'Arial';font-weight:normal;}a:link{text-decoration:none;}</style><link href="https://fonts.googleapis.com/css?family=Open+Sans+Condensed:300" rel="stylesheet"><div class="fond"><div class="block1"><div class="block2"><div class="tiiitre">LA LUNE NOUS RECHERCHE</div></div></div><div class="balek"><div class="text">Eo adducta re per Isauriam, rege Persarum bellis finitimis inligato repellenteque a conlimitiis suis ferocissimas gentes, quae mente quadam versabili hostiliter eum saepe incessunt et in nos arma moventem aliquotiens iuvant, Nohodares quidam nomine e numero optimatum, incursare Mesopotamiam quotiens copia dederit ordinatus, explorabat nostra sollicite, si repperisset usquam locum vi subita perrupturus. Eo adducta re per Isauriam, rege Persarum bellis finitimis inligato repellenteque a conlimitiis suis ferocissimas gentes, quae mente quadam versabili hostiliter eum saepe incessunt et in nos arma moventem aliquotiens iuvant, Nohodares quidam nomine e numero optimatum, incursare Mesopotamiam quotiens copia dederit ordinatus, explorabat nostra sollicite, si repperisset usquam locum vi subita perrupturus.</div> </div><div class="ajustement"></div></div><h5>alek | <a href="http://www.epicode-entraide.com">www</a></h5>
Revenir en haut Aller en bas
Kouta Inoue
Messages : 8
Date d'inscription : 04/05/2017
Immortel
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Re: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] EmptyLun 27 Mai - 14:42
Un retour amer

- Tranquille petit chat, elle n'a rien fait de mal.

Kouta lui sourit, prenant la défense de Kahoko. Il n'aimait pas forcément ce rapport maître-esclave visiblement devant tout le monde. Lui même était plus ou moins les deux envers son démon. Le japonais ferme les yeux, gardant son sourire tendre aux lèvres, portant sa tasse de thé à ses lèvres pour la siroté avec calme et tranquillité. Les deux jeunes femmes parle de Kenno, le décrivant comme un homme droit, sérieux et tout le baratin agréable qu'on lui sert habituellement. Kouta se passe un doigt sur l'arrête de son nez, ricanant légèrement. Aaah... Si elles savaient..

Ça le fait bien rire en tout cas, d'entendre des louanges sur son frères qu'il a essayé plus ou moins d'écarté de lui. Il se retrouve dans la même ville, c'est triste. Il allait devoir prendre sur lui pour ne pas s’engueuler sur leurs différents passé. Mais soit. Ça serais bâtard de la part de Kouta de dire qu'il est son frère, risquant ainsi de tâché la réputation de la "mascotte de la Jurisprudence". Le japonais lève une main délicate et douce.


- Je le connais, on s'est déjà croisé. En même temps, difficile de ne pas se souvenir d'un homme pareille.

Cela dit, le yakuza avant entendu la parole de la jeune perdue, lui tournant un regard léger, signifiant qu'il l'a entendu. Elle pouvait voir son démon, c'était problématique. Sur l'instant, son regard se fait sournois, pas menaçant, mais malaisant. Un bref regard, qui s'accompagne d'un tendre sourire.

- C'est.. une bonne chose que tu ai trouvé un foyer Justyna. Vraiment. Je suis content pour toi.

Le démon grommelle, murmurant quelques paroles à Kouta, se penchant au creux de son oreille, fixant les deux femelles devant lui. Le japonais ne bouge pas, pas même d'un millimètre, restant d'un calme olympien, il avait appris à écouté sans bouger ce qu'il raconte. Les chaînes crisse dans le monde spirituel. Kouta viens se frotté le poignet, tout comme le démon qui fera de même.

- Et donc... Vous vous promenez sans ce cher Namida aujourd'hui; c'est ça ?
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Kahoko Ko-Isumi
Messages : 22
Date d'inscription : 04/02/2019
Age : 27
Immortel
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Re: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] EmptyLun 27 Mai - 16:32

Au détour d'une rue


Justyna & Kouta


Je levais mon regard vers la jeune femme, ma maîtresse et je la regardais un temps, puis je baissais la tête fautive… Je l’écoutais alors répondre à cet homme. Qu’elle semblait bien contaire. J’étais comme admirative envers elle.

Je ne disais plus rien après, sans que j’en obtienne l’autorisation. Je restais calme et muette. Regardant mes pieds, ou jetant des regards furtif vers le monde extérieur, Il y avait tant à regarder que mon regardais se perdait un temps. Perdue dans le vague de la foule allant et venant. C’était comme si c’était la première fois que je voyais cela. C’était aussi plaisant que terrifiant…. Un instant mon esprit divagua sur mon ancien maitre. La rose noir… Il me manquait… malgré tout ce qu’on avait pu me dire à son propos….

Après tous… Je n’ai eus que lui. Tous ce que je connais c’est de lui que je le connais... Mais les choses que je connais sont-elles normales… ? Je regarde un temps Justyna puis Kouta et enfin son démon qui lui glisse quelques à l’oreille. Je ne suis pas… Non…. Je n’avais pas le droit de penser par moi-même…

Je recommençais à être en proie à la panique. Je venais gripper mon bras droit avec ma main gauche et je serais mon emprise sur cette dernière, aussi que possible. Bientôt du sang coula. Cette douleur était mon soulagement. Ma punition. Ça faisait du bien… Alors que quelques larmes coulaient de mes yeux. J’avais envie de me faire d’avantage de mal. Alors j’enfonçais mes ongles plus profondément dans ma chair déjà meurtri. Je fermais les yeux prenant une grande inspiration… L’eau des tasse se remit à bouger doucement, mais ça ne faisais que tourner comme si quelqu’un touillait le breuvage. Mais ça se calmais quand j’ouvrais de nouveau les yeux.

Je ne devais pas mettre plus dans l’embarras ma nouvelle maitresse.
Je sortais doucement mes ongles de ma chair, laissant le sang couler le long de mon bras sans rien dire, puis une nouvelle odeur me parvenait aux narines. Mais je ne savais pas ce que c’était. Mais ce n’était pas l’odeur de mon sang.

Je regardais alternativement Kouta puis Justyna qui semblait…. Préoccuper par quelque chose.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Justyna O'Connor
Messages : 65
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 21
Kreat
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Re: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] EmptyMar 28 Mai - 10:01





Un retour ...-



Aide-moi pitié, Kouta !

Je quitte la contemplation de la foule, tout comme mon air méfiant pour reporter mon attention sur le mâle nous tenant compagnie. En fait, c'est surtout l'odeur du sang qui retient mon attention, Ailes Brisées vient encore de se faire du mal, je me retiens de soupirer lourdement. Kouta nous avait posé la question, et j'ai l'impression qu'on est observé. Rappelez-moi pourquoi mon père dans l'Ombre déjà ? Voilà, ici, on est des proies faciles. Je passe une main dans ma chevelure bouclée d'onyx, mon malaise est palpable. Je pose ma main sur la tête de Chaton, lui pétrissant la chevelure bleuté, je ne sais pas quoi faire d'autres. En cet instant, j'ai surtout envie de me transformer pour chasser ce satané vampire qui nous observe. Et c'est pas en se faisant du mal que ça va nous aider. Je peux tout simplement lui interdire qu'elle se fasse du mal, mais je n'aime pas donner des ordres. Punaise, je déteste Kenno en cet instant. J'ai un village à protéger, un clan, on risque de se faire attaquer à tout moment et je dois récolter le plus d'argent possible pour nous acheter des ressources premières pour le village. Pas à servir de Baby-Sitter. Je me mords la lèvre inférieure, me faisant violence pour ne pas me transformer, je ravale donc mon aura animale. Respirant profondément, continuant de caresser les cheveux d'Ailes Brisées.

_ Namida est mon humain de compagnie, j'ai du voir des clients, et Chaton Brisées m'accompagne.

Réponse concise et claire, alors que je sourie à Kenno. Puis je roule mes pupilles mordorées vers l'Ange Maudite recroquevillée sur elle-même. Sourie, dit quelque chose, sois curieuse, parle de tout et de rien mais ne nous regarde pas avec ces yeux de merlans fris, bon sang. Je quitte ses cheveux, posant ma main sur ses blessures respectivement, la toisant calmement, mes pupilles se fendant en leur origine de fauve. Il faut bien calmer cette magie qui vient d'elle.

_ Chaton Brisée, ne te fais plus de mal, s'il te plaît.

Je la relâche délicatement, Kouta peut aisément voir mon malaise. Je ne suis pas une geôlière, non, je suis un animal sauvage. Une jaguar noire, une Métamorphe Démoniaque aux pouvoirs vampiriques scellés par l'origine angélique de ma mère. Un faible bruissement de nouveau, je tourne instinctivement mes perles vers mon sac. Ce n'est pas vrai. J'attrape le concerné pour le poser sur mes genoux, je regarde autour de nous... jusqu'à croiser deux yeux rouges cachés de manière furtives. Trop tard, tu as beau reprendre ta forme humaine, je t'ai grillé. Je suis une Jaguar de garde, pas un simple ornement. Mais je fais mine de rien, attendant de voir la suite.

_ J'aime mon foyer oui, mais... et toi Chaton Brisées ? Que penses-tu de ton nouveau foyer ? Veux tu apprendre à connaître Kouta ? Dis-nous ce que tu souhaites, nous ne t'entendons pas.



© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Kouta Inoue
Messages : 8
Date d'inscription : 04/05/2017
Immortel
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Re: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] EmptyMer 29 Mai - 10:41
Un retour amer

C'était peu naturel, Kouta sentait que quelque chose n'allait pas, ni pour la jeune soumise, ni pour Justyna. C'était quelque chose qui parcourais son échine, ils étaient surveillé. Le japonais ne montre rien sur son visage, arborant toujours un doux sourire, un visage très calme et tendre. Un homme qui n'a jamais été observé en état de rage, ni même en colère profonde. Une rivière calme, à la douce mélodie de la vie. Le démon gronde à nouveau, montrant les crocs et murmurant encore à l'oreille du japonais. Celui ci lève une main, pour l'arrêté dans ses paroles ou lui donné quelque chose à faire.

Depuis son petit détour au Japon, de deux ans il faut dire, tout avait changé dans sa relation avec son démon. Le monde spirituel des yokais et le sien était si proche, plus proche que jamais. Et aujourd'hui, il devais vivre avec une créature constamment dans son dos. C'était ça, où il ne serais pas là aujourd'hui, face aux deux petits bout de femme qui lui adresse la parole. Pour les deux jeunes femmes, son geste fut ponctué d'un passage dans ses cheveux, pour replacé une mèche. Très codé dans ceux ci, il avait appris à faire passé ses messages sans parler.

Il écoute toujours ce que les deux jeunes femmes lui racontes, le démon se secoue et gronde à nouveau. Il est dérangé, il souffle, comme le vent qui passe sur eux en ce moment même.

Le regard de Kouta se pose ainsi sur le bras de "Chaton Brisées", quel nom ridicule et pitoyable... C'est vraiment triste pensait-il. D'être réduit à un nom aussi rabaissant.. Celui dis, si c'était aussi la possession de Kenno, ça ne l'étonnait que peu. Il irait le voir, lui dire ce qu'il pense et il ne s'éternisera pas trop longtemps. Il sait leurs échanges électriques. Inspirant légèrement, le japonais adresse un tendre sourire à ses interlocutrices.

- Justyna, laisse la dont faire. Elle est une vie comme une autre, laisse la respiré, vivre de sa propre manière. Tu régis trop ses pensées. Comme l'eau qui coule, à force de la contenir, elle va débordé et te noyer. Méfie toi.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Kahoko Ko-Isumi
Messages : 22
Date d'inscription : 04/02/2019
Age : 27
Immortel
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Re: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] EmptyMer 29 Mai - 18:04

Au détour d'une rue


Justyna & Kouta


Je sursautais un temps et regardais ma maîtresse. Je baissais ensuite le regard fautif et je m’arrêtais. Le sang coulait le long de mon bras. Pour les buveurs de sang, le miens avait une douce odeur légèrement sucrée se rapprochant de la myrte des bois.
Kahoko semblé vraiment réfléchir sur la question que lui avait posée Justyna. Elle ne savait pas quoi répondre. Pour la première question elle semblait y réfléchir.

- Je…. Je ne sais pas ce que j’en pense… peut être…. Il y a beaucoup de monde…. C’est très vivant… et vous semblez trop gentil avec moi… Kenno…est… Je ne sais pas comment dire. Froid. Distant. Et tactile aussi. Il a une aura qui force le respecte. Mais c’est doux. Comme vous monsieur Kouta. C’est aussi envoutant. Et oui. Je… j’aimerais bien apprendre à vous connaitre.

J’étais stressée et je triturais mes vêtements de peur de mal répondre. De répondre quelque chose qu’on n’attend pas de moi. Mon cœur battait à cent à l’heure alors que j’osais à peine à les regardés.

Je regardais alors monsieur Kouta sans comprendre le sens de ces paroles… enfin mon inconscient lui avait compris et approuvait complètement. Ça c’était déjà produit. Elle était comme une soupape qui après trop de pression explose. Mais la limite semblait loin.

Je me reconcentrais sur autre chose. J’avais sentie des odeurs que je connaissais. Je me sentais comme étouffée par des oppressantes odeurs. Celles de la morts… ils étaient cinq… Je regardais tour à tous Justina et Kouta

- Vo….vous avez senti…. ?


codage par LaxBilly.

Revenir en haut Aller en bas
Justyna O'Connor
Messages : 65
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 21
Kreat
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Re: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] EmptyJeu 13 Juin - 15:02





Un retour ...-



Aide-moi pitié, Kouta !

J'enfouie mes mains dans mon épaisse chevelure d'onyx bouclée par les tempes, les triturant en poussant un râle de contrariété. Kouta a bien raison, mais je ne comprends toujours pas pourquoi Kenno m'a dit que je devenais la maîtresse de Chaton Brisée. Je suis certes encore une esclave malgré avoir été affranchie par le passé mais je n'en reste pas moins une créature sauvage. Je ne sais pas gérer des personnes brisées, c'est ma hantise. Je supplie Kouta du regard de m'aider, ou bien de lui montrer implicitement que ce n'était pas de mon ressors, que je n'avais pas le choix. Mais je finis par me reprendre, mordant ma lèvre inférieure par ma canine droite supérieure, presque à sang. C'est suffisant pour me permettre de prendre plus de contenance. Soupirant faiblement, j'observe le comportement de Kouta et de l'ange, ils ont remarqué les vampires. Je finis alors par me redresser, vidant la tasse de mon chocolat avec un regard déterminé. Mon pouvoir démoniaque m'enroule, une frasque sauvage et exotique indomptable. Je frémis, ressentant immédiatement une autre présence qui n'avait rien de vampirique, non c'est encore au-dessus. Je porte inconsciemment mes prunelles mordorées vers le Yakuza, un regard plutôt surpris et nerveuse, déviant légèrement juste en haut de sa tête. Comme si je pouvais voir quelque chose, mais je ne vois rien. Mes pupilles se fendent en leur milieu, dénonçant ma nature de fauve alors que mes crocs de ma dentition supérieure et inférieures s'allongent légèrement.
Si je ne suis pas capable de voir les esprits ou ce genre de chose, je peux les ressentir. Et quelque chose nous enveloppe, très étrange. Je plisse les yeux, mais je détourne très vite mon attention vers d'autres odeurs. Prudemment, je prends mon sac de sport en lissant mon long manteau blanc cassé. Méfiante, oui, je ne sais pas pourquoi ils nous observent et ni pourquoi. Adressant un sourire aimable à mes interlocuteurs.

_ Je reviens, je dois régler une petite affaire. Restez donc ici, Chaton, je reviens très vite.

Rangeant la chaise qui racle ses pieds sur le béton vieilli dans un bruit désagréable, je leur fais un bref signe de la main. Puis je porte le sac à mon épaule, espérant mettre en sécurité ma marchandise, tout en me débarrassant en même temps de ces vampires clandestins. Je fais mon boulot de Jaguar de garde après tout, un sourire affamée et bestiale orne mon visage, je ne les attends pas. Paraissant glisser sur le sol, alors que mon aura s'échappe des pores de ma peau, telle une nuée de fumée opaque sombre. Je bifurque sans prévenir dans une petite ruelle sombre, m'évanouissant purement et simplement dans les ombres... la chasse est ouverte .. et je me téléporte, usant d'une vitesse bien supérieure à celle des vampires. Voilà dans quoi je suis bien meilleure, assurer la protection. Invisible pour les mortels, et n'étant qu'un mirage ombragé, une faible nuée de poussière pour les immortels. Me dirigeants sur les toits, pour les observer, ayant caché mon sac dans une de mes nombreuses cachettes afin de débusquer les vampires. Mon pouvoir est froid, je suis une métamorphe démoniaque en parfaite osmose avec ma Jaguar, un animal des ténèbres.... et j'avais faim.


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty

Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)]

MessageSujet: Re: Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Un retour amer [PV Justy & Koko (Peut-être Kenno plus tard)] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Ambassade Américaine le retour de Duvalier et Aristide n'apporterait rien utile
» 3000 personnes manifestent pour le retour d'Aristide
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS
» RETOUR DE JMB 11?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit :: Métropole :: Capitale-