Spirit
Malheur à toi pauvre âme !



 

Elizabeth Caledonia Ashe
Messages : 69
Date d'inscription : 02/05/2019
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyJeu 2 Mai - 23:01


God take you away



Le canyon du gang est teinté d'une couleur grisâtre, annonçant un probable mousson rapide dans les jours à venir. Elle était là, en silence, à faire l'inventaire de leurs petits trésor à eux. C'était nécessaire, parce que les autres étaient incapable de le faire sérieusement, il faut bien qu'elle le fasse. Elizabeth avait un mantra pour eux : On est toujours mieux servit par soi-même.

Ça aurait été une journée comme une autre, si le coup de tonnerre n'avait pas résonné dans le hangar du gang, toute la famille avait été frappé par cette nouvelle. Ashe l'ignorais encore, mais elle entendait les mouvements incessant à l'extérieur de l'entrepôt. Lâche un soupire exaspéré, elle dépose ses notes et prends son viper en main, ils allaient entendre parlé d'elle encore une fois. Le soleil à peine obscurcit par les nuages s’amoncelant sur le désert américain lui fit plisser les yeux, rabattre son chapeau légèrement vers l'avant. Même opérés, ses yeux restaient fragile à la lumière du jour. Grimpant sur une caisse pour prendre de la hauteur et être bien visible, elle pointe le canon de son arme vers le ciel.
Un..
Deux..
Trois..


Un tir résonnant dans tout le canyon, faisant s’envoler les vautours posé sur les toits et fuir les rats traînant par ici. Le silence est de mise alors que la voix de la fille Caledonia résonne.

- Putain de merde, c'est quoi ce bordel ?! Son regard sanglant posé sur tout le monde, puis sur un attroupement. Elle descend de sa caisse d'un bond agile, posant le viper à son épaule.
- C'est Earl.

Le plus jeune des triplets de la famille avait la peur et l'angoisse dans le regard, elle savait ce que ça voulait dire, il est condamné. La matriarche s'approche alors sans lenteur vers le dénommé Earl, essoufflé, le regard ailleurs. Assit sur le dossier d'une bécane quelconque. Ashe lui prends le menton et le force à la regardé dans les yeux.

- God bless America...
- Ashe.. Je..
- Ne dis rien mon frère,
dit-elle en lui tapant sur l'épaule avec la plus grande délicatesse qui lui ai dut.. c'est à dire peu. Elle se retourne et avise tout le monde d'un œil sérieux, comme toujours. Vous connaissez tous les risques de vivre dans le no man's land, même chez nous, cette saloperie nous traque et nous attaque. Elle se retourne vers Earl qui transpire de plus en plus, visiblement, ce n'est pas le premier jour, il avait caché sa condition à Ashe. Que choisit-tu ?

L'homme d'une cinquantaine d'année lâche un toussotement avant de sourire à pleine dent. Il se redresse et regarde tout le monde. Il fait un geste léger de la main et parle alors, d'une voix tremblante.

- Je préfère encore mourir de vos mains, que de devenir un cadavre dans le désert et vous nuire.

Elizabeth redoutait toujours cette réponse, et comme toujours, c'était celle-ci qui sortait majoritairement. Les autres qui n'avaient pas les couilles d'affronté les règles de vie du gang fuyaient comme des lâches. Les autres... ne voulait que la mort dans la famille. Elle se mord profondément l'intérieure de la joue, laissant un goût métallique prendre place sur sa langue. Déglutissant discrètement, la matriarche expire lentement, la tension est palpable.

- Ainsi soit-il...

Ainsi, le mouvement repris, tout le monde se préparait soudainement. Ashe se retire, allant cherché ce qu'il fallait pour la cérémonie. Oui, ils ont une cérémonie à eux, pour ce genre de chose. Récupérant une bouteille de vin rouge au nom Deadlock, elle lance un regard vers une photo de famille, avec tout les membres originaux du clan. Ils avaient souffert au fil des années, mais la vie était faite ainsi.

Dans l'heure, un balais de bécane sortait des entrailles du canyon qui leurs appartenais, roulant sur les routes désertes du Texas, mené par Calamity. Les nuages s'amoncèlent d'autant plus et les premières gouttes de pluies se font sentir. Le groupe important se décale lentement vers une petite route isolé, au bout de laquelle se trouve un cimetière de fortune, où déjà, pas mal de tombe en pierre jonchais le sol du désert.

Le vrombissement des motos s'arrête et le monde s'arrête lentement, le temps ralentit alors que la terre est creusé profondément, la stèle placé. L'orage arrive, fracassant les tympans et donnant à la scène un air morbide. Les parapluies plus ou moins en bon état se font légion. Le dit Earl se poste devant le trou et retire les plaques d'argent qu'il portait au cou, pour les tendre à Ashe. Elle les prends et fait un pas en arrière.

- God bless you. Fais un bon voyage mon frère, avait-elle ajouté avec un léger sourire délicat, souligné de ses lèvres rouge passion. Elle avait chargé le viper, mis en joue Earl sans même bronché. Il souriait, tout comme elle.

Un..
Deux..
Trois..


Le coup de tonnerre, le tir part et le corps sans vie du malade s’effondre dans la tombe creusé juste avant. Tous ne disent rien, certains pleurent en silence, d'autre tracent une croix sur leurs poitrines. Ashe ne dit toujours rien, laissant les autres bouché le trou avec la terre imbibé d'eau de pluie. L'odeur du désert plaqué contre toutes les surfaces, physique ou objet, agressant les narines de ceux qui sont peu habitué.

Mais eux, c'était différent. La terre recouvrant totalement le corps du désormais défunt Earl, Ashe s'approche et dépose les plaques d'argent sur la stèle de pierre au dessin du gang, ainsi qu'un bandana jaune. Elizabeth tire un paquet de cigarette, l'allumant rapidement. Tirant une première fois dessus, elle prends la bouteille de vin et l'ouvre.

- Bois pour nous de l'autre côté. Amen.

D'une main, elle tenait sa cigarette, de l'autre, elle se mis à verser le vin sur la stèle. Tout en répétant à nouveau.


- God bless America.

Les longues minutes se sont écoulées, petit à petit, le monde s'évanouissait pour retourné au canyon et boire en l'honneur de Earl. Mais pas elle, elle est resté là, des heures, avant de finalement rentré.. pour ressortir aussitôt, chevauchant un étalon. L'horizon prenait de douce couleurs pastel une fois la pluie passée. Elizabeth Caledonia chevauche au gré du vent, jusqu'à un champ de lavande, loin de tout, même de sa famille. Elle avait besoin de se posé, comme à chaque fois après une mort familiale. Descendant de l'étalon, elle viens se placé sur un rocher, surplombant le champ, s'allumant une cigarette, déposant son chapeau sur le sol. Son regard porté vers l'horizon.

Codage par Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Marc Mayers
Messages : 316
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 23
Localisation : Quelque part en France
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyLun 6 Mai - 15:56

La volonté d'un seul homme


Double Trouble
Deux semaines, cela faisait deux semaines que nous avions subis cette attaque de la Jurisprudence, le village était encore debout, et il faut dire que c'était déjà bien, mais tout ces événements s'étaient enchaînés avec tant de vitesse que j'avais fini par me retirer dans le Gun's pour du repos bien mérité. Mais bien sûr, le repos n'est pas pour les guerriers, et encore moins pour un homme tenant une enseigne de contrebande... Alors j'étais partis, j'avais prévenu Wolf et laissé Rachel pour protéger mon précieux territoire. J'avais aussi pensé à prévenir Arashi, lui dire que je partais aux états unis pour chercher un peu de matériel.

La vérité ? C'est que j'avais vraiment besoin d'un peu de repos pour mon esprit, alors j'avais embarqué ma mustang 69 sur mon navire et direction les états unis ! J'avais une idée précise de ce que je voulais faire, et de ce que je ne voulais pas faire. Malheureusement, ces deux choses entraient en contradiction...

J'avais débarqué en Californie, sur un port de côte assez petit, et je l'avais nettoyer de tout ces malades qui l'occupaient, à peine une heure plus tard, j'étais sur la road 66 - Ou ce qu'il en reste - à rouler vers le désert du Texas... C'est là que ça entrait en contradiction avec ce que je ne voulais pas faire. Ou plutôt, disons qu'il y a là bas des gens que je ne voulais pas forcément croisés. Je suis né Texan, mais ça, c'était quelque chose que peu savaient, je disais souvent que je venais de Boston, mais j'y vivait juste avant la guerre, je n'y suis pas né et je n'y ai pas passé mon enfance. Et encore... Je parle d'une enfance qui remonte à très... Très longtemps.

Les heures passent, encore et encore, des nuages gris s'écartent peu à peu en laissant le couchant dessiné des couleurs pastel dans le ciel, et dans ce fond, le vrombissement de mon moteur, une vieille voiture, conduite par un vieux soldat, traçant sa route en soulevant de la poussière sur son chemin.

Bientôt, j'arrivais près d'un canyon, me remémorant mon premier passage ici après la guerre... Des souvenirs, toujours des souvenirs. Le passé est passé, je me concentre vers l'avenir, mais c'est con de ne pas pensé au passé... Si j'avais pensé à regarder ma jauge une vingtaine de minutes plus tôt, je n'aurais pas eu à m'arrêter dans ce coin pour remettre de l'essence.

Je me met donc sur le côté de la route, ça ne sert plus à grand chose vu qu'il n'y a plus vraiment de circulation ici... Mais c'était un vieux réflexe, que voulez vous. Je sors de mon engin, ouvrant le coffre pour commencer à charger le réservoir, mes pensées dérivants vers les vieux souvenirs que j'avais dans le coin. Je me souviens, et c'est presque comme si une odeur de lavande venait m'agresser le nez. Je soupire, continuant de remplir le réservoir.


>CODAGE by Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Caledonia Ashe
Messages : 69
Date d'inscription : 02/05/2019
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyLun 6 Mai - 16:17


God take you away



Un deuil assez long allait s’entamer, mais pas trop, ce n'est pas bon pour les affaires disait-elle. Voilà deux bonnes heures qu'elle était là, assise à regardé l'horizon, le désert s'étendant jusqu'au fin fond de l'état. Le Texas, si vaste, si agréable à vivre quant on sais y faire. Elle ne comprenait pas pourquoi sa famille avait abandonné l'idée de s’installer ici.. Elle ne comprenait pas pourquoi ils préféraient l'Europe. De toute façon, elle n'avais jamais sentit un quelconque rapprochement avec ses parents, peu importe la manière, elle se sentait différente. Le sang américain disait-elle, cette sauvagerie qui l'avait sauvé plus d'une fois.

Heureusement qu'elle avait eue Bob, son majordome, comme seule compagnie. Sinon, elle n'aurait pas supporté la solitude. Sa famille d'aujourd'hui était son salut. Elle les aimait à sa manière, comme une mère aiment ses enfants. Même si pour beaucoup, elle était impitoyable avec eux, peut-être même peau de vache, elle restait protectrice jusqu'au bout..

Sauf quant on déserte ou la trahis. Là, c'était la pire chose qu'il pouvait arrivé.

Seule dans le désert du Texas, au bord de la route 66, face à ce champ de lavande, c'était parfait. Un frisson effleure son échine lentement, Elizabeth inspire profondément et ... son regard se fait plus dur. Elle se redresse et remet son chapeau. Cette odeur si caractéristique d'un moteur, c'était le signe qu'on utilisé son territoire, là, tout de suite. Ou alors c'était l'un des triplets qui la cherchait pour x raison, allez savoir. L'américaine s'étire tranquillement, prenant son viper d'un main, les rênes de son étalon de l'autre. Elle grimpe sur le bête et s'approche de la route. Directement, son regard tombe sur le véhicule, au bord de la station service. Bah tiens, on prends ses ressources maintenant ? Pas sous son regard.

Calamity s'approche, au pas, viper chargé sans se caché. Elle laisse le cheval s’arrêté à quelques mètres du véhicule avant de sifflé assez fort pour se faire entendre par quelconque personne présente.

- Hey. T'es sur mon territoire là.

Le tact n'est pas son truc, de toute manière. Ashe attends quelques seconde, détaillant la voiture du regard rubis. Elle eue une pensée pour le bon vieux temps, cette voiture ne l'aidait pas à être concentré sur sa tâche, faire dégagé les intrus de son territoire.

Codage par Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Marc Mayers
Messages : 316
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 23
Localisation : Quelque part en France
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyLun 6 Mai - 20:58

La volonté d'un seul homme


Double Trouble
Je remplissais le jerrycan d'essence, pour le moment tout semblait bien se passer, enfin, jusqu'à ce que j'entende le son typique des sabots qui martèlent le sol. D'instinct, je savais qui c'était, c'était un sans faute, comme toujours, il fallait que la chance joue contre moi. Je soupirais et redressez lentement la tête, ma parure de cow boy bien distincte laissait deviner un corps masculin de dos, tandis que mon cache-poussière voletait dans le vent mon côté gauche.

Il n'avait jamais eu vraiment de soucis avec elle, du moins, à part de leurs idées divergentes, ce qui l'avait pousser à partir, du jour au lendemain. C'est sûr qu'après réflexion, c'était con, il aurait peut être du lui en parler. Mais Ashe est une tête de mule bornée et colérique de surcroît, surtout lorsqu'on ne va pas dans le même sens qu'elle.

Un gloussement rauque passe mes lèvres, elle ne m'avait pas reconnue pour je ne sais quelle raison, ça me ramenait à l'époque de notre première rencontre tout ça... Bon sang, j'me fais vieux. Et pourtant, je ne change pas, mon physique reste le même, seuls les cicatrices sont un indice du temps qui passe.

Pendant quelques instants, mes pensées dérives, des souvenirs remontent et m'envahissent, tourbillonant dans mon esprit déjà en surchauffe à cause de tout ce bordel que j'ai laissé en Irlande. C'était bien ma veine... Moi qui voulais éviter de réfléchir de trop justement en m'isolant, il avait fallu qu'ELLE me tombe dessus. La poisse, je vous le dit moi ! J'ai la poisse !

Quelques secondes se sont écoulées depuis mon ricanement rauque, alors que je reste de dos, je me demande comment répondre, mais je sais exactement quoi lui dire au final... Après tout, ça allait partir en cacahuète de toute façons. Alors je laissais tomber ma voix rauque, ma mémoire ne me faisait jamais défaut, aussi le souvenirs que je voyais en cet instant était aussi clair que l'instant présent.


- Une vieille route ensablée ? Belle possession.

Je reste de dos, mes sens et mes instincts en alertes, remplissant le réservoir pour pouvoir remplir celui de ma voiture juste après, accoudé à la pompe d'un air faussement nonchalant, je laisses un moment passer, puis fini par me retourner, avisant Ashe, mon regard de la couleur du désert toujours aussi perçant.

- Ça faisait longtemps, Ashe.

Je pose une main à ma ceinture, près de mon éternel six coups, ma cartouchière remplie de balles normales et de balles dont la pointe est d'un blanc immaculé, presque surnaturel. Fidèle à moi même, je n'ai pas changé, pas même au niveau des vêtements. J'observe mon ancienne cheffe avec ce regard perçant, comme je l'ai toujours fait, un sourire amical et amer à la fois dessiné sur mes lèvres.


>CODAGE by Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Caledonia Ashe
Messages : 69
Date d'inscription : 02/05/2019
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyLun 6 Mai - 21:19


God take you away



L'homme est de dos, peut-être la chaleur, l'endroit et le moment avait eu un effet sur Ashe, l'empêchant de reconnaître son vieil ami. Elle reste en silence, sur l'étalon, droite, l'observant remplir cette jerrycan d’essence. Il continus, sans s'arrêter, lâchant un rire rauque, qui ne lui plaît pas. Elle fait entendre le chien de son viper, signe qu'elle n'aimait pas cette façon de faire. Son regard détail cet homme de dos, en silence, comme.. cette impression de déjà vu dans la bouche.

- Une vieille route ensablée ? Belle possession.


Rien que la voix lui fit comprendre à qui elle avait à faire.. Marc Mayers. Elle ne dit rien, la rage brûlant au bord des lèvres tant elle serre les dents. Elle n'avais pas voulu le revoir, tout de suite du monde.. Ce n'était pas le moment, ni même l'endroit. Seul à seul, sur une partie de la route délabrée de cette légendaire 66.

Il laisse passé un moment et se retourne, lui faisant face, avec sa dégaine de cowboy de vieux western. Posant une main à sa ceinture, tout proche de son six coups. Ashe l'avise toujours en silence, lâchant un peu les rênes de son étalon. Il n'a pas changé..


- Ça faisait longtemps, Ashe.
- Marc Mayers, en effet.. Tu avais promis de nous écrire.


Un fin sourire naît sur les lèvres de la gangster, l’œil plutôt amusée. Mais il fallait s'attendre à tout avec Elizabeth Caledonia. Elle n'aime pas la traîtrise et la désertion. Il n'avais pas parlé de son désir de quitté la famille et se fut son erreur. Elle pose le canon de son viper sur son épaule, plus détendue.

- Cela n'empêche que tu es sur mon territoire, cowboy.

Codage par Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Marc Mayers
Messages : 316
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 23
Localisation : Quelque part en France
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyLun 6 Mai - 21:42

La volonté d'un seul homme


Double Trouble
Elle n'avait pas beaucoup changée, mais au moins, elle n'était plus aussi hostile, c'était déjà ça.. Je m'attendais pour le coup à me retrouver avec un trou dans le ventre ou la cuisse à peine me fusse retourné, mais non, elle sembla sur les nerfs, mais si elle m'avait vu arrivé sur cette route, c'est qu'elle était sur son étendue de lavande, son odeur la trahissait, et si elle y était...

Je la regarde longuement, relâchant ma ceinture et éloignant ma main de mon arme, son attitude était toujours la même, et le fait qu'elle soit amusée tout d'un coup n'était clairement pas un bon signe, ça non. Ou peut être que ça lui changeait les idées, allez savoir...

J'avise la route autour de nous, puis la station service dans mon dos, je reviens à mon interlocutrice et fouille dans ma veste, prenant une cigarette cassée que je cale au coin de ma bouche avant de l'allumer avec un vieux briquet. J'avais toujours eu du respect pour elle, elle vivait comme elle l'entendait, sans se laisser marché dessus, mais avec le temps, j'avais commencé à comprendre que je ne supportais plus d'avoir une autorité autre que militaire au dessus de moi.

Le temps semble suspendu, le moindre geste, la moindre remarque pourrait mettre le feu au poudre, que ce soit d'un côté ou de l'autre, c'était clair et net, cet instant présent était sous le signe des tensions.


- Tu aurais vraiment lu une lettre venant de moi ?

Je m'adosse à la pompe, croisant les bras en expirant une fumée grisâtre d'entre mes dents, mon regard fixé sur elle, observant son corps, sa façons de se tenir.. Avait elle changée ? Ou était elle toujours la même ? C'était difficile à voir, surtout sous ce ciel qui commençait lentement à céder place à la nuit étoilée.

- Laisse moi juste le temps de remplir mon réservoir et je disparaît, comme un mirage.

Mieux valait ne pas s'attarder, c'était une mauvaise idée... Je le savais, elle le savait. Nous n'étions plus les bon amis d'autre fois, c'était une histoire appartenant au passé, et ce passé était révolu. J'ajuste alors mon chapeau, cherchant les signes d'hostilités qu'elle pourrait dégager, mais le soucis avec Ashe, c'était son imprévisibilité.

- C'était qui ?

La question pouvait paraître stupide, sans fondement, sans queue ni tête, mais Elizabeth la comprendrait, je le savais. Après tout, il n'y avait qu'une seule raison pour qu'elle soit dans le coin.


>CODAGE by Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Caledonia Ashe
Messages : 69
Date d'inscription : 02/05/2019
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyLun 6 Mai - 22:33


God take you away



Son odeur avait trahis sa position précédente. Il se détends, relâchant sa ceinture. Marc sort une cigarette de sa veste, l'allumant avec son vieux briquet. Elle l'avait respecté autrefois, au sein de leurs familles, mais sa trahison l'avait profondément blessé. Il avait été un confident pour elle, un ami très proche, qui lui avait craché dessus un jour.. Elle inspire calmement, malgré la tension pesante autour d'eux. Un mot de travers, et tout est finis.

- Tu aurais vraiment lu une lettre venant de moi ?
- Peut-être ? Qui sais si ça aurais changé quelque chose sur ce que je pense de toi.


Il s'adosse à la pompe, soufflant sa fumée entre les lèvres. Elle n'avait pas tant changé que ça, peut-être la corpulence, plus affiné, ou plutôt amaigrie. La nuit arrivait, il allait falloir qu'elle rentre, mais avant, elle devait le faire partir, sans l'essence.


- Tu sais que ce qui se trouve dans mon territoire m’appartiens ? Tout et n'importe quoi ? Je n'ai pas l'intention de te céder la moindre chose.

Elle préférait le lui rappeler, c'était son territoire, ses lois, sa manière. C'était une mauvaise idée de s'attarder sur un territoire hostile. Ils ne sont plus les bon ami d'autre fois, certes. Il ajuste son chapeau et pose la question la plus imprévisible qui soit pour Ashe.

- C'était qui ?
- C'est plus ton problème.


Sèche, froide, elle avait coupé largement la conversation avec cette réponse brutale. Elle contracte tout ses muscles, plissant le regard vers lui, déglutissant, évacuant un mauvais gout de sang encore présent du début d'après midi.. Elizabeth passe une main sur son étalon, il avait sentit la tension et commençait à bouger nerveusement. Elle serre les dents.


- Tu nous as lâchement abandonné, qu'est ce que notre état peu te faire ?

Codage par Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Marc Mayers
Messages : 316
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 23
Localisation : Quelque part en France
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyLun 6 Mai - 23:27

La volonté d'un seul homme


Double Trouble
Comme prévu, elle n'était pas heureuse... Et encore moins après que je lui ai posé la dernière question. Je la regardais d'un air las, mes yeux la fixait sans jamais défaillir alors qu'elle me disait que ce qui est sur son territoire, reste sur son territoire. Et si il y a bien une chose que je ne céderait à personne, c'est ma voiture. Ce modèle était déjà une rareté avant la troisième guerre mondiale, aujourd'hui, c'est un modèle presque unique, difficile d'en trouver un autre.

Mais évidemment, la vipère ne voulait pas me laisser l'essence, compréhensible et stupide à la fois. Ma cocotte, tu vas devoir choisir. Je dépose donc le jerrycan de fuel sur le côté, puis rejoins ma voiture pour monter sur le capot et m'allonger dessus, les mains derrière la tête en observant le ciel, j'avais peut être l'air détendu, mais joué sur cette attitude c'était ma marque de fabrique.

Ma voix rauque repris de plus belle dans la soirée naissante, annonçant la couleur du jeu.


- Bon, écoute Liz'. Y'a pas 36 solutions, soit tu me laisses prendre l'essence, et je disparais de ton territoire, soit tu refuses, et je resterais ici. Car il est hors de question que j'abandonne mon véhicule.

Il n'y a que peu de possession matérielles auxquels je tienne vraiment, ma voiture, mon six coups et mes vêtements en faisaient partis, le reste, je m'en fichais pas mal. Alors que la noirceur commençait doucement à s'installer, les balles de ma cartouchière semblaient toujours aussi éclatante - Du moins pour celles dont la tête semble être faites dans une sorte de marbre immaculé - comme si elles émettaient leurs propre lumières en dévoilant la longueur de ma cartouchière.

Le ciel nocturne du Texas était d'une beauté sans pareille, un décors presque romanesque, deux âmes entourés par la nuit et le sable, moi qui pensait être du vieux monde, je devais bien reconnaître que le style d'Ashe était tout aussi vieux jeu que le mien, surtout sur cet étalon. Elle née à une époque ou elle pouvait laissé libre court à ses envies de libertés, c'était plutôt poétique je trouve. Si on met de côté les attaques de communautés qui n'ont rien demandés et ce genre de choses.

A une époque, elle me considérait comme un ami, j'en étais presque sur, après tout, j'étais le seul - et peut être le suis-je encore - à pouvoir l'appeler Liz. Chose qui risquait bien de la piqué au vif à cet instant précis. Mais je me devais de lui rappeler qu'elle n'est pas face à n'importe qui, elle est face à moi. Et elle sait ce dont je suis capable... Elle qui s'était toujours pensée tarée, je suis presque sûr de lui avoir montré qui était le plus fou des deux.


- C'est pas parce que c'est plus mon problème que je vais pas demander. J'suis pas partis pour vous mettre un coup de couteau dans le dos, que je sache, mais bon... Faudrait vraiment que tu apprenne à te calmer parfois. T'as pas changé de ce côté là, t'es toujours aussi tête de mule.


>CODAGE by Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Caledonia Ashe
Messages : 69
Date d'inscription : 02/05/2019
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyLun 6 Mai - 23:43


God take you away



- Bon, écoute Liz'. Y'a pas 36 solutions, soit tu me laisses prendre l'essence, et je disparais de ton territoire, soit tu refuses, et je resterais ici. Car il est hors de question que j'abandonne mon véhicule.

Rien qu'entendre ce petit surnom lui fit avoir un frisson dans l'échine, resserrant son étreinte sur les rênes et son viper. Le cheval est d'autant plus nerveux, allant à droite, à gauche. Soufflant par les nasaux, l'oeil brillant alors que le ciel se teintait d'étoile magnifique petit à petit, le ciel du Texas est une carte de diamant inégalable. Ashe serre les dents, mordant sa joue intérieure, ce qu'elle ne supportait surtout pas, c'est qu'on se fiche d'elle ainsi. Il s'allonge à moitié sur le capot de son véhicule qu'il refusait de bougé.

- Il y a un truc que tu as pas encore compris je crois, c'est soit tu dégage, soit tu dégage.

Catégorique, Calamity fait avancé le cheval d'un pas, signe qu'elle n'allait pas tardé à déraillé. C'était mauvais signe, surtout après ce qu'il s'est passé aujourd'hui, elle est à vif. Personne ne saurais mieux la blessé que Marc pour le coup. Le gout métallique du sang reviens à nouveau, ce fut une dure journée, et il ne l'aidait pas. Clairement pas.

- C'est pas parce que c'est plus mon problème que je vais pas demander. J'suis pas partis pour vous mettre un coup de couteau dans le dos, que je sache, mais bon... Faudrait vraiment que tu apprenne à te calmer parfois. T'as pas changé de ce côté là, t'es toujours aussi tête de mule.
- Oh non.. Tu es partit sans rien dire comme le lâche que tu es Marc. Sans aucune explication autre que le fait que tu te soit volatilisé !


Ce calmé ? Surement pas ! Il attisait une haine violente au fond de Ashe. Mais elle savait pertinemment qu'elle ne pouvait pas lui tiré dessus, aussi bien bonne tireuse qu'elle est, elle ne peux pas. Ses doigts ne répondront pas à la commande, même si sur un simple coup de tête, elle l'aurait fait.

- Tu as cas poussé ta voiture, ça te fera à la fois les muscles mais aussi réfléchir. Dégage de chez moi, tu n'es plus le bienvenu.

Sèche, elle avait cependant la voix faiblarde. Ils étaient beaux, tout les deux, sous le ciel de diamant brut qui couvre le monde pour un repos bien mérité pour certains. Elle avait su gardé son style de vie, plutôt vieux jeu, elle aimait ce temps là et ça lui réussissait pour la plupart. La liberté est quelque chose qu'elle caresse tout les jours et rien ni personne ne la lui retirera.

- Et il n'y a pas de Liz' qui tienne... Tu ose encore une fois m’appelé ainsi, je te fait un deuxième trou de balle, pigé ?!



Codage par Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Marc Mayers
Messages : 316
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 23
Localisation : Quelque part en France
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyMar 7 Mai - 2:26

La volonté d'un seul homme


Double Trouble
"Tu es parti sans rien dire comme le lâche que tu es", je ne pouvais pas m'empêcher de rire à cette phrase. Cette gamine se prenait vraiment pour une caïd, alors qu'elle ne savait rien de moi. Je restais allongé sur ma voiture, sans trop bouger. Elle était énervé je le sentais bien. Mais pour rien au monde je la laisserais prendre le dessus sur moi.

J'aurais pu pousser ma voiture, bordel, j'aurais même pu la soulever au dessus de ma tête et me barrer avec comme si c'était une simple caisse remplis de pommes. Mais je n'en avais ni l'envie, ni la patience, j'étais venu pour rouler et me vider l'esprit, pas pour me faire emmerder par une demoiselle qui monte sur ses grand chevaux.

Je pouvais bien comprendre qu'elle ne puisse pas supporter mon départ, mais c'était il y a quelques années déjà, grandit un peu et passe à autre chose, Ashe. Je me redressais, mon regard perçant rencontrant le siens, elle avait quelques légères ressemblances avec la fille de Taïga en y repensant, notamment pour la couleur des yeux et des cheveux, mais à part ça... Que ce soit du corps ou du caractère, on était loin de la douce et muette petite fille qui vivait en Irlande.

Mon regard... Ce regard captivant de la couleur du sable, le regard d'un tueur, qui a vécu beaucoup, je le collais sur Elizabeth, je n'ai jamais eu de réelle relation de confiance, ou tout du moins, je n'ai jamais accordé ma confiance à la légère, les personnes l'ayant se comptait sur les doigts d'une seule main. La question était de savoir.. Ashe était elle sur cette main ?

Oh ça oui j'étais devenu son confident, je savais certaines choses sur elle qui pourrait largement la faire rougir si je les lâchait à voix haute, mais que savait elle réellement de moi ? Avait-elle seulement conscience que je restais un mystère pour elle ? Un homme qui débarquait du jour au lendemain, pour disparaître du jour au lendemain. Comme un mirage dans le désert brûlant.

Mais revenons en à l'instant présent... Cet instant ou la seule chose qui faisait que je ne partais pas comme elle me le demandait, c'était simplement sa tentative d'asseoir son autorité sur moi. J'ai toujours eu horreur de ça, qu'on essaye de me donner des ordres... Du moins, tout dépend de la personne, une autorité militaire n'aura aucun mal à me faire obéir, tandis qu'une personne qui se pense simplement supérieure ou en droit de le faire ne recevra que mon mépris et une attitude grossière ou nonchalante.


- Je crois que tu ne saisis pas, Liz. Disais-je en insistant sur son nom, l'air amusé. Que tu n'es plus ma cheffe, et que je n'ai par conséquent plus à obéir à tes ordres.

Je me redressais à peine, assis sur le capot avec une main proche de ma ceinture et l'autre me servant d'appuis. Je savais la demoiselle rapide... Mais dans mes souvenirs, elle n'était pas assez rapide pour rivaliser avec moi. Il faut dire qu'être moi à ses avantages comme ses inconvénients. Hey, ça pourrait être pire l'air de rien, imaginez le délire si en plus de mes capacités surhumaines je pouvais me transformer en fumée ou en corbac', mais nan, rien de tout ça. Moi j'suis fait d'un autre matériaux que Kagura ou encore Wolf.

J'étais prêt à dégainer si jamais elle osait pointer son fusil sur moi, lui rappeler que dans ce monde, elle n'est qu'une humaine parmi des choses qui la dépasse... Mais, j'étais d'humeur généreuse, alors peut être que si elle ne voulait pas simplement me laisser partir avec l'essence... Nous pouvions trouver un terrain d'entente.


- Et si je te proposais un marché, à la place. Je suis sûr qu'on peut trouvé un terrain d'entente, entre personnes civilisés, non ?


>CODAGE by Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Caledonia Ashe
Messages : 69
Date d'inscription : 02/05/2019
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyMar 7 Mai - 10:18


God take you away



L'envie de dégainé et de tiré lui brûlé les doigts. Elle avait tant envie de lui faire fermé sa gueule que c'était compliqué pour elle de se retenir. Il pouvait le remarqué, tremblement très léger aux mains, le regard fébrile.L'étalon secoue la tête, faisant valser sa crinière noir ébène dans la nuit qui s'installe, soufflant nerveusement, frappant du sabot sur le sol rêche du désert. Elizabeth garde la tête droite cela dit, tentant de montré un sérieux sans lendemain, un sérieux que son gang avait peur d'affronté. Un sérieux, qu'elle n'avais utilisé qu'une fois avec Marc, ce jours .

Toujours allongé sur sa voiture, la narguant avec cet air consanguin au visage, elle avait envie de le tuer sur le champ, mais elle ne le fit toujours pas. Il faut dire qu'ils ont vécu pas mal de chose ensemble et elle ne digérait toujours pas son départ, comme une blessure béante qui ne cicatriserais jamais. Surtout que le deuil d'aujourd'hui d'aide pas la cowgirl.


- Je crois que tu ne saisis pas, Liz. Que tu n'es plus ma cheffe, et que je n'ai par conséquent plus à obéir à tes ordres.

Des ordres ? Au plus loin qu'elle se souvenait de leurs proximités, c'était tout au début qu'elle les donnait, puis.. il avait eu une place de choix dans le gang, tant que ses ordres ne lui était jamais destiné. Elle serre son étreinte sur le cuir des rênes, jusqu'à s'en marqué les mains.


- Tu n'a jamais été obligé à obéir, puisque mes ordres ne t'était pas destiné. Mais ça, tu ne l'a jamais remarqué visiblement.


Comme le venin d'une vipère texane frappant sa victime, elle parlait avec un calme peu maîtrisé, cherchant à frappé son adversaire avec ses mots, plus que physiquement. Il se redresse sur son capot, la fixant et décrochant finalement une phrase qui avait le don de calmé le jeu avec elle, un arrangement.


- Et si je te proposais un marché, à la place. Je suis sûr qu'on peut trouvé un terrain d'entente, entre personnes civilisés, non ?
- Ça dépends si tu compte honoré ta part du marché sans te défilé comme le connard de lâcheur que tu es Marc.

Codage par Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Marc Mayers
Messages : 316
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 23
Localisation : Quelque part en France
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyMar 7 Mai - 11:03

La volonté d'un seul homme


Double Trouble
D'aussi loin que je me souvienne, à part les malades, la demoiselle n'avait jamais eu à faire à des démons ou même simplement aux créatures qui peuplaient cette terre. Du coup, des balles faites d'une matière angélique ne l’intéressaient surement pas, elle me rétorquerait qu'il n'y a pas de tel choses dans ce monde.

J'étais bien en veine, je propose un marché, mais je ne sais pas trop quoi lui donné sur l'instant même qui aurait de la véritable valeur à ses yeux... Cependant, je pouvais peut être trouver quelque chose qui l'intéresserait. Après tout, nous étions au Texas et je connaissais cette région bien mieux qu'elle ne la connaîtrait jamais. J'avais peut être une opportunité à ce niveau là. J'allais sacrifier mes propres ressources, mais ça valait le coup pour qu'elle me lâche après.

Alors je me redressais, sautant du capot de ma voiture je m'étire et ajuste à nouveau mon chapeau, le regard posé sur elle je laisse ma voix rauque se perdre dans la nuit.


- Que dirais tu de ça, tu me laisses l'essence, en échange je te montre l'emplacement d'un endroit à piller ici en plein Texas, et bien entendu, je te laisse tout le butin.

Le truc, c'est que je possédais en mémoire différents emplacements de bases militaires datant d'avant la guerre. Aujourd'hui surement infestée de malades, je pouvais même lui indiquer l'emplacement d'un laboratoire secret caché dans le même canyon que celui ou elle est établie avec sa clique. Dégagé l'endroit de tout ces zombies ne me dérangeait aucunement si elle me le demandait, j'avais bien besoin de me défoulé après tout...

Mais le marché était déjà bien honnête, un bidon d'essence contre une base remplies de ressources, d'armes et autres technologies, certes un peu vieillottes, mais toujours pratique dans un endroit comme le No man's land ou les technologie de la capitale en Europe n'étaient jamais arrivés.


- Je peux même vider l'endroit des potentiels zombie qui y traînent si tu veux. C'est pas comme si j'avais grand chose à faire ses prochains jours.

Le marché était posé, tout comme mon regard sur Ashe, mon but était après tout de voyager, si je ne ramenait pas de ressources au Gun's, personne ne m'en voudrait vraiment, j'avais encore de large stocks, même si la petite Luthécia aurait eu l'envie d'acheter tout mon stock. D'ailleurs... Sa communauté n'était pas au Texas à elle ?


>CODAGE by Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Caledonia Ashe
Messages : 69
Date d'inscription : 02/05/2019
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyMar 7 Mai - 11:19


God take you away



Pure croyante, mais pas pratiquante, Ashe était resté dans un temps révolu. Elle ignorait tout de l'Europe, vu qu'elle n'y mettait pratiquement jamais les pieds, elle se savait accueillit là bas, par son majordome. Elle ne sais rien des immortels, rien d'autre que ce qu'elle vie au Texas et l'ouest Américain. Elle n'y croirait clairement pas. Elle reste silencieuse par la suite, l'observant alors qu'il se lève, s'étirant, remettant son chapeau comme il faut. Elle plisse le regard rubis sur lui, méfiante. L'étalon se secoue à nouveau et recule d'un pas.

- Que dirais tu de ça, tu me laisses l'essence, en échange je te montre l'emplacement d'un endroit à piller ici en plein Texas, et bien entendu, je te laisse tout le butin.

L'oeil expert d'Elizabeth Caledonia se fait brillant, il savait comment l'amadoué. Elle se détends subitement, intéressée par ce qu'elle entends. Des ressources en plein Texas qu'elle n'a pas remarqué ? C'était d'autant plus alléchant que traître.. Sa nature méfiante l'arrête, et si c'était une connerie ou un piège ?

- Je peux même vider l'endroit des potentiels zombie qui y traînent si tu veux. C'est pas comme si j'avais grand chose à faire ses prochains jours.
- Qui me dit que ce n'est pas un moyen de te débarrassé de moi une bonne fois pour toute ? Tu crois que de belles paroles me feront accepté sans bronché ? Ne rêve pas trop Mayers.

Sèche, son venin frappant à nouveau. Elle reste alerte, attentive à ce qu'il propose tout de même. Calamity talonne les flancs de son étalon qui se met à marché au pas, tournant autour de Marc, le surplombant d'un air prédateur alors qu'elle s'arrête à son flanc. Elle attendait une réponse, une confirmation, mais rien.. Seul le silence, elle le jauge. Il le sais, c'était ainsi qu'elle concluait des deals avec les étrangers. L'américaine finit par baissé complètement son viper, le laissant balancé à sa sangle sur l'épaule.

- J'accepte. Mais à une condition.

Ashe esquisse un sourire en coin alors qu'elle abaisse son chapeau comme il faut d'une main délicate, cet avant bras protégé d'une plaque pour diverse raison.

- Je garde la voiture le temps que l'on vide l'endroit.

Codage par Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Marc Mayers
Messages : 316
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 23
Localisation : Quelque part en France
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyMar 7 Mai - 11:54

La volonté d'un seul homme


Double Trouble
Ashe faisait son petit manège, réfléchissant au deal. Elle était subitement intéressée par des ressources faciles d'accès et sur un territoire qu'elle connaissait. Mais aussi, elle était méfiante, rien de plus normal, après tout... Je suis le lâche et traître qui l'a abandonné, mhh ? Si j'avais voulu me débarrasser d'elle, nous n'aurions pas cette conversation à l'instant présent.

J'allais lui répondre que c'était bon, mais mon regard vint s'assombrir d'un coup. Elle avait impliqué ma voiture... La seule chose que je ne voulais pas autorisé, la seule chose qui pouvait me faire péter un câble et elle s'y attaquait. La vipère était douée, j'avais perdu toute nonchalance, n'étant plus qu'un bloc de glace avec un regard meurtrier, un tueur au coeur aussi froid que l'acier.

Je plantait mon regard sur celui à la couleur de sang de la demoiselle, le visage fermé, je vint alors parler, ma voix rauque amplifiant le ton froid que je donnais à mes paroles. Oui, cette voiture avait plus de valeur pour moi que n'importe quel vie humaine ou immortelle...


- J'accepte ta condition, Ashe. Mais si je retrouve la moindre rayure dessus, peu importe le passé qu'on a eu ensembles, je massacrerais ton gang. Jusqu'à. La. Dernière. Personne.

Il y avait une raison à cet attachement à ce véhicule, je achetée et retaper avec mon père il y a bien longtemps, avant qu'il ne meurt de vieillesse. C'était autant un souvenir qu'une possession, c'était ma voiture, et quiconque s'en prenait à ma voiture, s'en prenait à ma famille.

Je regarde Ashe, je venais de la menacer alors même que j'étais sur son territoire, elle n'allait probablement pas apprécier, mais je m'en contrefous, que ce soit elle, Taïga, Arashi ou même le bon dieu lui même. Quiconque touche à ma voiture, quiconque essaye de me la prendre ou de l'abîmer, deviendra une cible dont je n'aurais aucun scrupule à me débarrasser.

Le ton était donné, et si Liz' allait probablement rire de ma menace, après tout, un homme seul contre tout deadlock, elle me penserait surement fou, elle restait sérieuse, surtout qu'elle ne sait pas à quel point elle est dans la merde si elle venait à se faire un ennemi comme moi.


- Retrouve moi à 5 kilomètre à l'est, demain à midi.

Avant qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit, j'ouvrais le coffre de ma voiture pour y récupérer mon canon scié et une sacoche à munition. Refermant ce dernier, je dépassais la furie du Texas, laissant à contrecoeur mon véhicule ici, garé à l'abri de la station. Prenant la route vers l'est, le vent balayait la poussière, donnant une allure fantomatique à ma silhouette qui s'éloignait lentement dans la nuit noire à chacun de mes pas, cinq kilomètres à pied, ce n'était pas grand chose au final, surtout pour moi, ça me permettrait de réfléchir et de ressasser mes souvenirs.


>CODAGE by Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Caledonia Ashe
Messages : 69
Date d'inscription : 02/05/2019
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyMar 7 Mai - 12:11


God take you away



Rien que l'évocation de sa voiture dans le deal avait marqué l'endroit d'un froid aussi brutale qu'un blizzard sibérien. Elle garde un léger sourire aux lèvres, amusée de le voir toujours autant attaché à sa voiture. Elle ne bouge pas, calme. Sa voix est rauque, forte, froide, il avait pris son air de tueur pour quoi là ? Une voiture ? Ashe est amusée, sans le montré. C'était son territoire, ses règles, sa manière et pas autrement.

- J'accepte ta condition, Ashe. Mais si je retrouve la moindre rayure dessus, peu importe le passé qu'on a eu ensembles, je massacrerais ton gang. Jusqu'à. La. Dernière. Personne.


Il la menace, mais il se heurte à une femme qui n'a rien à perdre au fond. Elle savait que sa voiture était sa prunelle, mais elle savait aussi que son gang n'y toucherai pas. C'était plus une sorte de garantie pour évité qu'il ne la trahisse à nouveau. La fille Caledonia penche légèrement la tête, comme un tique d'ignorance. Elle hausse une épaule et commence à dirigé la tête de l'étalon vers la route du retour.

- Essais pour voir. Ce serais amusant de te voir seul contre tous. On a peut-être perdu du monde, mais pas mal nous rejoigne toujours. Ce territoire m’appartiens, ne l’oublie pas.
- Retrouve moi à 5 kilomètre à l'est, demain à midi.


Sec, froid, il venait littéralement de lui coupé la parole ? Il osait le faire ?! Quel enfoiré de première ! Ashe resta un peu béate après cette réponse sèche, non, cette affirmation sèche. Il croyait joué selon ces propres règles ? Il n'a toujours pas compris ?! Caledonia secoue la tête alors qu'elle entends le coffre se refermé pour commencé à partir dans la nuit. Ah non non Mayers, pas comme ça.

Ashe talonne sa monture pour partir au galop derrière lui, se cambrant avec grâce sur la bête lancé derrière le cowboy dans une course effrénée. D'une main sur les rênes, l'autre ramenant son viper pour visé le ciel. Elle se redresse, rattrapant son ex-ami avant de tiré en l'air. C'était une sommation de se stoppé tout de suite.. Ou la casse serais plus grande que prévus. L'étalon est rapide, rattrapant largement l'immortel. C'était quelque chose de beau au final, sur la route déserte, un étalon à la poursuite d'un homme, deux cowboys se tirant la gueule pour une vieille histoire de rancune. Si ce n'était pas au Texas, ça aurait l'air d'un tournage de film ridicule aux stéréotypes stupide. Une scène de diligeance et de vol de richesse..


Codage par Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Marc Mayers
Messages : 316
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 23
Localisation : Quelque part en France
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyMar 7 Mai - 12:40

La volonté d'un seul homme


Double Trouble
J'avais déjà presque fait une centaine de mètres quand j'entendis le galop de l'étalon d'Ashe, puis le coup de feu dans le ciel. Une sommation, elle voulait que je m'arrête, tu veux que je joue selon tes règles... Liz. Mais crois moi, tu ne fera pas ta loi avec moi.

Je m'étais stoppé quelques secondes, au coup de feu, puis j'avais repris ma marche, qu'elle essaye donc de m'arrêter, et je lui montrerais qu'elle a bien plus à perdre que ce qu'elle n'imagine. Je ne céderais rien, j'avais déjà fait l'effort de proposer un marché, et maintenant, elle voulait en prime ... Quoi ? Me ramener dans la planque ? A croire qu'elle essayait de me faire venir dans sa chambre plutôt. Dire que si elle n'avait pas été aussi fière à l'époque, ça aurait pu.

Ta fierté Liz, c'est ta fierté qui causera ta pertes, et encore plus si tu poussais ta chance avec moi. Je continuais sans me retourner, mon dos largement offert à la demoiselle, loin d'avoir confiance dans le fait qu'elle n'allait pas tirer, je savais que si c'était le cas, elle ne tirerait probablement pas dans un organe vital, elle voulait m'arrêter, et plus encore, je savais qu'elle voulait savoir. Savoir pourquoi je les avais quitté, pourquoi je l'avais abandonnée alors que tout semblait si bien se passer.

Un coup de vent balaya mon cache-poussière, le faisant voleter sur ma droite alors que je continuais à marcher, inlassablement, curieux de voir comment Ashe aller gérer une forte tête comme moi, je la poussais un peu, certes, j'en faisait même peut être un peu trop, mais il faut dire que je ne réfléchis plus de façons rationnelle depuis l'attaque de la Jurisprudence. Mon esprit avait pris trop d'information d'un coup, et j'avais besoin de me vider la tête pour éviter de péter à nouveau un câble comme à l'époque.


>CODAGE by Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Caledonia Ashe
Messages : 69
Date d'inscription : 02/05/2019
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyMar 7 Mai - 13:01


God take you away



Il s'arrête quelques seconde, et reprends sa route. Sérieusement !? Bien. Ashe grogne et s'arrête avec l'étalon, il est nerveux, excité, instable. Il cabre subitement en hennissant avec force et résonance dans le désert du Texas. Elle tire sur Marc, effleurant sa main avec une précision malsaine. Elle avait toujours était une bonne tireuse, surtout depuis que ses parents lui avait payé une chirurgie visuelle. Elle se savait condamnés à être aveugle un jour, mais encore heureux, ce n'était pas le moment.

- Deuxième sommation Marc ! Tu crois t'en aller comme ça ? Tu prends ta bagnole et tu va au deadlock, si tu ne veux pas qu'elle ai de rayure.

Sa voix résonne, forte, impitoyable. Elle donnait l'air sévère dans ses airs de femme fatale. Elle avait toujours en travers toute cette histoire et elle ne démordrait pas pour le moment. Il n'avait pas son mot à dire. Surtout pas maintenant. Sa respiration forte est audible au même rythme que celui du cheval, elle est en colère, elle est enragée. Elle n'hésitera pas à tiré cette fois ci.

Codage par Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas
Marc Mayers
Messages : 316
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 23
Localisation : Quelque part en France
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyMar 7 Mai - 13:17

La volonté d'un seul homme


Double Trouble
Alors que Ashe gueuler à s'en faire péter les poumons juste après m'avoir tirer en frôlant ma main, elle remis en cause la voiture... Voilà qui venait de m’énerver à nouveau. Elle savait très bien à quel point j'y tenais et s'en servait contre moi. D'accord, Ashe, tu veux joue à ça ? J'vais faire selon tes règles, pour le moment. Mais tu me le payera, crois moi.

Je me retourne et reviens lentement vers elle, toujours aussi froid en la dépassant pour revenir vers ma voiture, elle était énervante à se croire supérieure, mais je ne pouvais pas lui montrer à quel point elle avait tort de me sous estimé, ce que je suis doit rester un secret pour beaucoup de monde.

Alors que j'avance, mes souvenirs reviennent lentement à la surface, je me souviens de ce qu'elle me disait, des secrets qu'elle me confiait ou tout simplement de la jalousie à peine cachée qu'elle éprouvait à me voir avec d'autres femmes. Est-ce pour cette raison qu'elle voulait que je vienne à la planque ? Parce qu'elle ne supportait pas de ne pas comprendre ? De ne pas savoir ?

Il faut dire que je n'ai laissé que peu d'informations sur moi, Liz savait que j'avais été un soldat à un moment de ma vie, sans plus de détail, elle savait aussi que je maniait pratiquement toute les armes possibles et imaginables et qu'en plus de cela, je savais les entretenir et les réparer. J'avais des connaissances sur beaucoup de sujets, même sur certains d'avant guerre, mais encore une fois, elle n'en connaissait pas la raison. Mais elle s'en fichait, de la raison, j'étais efficace et j'emmerdais pas, c'était tout ce qui comptait pour elle.

Et aujourd'hui... Nous voilà réduit à ça, deux adultes qui se chamaillent comme des enfants après une rupture d'école primaire. Elle aurait pu le prendre bien plus mal, et je savais que ses sentiments y jouaient, un autre que moi y serait passé sans sommation.

Alors une fois revenu à ma voiture, je montais dedans, démarrant le moteur pour rouler vers la planque. Je me souvenais du chemin et roulait à faible allure, pour que l'étalon de Liz puisse trotter à côté de moi, la fenêtre ouverte si jamais elle voulait dire encore quelque chose, bien que j'imagine qu'elle allait surtout vouloir me parler en privé une fois arrivé là bas.


>CODAGE by Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Caledonia Ashe
Messages : 69
Date d'inscription : 02/05/2019
Humain
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] EmptyMar 7 Mai - 13:43


God take you away



Il s'arrête, net, à la mention de sa voiture. Parfait, ça avait marché comme prévus. Ashe reste droite, reprenant les rênes de son cheval un peu mieux pour le calmé. L’œil de la bête est alerte, soufflant par les naseaux. La gangster penche la tête et fait demi-tour alors qu'il la dépasse, un air froid sur le visage. Oh qu'elle jubilais de l'avoir eu ainsi. Elle n'aurait rien fait à sa voiture, c'était surtout pour le forcé à revenir au gang et s’expliquait.

C'était le meilleur moyen pour le forcé à revenir. Elle le suis en silence, un léger sourire fiché sur ses lèvres. Elle fait sauté la balle du barillet, laissant le cheval avancé à son rythme vers Marc. D'une main tenant le viper, l'autre plongeant dans sa sacoche à cartouche, rajoutant les deux manquantes sur les douze possible. Ashe finit par accroché le viper à son dos, reprenant les rênes pour arrivé à la hauteur de Marc.

Il grimpe en silence, toujours aussi froid. Elle sourit en coin avec lenteur. Il démarre, elle le suit, trottant à son allure. Il a baissé sa vitre, elle aurait voulu discuté avec lui, mais ce n'était pas le moment pour l'instant. La nuit bien posée, dévoilant une route parfaite, un air frais qui fit frissonné Ashe. La nuit allait être très fraîche, elle ne serait pas surprise de voir le gel sur le champ de lavande.




Codage par Laxy Dunbar
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

God take you away [Libre] Empty

God take you away [Libre]

MessageSujet: Re: God take you away [Libre] God take you away [Libre] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Lettre [libre]
» [intervention, Tribunes: Bouquet final [PV nakor +Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit :: No Man's Land :: Lieux Désertiques-