Spirit
Malheur à toi pauvre âme !



 

Akira B. Baal
Messages : 6
Date d'inscription : 03/10/2018
Who am i !

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  Empty

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]

MessageSujet: L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden] L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  EmptyVen 15 Mar - 23:35
Les mots de Satan parcoururent mon corps comme un électrochoc. Je tremblais face à sa prestance, son charisme et son incommensurable puissance. Sans l’ombre d’un doute, je n’étais qu’un pion parmi tant d’autres à ses yeux. Malgré le corps inerte de Lilith dans mes bras, un rire nerveux s’échappa de mes lèvres. Mes yeux resplendissaient de peur. Aucunes larmes ne coulèrent le long de mes joues. J’avais beau ressentir un amour infini envers cette femme, je ne pouvais pas pleurer. Pas en tant que démon de mon rang et encore moins devant Satan.  

Je laissais la tête de mon épouse se poser délicatement sur le sol avant de me redresser en étirant tout mon corps. Je n’avais d’autres choix que d’accepter sa proposition. Vivre dans un monde dans lequel mon épouse est morte, non merci. De toute manière, je ne pourrai jamais accéder au grade que je souhaitais. Jamais je ne pourrai prendre la place de cet être à la puissance indescriptible. J’haussais doucement les épaules en acceptant son pacte. J’allais devenir un être immortel dans un monde inconnu. Je ne pourrai jamais remettre les pieds dans le monde inférieur ni la revoir. Je resterai gravé dans la mémoire de certains et deviendrai un étranger pour d’autres.  

Il ne fallut pas plus d’une seconde une fois le pacte signé pour me retrouver au milieu d’une verdure flamboyante. D’une forêt avec des arbres gigantesques qui empêchaient les rayons de soleil de traverser. Ma colère était telle, que mon pouvoir pouvait se faire ressentir encore quelques minutes. Une aura maléfique commença à s’étendre dans cet endroit. Ma forme démoniaque prit le dessus sur moi et les arbres sur mon chemin tombaient les uns après les autres. Pour les gens sans pouvoirs, ces derniers ne verraient que des hallucinations terrifiantes qui les forceraient à reculer. Pour les autres, cela n’annonçait rien de bon. Un être méconnu pour beaucoup venait d’apparaître dans ce monde et sa colère était telle, qu’il n’avait qu’une seule envie. Tout détruire.  

Je ne savais rien de ce nouveau chez moi. Ni les coutumes qui étaient de mises, ni les êtres qui le peuplait. Une immense entité de plus de deux mètres, ayant à la place des jambes des ombres machiavéliques ressemblantes à des visages maudits. Un buste noir et blanc ainsi que de longs et fins bras terminés par des mains crochues. Et pour terminer, le crâne squelettique d’un animal inconnu avec de longues cornes.
L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  0c51dc10
Ce n’était autre que moi, Belzébuth, le démon déchu du monde inférieur. Détruire sans jamais m’arrêter, voilà mon nouveau but. A croire que Satan m’a laissé quelques petits détails de ma personnalité pour pouvoir faire quelque chose... A croire que Satan avait tout planifié et qu’il m’avait envoyé ici pour une quête. Aurai-je le droit de revenir une fois celle-ci accomplie ?

Ce n’était pas le moment de penser, mais d’agir. J’allais explorer ce monde de fond en comble et y déverser peur et destruction. Craignez-moi. Craignez Belzébuth.
Revenir en haut Aller en bas
Eden Launwitch
Messages : 11
Date d'inscription : 22/02/2019
Launwitch
Who am i !

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  Empty

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]

MessageSujet: Re: L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden] L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  EmptyLun 18 Mar - 11:52





L 'arrivée d'un Démon voulant tout détruire-



Tu est une idiote, Eden.

Profiter de l'arrivée de Mère au village pour s'éclipser et enfin sortir de la communauté pour la première fois depuis deux ans, c'est tout simplement stupide. Voilà plusieurs heures que je voyage. June Sipheria, notre plus vieille amie de famille à bien voulu me prêter son familier, Leech. C'était un phœnix qui pouvait reprendre sa taille originelle. Je le chevauchais donc, nous parcourons ainsi les cieux en direction de l'Ecosse. Eden Launwitch, la Démone Incarnée qui ne soit pas foutue de maîtriser ses pouvoirs est de sortie, les amis. Bigby m'avait redonné le courage que j'avais perdu il y a longtemps, je suis enfin sortie de ma "grotte", ayant prise la première opportunité qui s'offrait à moi. Oui, ce matin lorsque ma mère venait à peine de quitter le salon pour rejoindre le sous-sol avec toute la clique, je me suis réveillée de mon bain matinale. Ce bon bain bien chaud que m'avait fait couler B' après notre séance d'entraînement, en me préparant, le postier du village venait juste de déposer le courrier. Telle n'est pas ma surprise lorsqu'une lettre anonyme m'ai été adressé. Un papier de création de haute qualité, filigrané d'or et de fluide angélique asséché pour donner au courrier cet aspect nacré. Et d'une fort belle écriture en cursive, on m'invitait, en tant qu'héritière légitime de feu mon père Aimée Amanite Johns. Grand scientifique de la Métropole, assassiné par des terroristes rebelles qui étaient en réalité des mercenaires engagés par la Jurisprudence parce que mon père devenait une trop grande menace avec ses ambitions. Il m'ont laissé retourner en Irlande, pendant deux ans avant de reprendre subitement contact avec moi. Non pas que je me méfie, mais c'est plutôt surprenant de leur part.
Je me permets de me déposer non loin du point de rendez-vous, dans une forêt très dense à la verdure luxuriante. Laissant ainsi Leech, la monture de June. Je lui assène plusieurs caresses, le récompensant aussi avec de la nourriture. Cet oiseau majestueux secoue son plumage, ses plumes semblant vibrer et flamboyer de l'intérieur. Il allait reprendre la taille d'un volatile normal, je le laisse alors. Il était d'une gentillesse incomparable.

Bien que le printemps approche, il faisait encore froid par ici. De plus, j'ai voyagé dans les nuages, la température étant encore plus froide. Je me suis donc vêtue d'robe épaisse blanche, avec un manteau soulignant les proportions de ma tenue. De couleur coton avec du noir en parcimonie, j'avais bien refermé ma veste au style militaire pour les fermetures. Pour ma chevelure, je l'avais coiffé en un chignon stricte, dégageant ce visage pas presque femme souligné par un regard de sang. Pour éviter une malencontreuse gêne, je porte aussi des gant de couleur prune avec des cuissardes noires. Cela m'évitera de montrer les signes de mon pouvoir si jamais il commence à se manifester. Je ne suis pas non plus ignorante, je sais qu'il est dangereux de côtoyer la Jurisprudence, même en dehors de la Métropole.
Le point de rendez-vous était dans un petit auberge, à la frontière de la Métropole et du No Man's Land gérer par les rebelles. Un endroit neutre en somme, ce n'est pas plus mal. Ici, les rébellion sont très fréquentes et la résistance s'oppose avec fermeté à l'influence de la nouvelle Europe. Bienvenu en Ecosse.
Lorsque je me pointe enfin à l'intérieur d'un bâtiment, je balaye ce qui se présente à moi : un pub rustique à l'allure médiévale. C'est que l'électricité se fait rare dans le No Man's. Je réprime un soupire, il y avait du monde. Et pas l'ombre d'une plume angélique. A vrai dire, c'est moi qui paraît étrangère au vu de mon accoutrement, certains me regardaient alors d'un air mauvais. Je frissonne de peur, ne prenant même pas la peine de prendre commande. Frottant nerveusement mes bras, je m'empresse de sortir. J'ai les larmes aux yeux. Quelle idée de venir ici ?

_ Mlle. Launwitch, Eden Launwitch ?

Je me fige, me retournant très lentement. Un grand maigre me fait face, les cheveux aussi noirs que l'onyx et frisant de manière anarchique me sourit froidement. Ses pupilles étaient d'un bleu azur, mais ce visage semblait squelettique tout comme son corps. Il doit frôler dangereusement les 1m90, me dépassant aisément de presque deux têtes. Je crispe mes épaules, mordant ma lèvre inférieure. Les mots s'étranglent dans ma gorge, toujours ce foutu blocage psychologique qui m'empêche de parler à autrui. Je réprime un énième soupire, osant lui porter mon attention, non sans une très grande timidité. Ah bah, elle fait peur la démone incarnée, l'expérience de la Jurisprudence, son arme prématurée. J'acquiesce faiblement à ses paroles, l'invitant à continuer, mais je garde une distance raisonnable, ne voulant pas qu'il franchisse mon cercle intime.
Malgré son air glacial, cet homme était un gentleman à nul doute. N'enlevant pas enroulement de ses lèvres, la main gantée du mâle mortel s'enfouit lentement dans la poche interne de sa veste. Finissant part sortir un magnifique petit coffret en cuir rouge à la fermeture argenté. J'ouvre les yeux de surprise, il me la tend, et je mets du temps à prendre cette boîte mystérieuse. La curiosité est plus forte que moi, cependant, l'humain m'arrête en m'interpellant avec douceur.

_ Je peux comprendre votre impatience, Eden. Mais ceci est un objet précieux, in s'arrête un instant en soufflant posément avant de reprendre, me souriant délicatement avec un air paternel, ceci est un cadeau de notre part. Votre père voulait que vous repreniez ses travaux et son empire. Cependant, il est mort de manière prématuré et nous n'avez pas encore commencé vos études supérieures. Votre voeu de silence est bien le signe que votre Rédemption touche à sa fin. Voilà deux ans que vous vous avez su garder votre virginité jusqu'à l'âge requis. Tout comme vos lèvres scellés suite à ce tragique événements. Nous savons que vous ne pouvez pas vous défaire de votre nature démoniaque, mais vous avez notre bénédiction. Vous avez su mener seule votre quête du Salue, et maintenant, il ne reste plus que votre âme soit bénie par l'Eglise. Reprenez vos études, continuez de sauver des vies grâce à votre don, et prouvez votre valeur à la Jurisprudence.

Je m'apprête à ouvrir la bouche de surprise, mais il pose alors son index sur mes lèvres. Avant de se redresser, partant dans la fraîcheur de la journée. Un tremblement me gagne, ma tête est confuse. Je suis partagée entre la tristesse, surprise et soulagement. Lorsque j'ouvre le coffret, se présente devant moi, trois choses. Un bracelet argenté magnifique, accompagné d'une lettre à la qualité de noble et d'un demi-litre d'un liquide dorée et pailleté. Je fronce légèrement les sourcils.
Ma conscience me dicte de ne pas lire cette lettre, ça va donc devoir attendre mon arrivée à Lame Spirituelle. Mon coeur bat rapidement, je ne comprends pas ce que ça veut dire. C'était un bracelet comme Bigby, celui qu'on mettait aux Kreat'hur lors de la guerre avant l'arrivée des Anges.

Perplexe, je m'enfonce dans la forêt. Gardant précieusement le coffret contre moi. Mes yeux virent à un rouge semblable aux vampires, et ce, en réponse à une déflagration d'une aura maléfique froide et meurtrière. Je sursaute de stupéfaction, toute cette puissance écrasait littéralement la mienne. Nerveuse, je me mets à scruter les environs pour chercher l'origine, tout en restant cachée. Mon instinct de survie reprend le dessus. Eden, tu es la fille d'une puissante Démone Incarnée et de son démon Ange Déchu. Tu es la fille d'Egregario, tu ne peux pas te défiler ainsi. Il était un grand Gardien, il maîtrise les flammes du Monde Inférieur. Et toi tu as le pouvoir du sang, de peux aspirer l'énergie vitale d'autrui, mais tu en es incapable. Tout comme pas assez forte pour prendre ta forme Démoniaque. La culpabilité me ronge, tout autant que des sueurs froide me coulent le long du dos. Taïga aurait certainement aperçu qui c'était, mais pas moi. De plus, Leech avait décamper de la forêt avec cette présence noire. Je retiens des larmes, arpentant avec attention la forêt qui semble mourir. Je frémis d'effroi, et avec ma chance, je croise du coin de l'oeil enfin l'origine. Mais je ne le voulais pas, je me cache immédiatement derrière un arbre qui semblait pourrir comme le sol.

La panique est telle, que je perds le contrôle de moi-même, mon instinct de survie étant plus fort que ma raison. Je serre les dents, mon aura, mon sang tentant de repousser cet assaut de pouvoir. Mais cette bataille prend forme, et j'écorche ma propre peau comme une automutilation involontaire au niveau de mes bras, ma joue et ma hanche. Quelques lignes baveuses ne tardent pas à apparaître sur mon collant. Et le sang gouttant et s'écoulant sur ma peau d'ivoire sous ma tenue et mes gants. Dessinant aussi trois arc de cercle sanguinolent au sol, comme une projection de plasma. Je baisse la tête, je dois fuir. Je dois retrouver Leech au plus vite. Me redressant, mes tremblement s'accentue. Je suis tétanisée.
Cette sombre masse de presque deux mètre, je sens un poids, comme un regard invisible qui s'approche. J'écarquille les yeux d'horreur, il ne va pas venir, non je suis cachée. Faisant Volte face, je ne parviens à fuir et je tombe sur le cul. Par réflexe, mon sang s'invoque, formant des arc et des ligne coupante autour de moi, se cristallisant, menaçant cette cette...

Je relève la tête, mes mèches sont tâchés de mon propre liquide vital, j'étais la seule touche de couleur dans ce paysage mort et pourri par cet être démoniaque.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Akira B. Baal
Messages : 6
Date d'inscription : 03/10/2018
Who am i !

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  Empty

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]

MessageSujet: Re: L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden] L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  EmptyMar 19 Mar - 14:42
Malgré le fait que mes jambes soient remplacées par des visages hideux hurlant de silence, on pouvait très bien ressentir mes déplacements et le sol trembler sous mon être. Même si je suis privé de la plus grande partie de mon pouvoir, cela ne m’empêchera pas de mettre ce monde sans dessus dessous. Invincible et indestructible que j’étais, j’allais pouvoir régner en maître tout en trouvant un moyen pour retourner dans le monde inférieur ou bien un autre pacte qui convaincrait le malin de me laisser revenir ou de me laisser retrouver mes pouvoirs. Cela sera difficile, long et périlleux, mais j’y parviendrai. Dans tous les cas, mon seul objectif pour le moment est de découvrir ce monde. Quoi de mieux qu’une belle découverte cauchemardesque pour tous les habitants ?

M’aventurant un peu plus dans cette immense forêt, je commençais à voir le bout jusqu’à ce qu’une aura étrangère non loin de moi se fit ressentir. Un démon... Une sorte de démon traînait non loin de moi et semblait se cacher de moi. Avait-il peur ? En fait, je ne ressentais pas entièrement l’aura d’un démon. Il y avait quelque chose d’autre. Quelque chose que je n’avais jamais ressenti auparavant. Par simple curiosité et pour en apprendre plus, il fallait que j’aille voir. Que j’aille me renseigner sur cette chose qui m’observe en pensant peut-être que je ne la ressens pas ?

Faisant volte-face sans prévenir, je commençais à me diriger dans le plus grand des calmes vers cette mystérieuse aura tout en accentuant la mienne pour la rendre encore plus puissante et terrifiante pour quiconque serait dans les parages. Mon pouvoir ne s’arrêtait pas à si peu. Bien sûr que non. L’aura de l’étranger commença à grandir légèrement, comme-ci il s’apprêtait à se défendre contre moi. Toutefois, rien ne vint à ma rencontre. Hum... Il n’était plus très loin. Derrière cet arbre qui n’était qu’à quelques mètres de moi. Arrivé à trois mètres de ce dit arbre, l’un de mes longs bras le brisa en mille morceaux, dévoilant une silhouette des plus... inattendues.

Ce n’était pas un démon qui attendait là. Non. Je ne voyais pas en cet être un démon, mais plus... Une petite fille se promenant dans la forêt à la recherche de champignons mais qui est finalement tombé sur le méchant loup. Les longues dents affichèrent un sourire machiavélique, puis un rire sadique et sonore, au point d’en faire trembler les branches, résonna dans toute la forêt. De fins filets de sang coulaient à certains endroits de son corps. Hum... Sûrement s’était-elle blessée en essayant de me fuir. Dommage pour elle. La pauvre, elle tremblait comme une feuille. Était-ce moi qui lui faisait tant d’effet ? Je n’étais dans ce nouveau monde que depuis quelques minutes et je terrorise déjà quelqu’un. Quelle mauvaise personne je suis.

Une longue chevelure blanche dans un endroit si noir suite à mon passage... Quel beau contraste. Ne voulant pas qu’elle s’échappe si vite, j’agrippais l’une de ses chevilles avec mes longs doigts crochus avant de la soulever sans ménagement du sol. Son visage vers le bas, elle pouvait observer avec effroi les centaines de visages qui habitaient mes “jambes” et qui la regardaient comme-ci ils avaient besoin d’aide. D’aide pour sortir de mon corps. Je l’observe de la tête aux pieds avant de la lever un peu plus, afin de mettre son visage à ma hauteur. J’approche mon “museau” de son nez et la renifle. On dirait une humaine habitant un démon... Un puissant démon...

Après une minute d’auscultation, je la remets sur pieds sans grande “gentillesse” et tourne autour d’elle afin d’éviter qu’elle ne s’échappe. Laissant un blanc s’installer, je finis par la questionner avec une voix rauque et sombre de démon.

- Une petite fille se promène dans la forêt, en pleine journée, à la recherche de champignons pour sa grand-mère. Malheureusement pour elle, elle tombe sur le méchant loup. Heureusement pour elle, le méchant loup n’a pas faim et n’a pas envie de tuer. Comment t’appelles-tu et que fais-tu ici ? Tu es perdue ? Ou bien...

J’approche une fois de plus mon visage du sien.

- Ou bien... Tu as ressenti mon aura et par curiosité, tu es venue jeter un coup d’œil à ce que cela pouvait bien être ?
Revenir en haut Aller en bas
Eden Launwitch
Messages : 11
Date d'inscription : 22/02/2019
Launwitch
Who am i !

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  Empty

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]

MessageSujet: Re: L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden] L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  EmptyMer 20 Mar - 22:38





L 'arrivée d'un Démon voulant tout détruire-



Tu vas mourir, Eden.

Il était là, grand, impétueux et stupéfiant. Agrippant le sol, je me crispe en voulant fuir, mais la peur me tétanise. Cette horrible silhouette commence à se baisser pour m'attraper à la cheville. Je me retrouve la tête en l'envers, voulant pousser un cri, ma voix s'étrangle alors que je fais face à d'horribles visages damnés. Les larmes me montent aux yeux. Et comme la gravité sur Terre est existante, la jupe de ma robe s'affaisse. Je parviens à la retenir un maximum, serrant mes cuisses. Je comprime mes bras contre mon ventre, essayant d'empêcher cet être de voir ma culotte. Mais il était tellement grand que ça pourrait bien être possible. La stupéfaction est trop grande, mon pouvoir se fait alors plus menaçant. Mais il ne bouge pas encore. Je tremble, comme un petit lapin que l'ont tien par les oreilles. Pourquoi il a fallu que je tombe sur un démon comme ça la seule fois où je quitte mon village ?
Je hoquette, me sentant hisser jusqu'à cette tête squelette animale. Mes larmes coulent, je serre les dents. Il n'y a personne avec moi, sa gueule est juste là, face à mon nez. Je me perds dans ces cavités abyssales, priant Dieu que ce ne soit qu'un cauchemar. Ne sachant ce qu'il fait, je ferme fermement les yeux. Serrant fermement la boîte contre ma poitrine. Le sang commence à me monter à la tête, ça fait mal. Mais je suis clouée, effrayée. Je dois fuir au plus vite, je vous en prie Seigneur !

J'attends qu'une chose, qu'il me tue. Je chancelle lorsqu'il me dépose enfin, ma vision se brouille quelques secondes. Ce démon tourne autour de moi, il joue avec moi. J'en suis certaines. Mordant ma lèvre inférieure, je sèche mes larmes. Je dois le tuer, le dois le tuer. Mais je n'ai jamais assassiné personne de ma vie, sauf si j'écoute Daniel qui m'avait raconté lorsque j'ai asséché celui qui battait ma mère de son essence vital. Secouant ma tête, je reprends un peu esprits. C'est la deuxième fois qu'on me compare à un petit Chaperon Rouge depuis ce matin, Bigby et maintenant lui. Ce n'est pas contre cet être devant moi, mais il ressemblait plus à un monstre qu'à un animal. Il me questionne, mais je ne peux rien dire, rien ne veut sortir de ma gorge. Et le voilà que ... Squelette s'approche de nouveau, je sursaute en esquissant un pas en arrière. Et c'est dans ce geste d'ailleurs, que je laisse tomber mon coffret au sol, laissant ainsi sur le couvercle le nom en cursive : Eden Launwitch. Je panique en écarquillant les yeux d'horreur, secouant négativement la tête. Il pouvait très bien lire ce qui est écrit. Je ne peux pas prendre le risque de me baisser. Ne quittant pas Squelette du regard, je secoue la tête, esquissant un autre geste pour fuir. Que lui dire, hein ?
En réponse à mon état, mon pouvoir semble devenir rachitique, mortel. Je lâche un hoquet de douleur, ma peau s'écorche, déchirant mon manteau avec des petits trous. Laissant échapper des long filaments qui se solidifient plantant de tous les côtés le démons. Mon sang le traverse, je panique, saisissant les tentacules solides pour les briser de mes mains. C'est un cri de douleur, le plasma tombe au sol, redevenant liquide. Attrapant à la volé le coffret. Je déglutis et part d'un seul coup, haletante. Je détale comme un lapin, je ne peux faire que ça. J'espère que mon pouvoir lui ai fait du mal. Mon liquide vermeil laissé sur place semble alors léviter dans les air, me regagnant, mais montrant aussi le chemin au démon pour me rejoindre. J'essaye d'appeler Leech par la pensée, mais je ne l'entends pas encore. Bordel, je vais mourir !



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Akira B. Baal
Messages : 6
Date d'inscription : 03/10/2018
Who am i !

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  Empty

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]

MessageSujet: Re: L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden] L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  EmptyMer 27 Mar - 10:24
Une sorte de coffret vient de tomber au sol et sur ce dernier, je peux lire quelque chose qui semble être un nom : Eden Launwitch. J’approche un peu plus mon visage du sien en souriant... Un sourire de démon... Peut-on le considérer comme un sourire ? Bien évidemment ! Son pouvoir refait surface. Excepté le fait qu’elle se blesse toute seule avec ce dernier qu’elle ne semble pas maîtriser du tout, je n’en vois pas l’utilité... Ah moins que... Hum... La pauvre petite ne contrôle absolument rien de ses émotions et son pouvoir fait irruption sans qu’elle ne le veuille vraiment. Elle essaie de m’attaquer mais le sang rebondit sur moi. Un nouveau rire démoniaque et bruyant embellit cette forêt désormais bien amochée par mon pouvoir.

Cours petite gazelle. Cours autant que tu le veux, mais désormais que je t’ai vu et que je connais ton odeur, tu ne peux plus m’échapper. Et puis... Cette légère traînée qui te suit me simplifie amplement la tâche. Toutefois, ce ne serait pas un jeu si je me mettais toute suite à sa poursuite. Autant la laisser espérer quelques secondes avant de revenir vers elle sous une forme bien moins terrifiante afin de continuer de jouer avec ses nerfs. Au bout d’une bonne minute, je prends forme humaine. Celle d’un adolescent rebelle avec des lunettes, un regard pourpre profond et des cheveux en bataille. En vêtements, un t-shirt ainsi qu’un pantalon noir. Pas de chaussures. On va jouer là-dessus...

Mon aura disparaît petit à petit avant de complètement disparaître. Elle allait sûrement croire que j’avais cessé la poursuite. Ou bien peut-être que son pouvoir m’avait mis à terre ? Je me mets à courir, assez vite, à travers les arbres en essayant de localiser sa position précise. Une fois cela fait, je fais un grand tour pour pouvoir me retrouver devant elle afin de la percuter de face. Une fois position prise, je me mis à courir comme une furie, en exprimant la peur sur mon visage. Faisant mine de regarder derrière moi, je la bousculais violemment de l’épaule, tombant à la renverse pour accentuer ce spectacle en poussant un petit cri de douleur.

Je n’avais strictement rien senti... Me relevant presque aussitôt, j’accourais à ses côtés :

- Tout... Tout va bien ? Il... Il faut partir ! Vite ! Il y a quelque chose de bizarre là-bas ! Une créature qui ressemble à un animal se tenant debout me court après depuis tout à l’heure !

Je la regardais quelques instants, paniqué, ne montrant aucune expression heureuse sur mon visage. Pourtant, au plus profond de moi, j’en riais. J’avais hâte de voir sa réaction et ce qu’elle déciderait de faire... Pauvre petite fille égarée perdue dans la forêt. Tu es tombé sur l’un des pires démons du monde inférieur et je compte bien m’amuser un maximum avec toi histoire de m’occuper dans cette nouvelle vie... Tu seras la première à contempler la destruction de ton monde.

- Madame ? Murmurais-je doucement.

Je me frottais les pieds légèrement égratignés par cette longue course histoire de rendre tout ça plus crédible. Un démon qui se blesse à cause de quelques branches ? Oui ça peut arriver en forme humaine !
Revenir en haut Aller en bas
Eden Launwitch
Messages : 11
Date d'inscription : 22/02/2019
Launwitch
Who am i !

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  Empty

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]

MessageSujet: Re: L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden] L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  EmptyMer 27 Mar - 11:59





L 'arrivée d'un Démon voulant tout détruire-



Ta vie va se terminer ainsi, Eden ?

Je détale comme un lapin tenant à la vie, ne regardant pas derrière moi pour ne pas ralentir ma course. Je fuis cette aura maléfique et destructrice, continuant d'appeler le volatile, en vain. Ma belle veste est trouée et tâchée de sang, je retire à la hâte mes gants en les fourrant dans ma poche. Ces derniers aussi étaient mouchetés de tâches brunes. Je n'ose imaginer l'état de ma robe. Etant de trop concentrée sur ma fuite, je perds la trace de l'essence démoniaque alors que mon sang me rattrape très vite pour pénétrer de force mon corps. Je me crispe, grimaçant alors que je verse des larmes de douleur.
Bien que je sois sur mes gardes, je me vois obliger de ralentir mes enjambées jusqu'à presque m'arrêter à cause du manque de souffle. Mes poumons sont en feux, une douleur aiguë me lacère l’œsophage à chaque inspiration. Je ne ressentais plus cette malfaisance me poursuivre, fort heureusement. Mais c'était sans compter ce nouvel élancement qui me foudroie l'épaule. Je pousse cri de surprise, bousculer contre un arbre où je me cogne la tête. Ce qui m'arrache quelques mèches de cheveux, assez, c'en est assez. Je me laisse glisser sur les fesses, le temps de me remettre de mon choc. Tout s'était passé trop vite. Cet adolescent tombe lui aussi. Un garçon apparemment, ce dernier se redresse soudainement en venant me voir alors que je porte ma main là où il m'a involontairement frappé. Ce n'est pas lui qui me fait réagir, non, mais plutôt la fin de sa tirade. La stupeur se lit sur son visage enfantin, je me fige en écarquillant les yeux d'effroi.

Cette personne me presse, je serre les dents en me haussant de tout mon être. Il était lui aussi coursé par ce démon ?
Pas le temps d'aviser, d'abord la fuite. Je sursaute, alors qu'il m'interpelle encore. Pivotant ma tête vers cette innocence masquée malgré moi, je lui prends la main. Fronçant les sourcils, je suis maîtresse de moi-même. Lorsqu'il s'agit de m'occuper d'autrui, je suis là. J'intime à ce garçon le silence en posant mon index sur mes lèvres avec un "Shh...!". Par la suite, j'entraîne à ma suite mon propre bourreau portant le masque d'un jeune humain sans que je ne le sache. Ma main qui tient la sienne se noircie à vu d'oeil, comme pour vouloir soigner les égratignures du garçon à son pied, mais ça ne semble pas fonctionner. Toutefois, je suis trop concentrée à nous sortir de là pour m'en rendre compte.

Cette forêt ne finira jamais ou quoi ?!
Bien que je compte atteindre Leech, mon nouveau camarade de fortune semble m'interpeller encore. Je tourne la tête, serrant la boîte contre moi. L'interrogeant du regard, l'adolescent m'indique alors avec horreur qu'il doit retrouver sa petite soeur perdue dans la forêt. J'ouvre les prunelles en grand. Je stoppe ma course, le relâchant, balayent les environs du regard. La nervosité se lit sur mon visage, mais lorsque je reporter mon attention sur l'inconnu, on peut y lire un peu de courage. J'acquiesce la tête, timidement lui montrant mon accord pour l'aider. Toujours sur mes gardes, mais me sentant moins seule. Si seulement je savais que c'était lui ... mais non, je l'ignore.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Akira B. Baal
Messages : 6
Date d'inscription : 03/10/2018
Who am i !

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  Empty

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]

MessageSujet: Re: L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden] L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  EmptyDim 21 Avr - 15:38
Tout cela était tellement drôle, mais excitant. Voir cette jeune femme venir en aide à un jeune humain qu’elle ne connaissait pas du tout. Enfin, à une personne qui semblait être un humain à première vue. Un pauvre humain terrorisé par tout ce vacarme et cette grande silhouette démoniaque qui n’était autre que moi. Je continuais de jouer les enfants perdus et apeurés. Je continuais de la suivre sans un mot, regardant tout autour de moi pour simuler une inquiétude que cette chose puisse apparaître de n’importe où et nous tuer d’un seul coup.

Elle court vite vers la sortie et cela ne me plaît pas du tout. Dans même pas cinq minutes, nous serons sortis de ce calvaire et tout mon petit jeu en perdrait son amusement. Il fallait que je trouve une solution pour lui faire faire demi-tour. Elle semblait croire toutes les paroles de l’humain que j’étais actuellement. Bien, bien. Un sourire se dessina sur mes lèvres pendant qu’elle avait le dos tourné et alors que nous étions presque “sauvés”, je m’arrêtais brusquement, la stoppant dans sa course. Mon visage exprimait cette fois-ci de l’inquiétude et une forte envie de quelque chose.

- Je ne peux pas continuer ! Je t’ai suivie en espérant tomber sur ma petite sœur, mais elle n’est pas dans les parages et je ne compte pas l’abandonner ! Tu peux partir, mais moi, je vais la sauver, quitte à en mourir !

Déterminé, je lâche sa main et commence à courir à son opposée, partant à la recherche de cette petite sœur imaginaire. Je n’avais plus qu’à espérer une seule chose, qu’elle me suive sans broncher. Sinon... Tant pis. Au bout de cinq bonnes minutes, je commence à faire ressentir mon aura au loin avant de créer un épais nuage de fumée entre nous deux, l’empêchant de me voir me transformer. Je créée par la même occasion une illusion. Celle de deux corps déchiquetés. Une petite fille et cet humain... Une fois la fumée dispersée, une vision d’horreur s’offre à elle. Celle de deux corps baignant dans du sang. Une petite fille ainsi que l’humain. Tous deux décapités et démembrés. Leurs visages affichant une profonde terreur.

J’apparais au loin et commence à m’approcher d’elle dans le plus grand des calmes. Elle peut à nouveau ressentir mon aura, mais celle-ci n’est pas menaçante. Je laisse un rire s’échapper de mes lèvres avant de la regarder, un long sourire aux lèvres.

- Fuir plutôt que d’aider les autres. Par ta faute, ils sont morts. Si tu m’avais tué, rien de tout cela ne serait arrivé. Deux humains, perdus dans une forêt. Malheureusement pour eux, ce n’était pas le bon jour ! Après, ils ne pouvaient pas se douter qu’une telle chose arriverait et encore moins qu’une personne comme toi fuirait pour sa propre vie plutôt que celles des autres. Mais je te comprends ! Il faut mieux survivre et qu’aider. Nous ne sommes jamais mieux servis que par soi-même, n’est-ce pas ?

Je m’arrête à quelques centimètres d’elle, laissant un doigt squelettique caressait sa joue dans le plus grand des calmes.

- Souhaites-tu mourir toute de suite pour te purifier de ton crime ou bien comptes-tu te battre pour de bon cette fois-ci avant de les venger ? Une chose est sûre, je ne te laisserai pas filer cette fois...
Revenir en haut Aller en bas
Eden Launwitch
Messages : 11
Date d'inscription : 22/02/2019
Launwitch
Who am i !

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  Empty

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]

MessageSujet: Re: L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden] L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  EmptyDim 21 Avr - 16:40





L 'arrivée d'un Démon voulant tout détruire-



Coupable de deux vies ou pas ?

Je n'avais pas tout de suite réagis, tellement je suis surprise. L'humain est très rapide malgré tout, sûrement l'adrénaline. Je voulais aller chercher Leech, pour qu'on puisse repérer sa soeur. Mais le No Man's Land est horrible, il arrive des drames tous les jours. Et bien que c'était une illusion cette fois-ci, je ne l'ai pas su l'éviter. Esseyant de rattraper le jeune garçon, je me perds de nouveau. Plissant les yeux, je tourne en rond, mais je fais preuve de courage. Lorsqu'il s'agit d'autrui, je ne suis pas tétanisée. Enfin, jusqu'à sentir une puissante aura, la même. Taïga n'aurait certainement pas peur, aurait tout de suite vu juste dans le jeu de ce démon de merde. Surtout Egregario. Mais ma sorcière de mère était en ce moment en plein conseil de guerre et avait focalisé même son démon sur son territoire, je suis véritablement seule. Au bout d'un moment, je finis par déboucher enfin à voir deux silhouette. Plissant les yeux, je finis par écarquiller les yeux d'horreur. Devant moi, une scène se macabre se dessine que je ne peux même pas le décrire mentalement. Je me fige, reculant de quelques pas. Poussant un cri de stupéfaction, je recule, portant la main sur ma bouche, ne pouvant empêcher les larmes me monter aux yeux. Ma respiration s’accélère.
Redressant lentement la tête, je vois de nouveau le démon me rejoindre. Le tableau le dessine clairement comme coupable. Je déglutie alors que l'adrénaline fuse dans mes veine comme un liquide ardent. Je hoquette douloureusement. Il rit sinistrement, ce que je peux être faible. C'est la première fois en deux ans que je sors enfin du village, mais voilà que je tombe sur lui.

- Fuir plutôt que d’aider les autres. Par ta faute, ils sont morts. Si tu m’avais tué, rien de tout cela ne serait arrivé. Deux humains, perdus dans une forêt. Malheureusement pour eux, ce n’était pas le bon jour ! Après, ils ne pouvaient pas se douter qu’une telle chose arriverait et encore moins qu’une personne comme toi fuirait pour sa propre vie plutôt que celles des autres. Mais je te comprends ! Il faut mieux survivre et qu’aider. Nous ne sommes jamais mieux servis que par soi-même, n’est-ce pas ?

Je suis figée par la stupéfaction, frémissant d'effroi alors que mes mains se font moites. Je continu de serrer la boîte contre moi, les larmes se mettent à couler sans que je ne puisse les arrêter. Secouant nerveusement la tête, j'esquisse un pas en arrière comme pour fuir, mais sans réellement le pouvoir. Le démon gagne trop de terrain, je laisse ce doigt squelettique caresser froidement ma joue. Je me statufie, telle une proie n'osant plus bouger par peur de se faire repérer.

- Souhaites-tu mourir toute de suite pour te purifier de ton crime ou bien comptes-tu te battre pour de bon cette fois-ci avant de les venger ? Une chose est sûre, je ne te laisserai pas filer cette fois...


Mon coeur bat à tout rompre, non, il a totalement faux. Je .. j'ai juste couru moins vite pour le rattraper, je ne l'ai pas abandonné. J'essaye de parler, ouvrant la bouche, mais ça reste coincé dans ma gorge. Je tremble, sans pouvoir m'apaiser. Je dégage sa main par réflexe, serrant les dents alors que je pleure. Redressant ma tête, je manque de tomber, mais je tiens de bout. Je refuse de regarder derrière lui. C'est le crescendo cette chose joue avec moi depuis trop longtemps, la nervosité atteint le summum. Le blanc de mon oeil vire immédiatement à un noir profond alors que mon rouge se rétrécit, comme pour cercler les cavités vides de sa gueule. J'avais enlever mes gants, car elles sont en ruines. Mes mains ne noircissent complètement jusqu'aux coudes, tout comme mes pieds à mes genoux. Mes veines se noircissent, striant même mon visage et mon cou. Mon pouvoir me submerge, je ne contrôle pas. Secouant encore la tête, Des cordes de sang s'échappent de mon corps, faisant craquer ma peau. Ils m'entourent, se cristallisant, devenant aussi coupant que des lames de rasoir. Mais ce n'est pas tout, mon pouvoir tentaculaire percute de plein fouet le démon pour aspirer sa vitalité par son sang. Je ne cherche même pas à savoir si ça fonctionne, je pousse un cri de peur en me recouvrant le visage. J'oublie les paroles de Bigby de ce matin, concernant ma maîtrise et la stabilité de mes émotions. Tombant comme des trombes d'eau, je prélève le plasma des animaux de la forêt, et même des insectes, ce sang émerge du sol par de puissantes catallactiques en pointe pour chercher à embrocher et percer le démon. M'entourant, me protégeant. Je m'effondre à genoux, ma vitalité s'échappe, je pleure à chaude larmes. Des bandes noires m'entourent. Mon pouvoir tente de prendre le contrôle du système sanguin du démon, pour le faire saigner de tous les orifices immolant son coeur en le noyant dans son propre plasma démoniaque. Je me couvre les yeux, refusant de comprendre ce qu'il se passe.
Je relâche la boîte, celle-ci s'ouvre. Laissant échapper le bracelet de la Jurisprudence qui est censé contrôler n'importe qu'elle créature pour l'empêcher d'user de trop de ses pouvoirs. Un des dispositifs pour en faire des Krat"hur. Mais je protège tous le contenu de ma boîte par du sang qui l'entoure comme une bulle, devenant aussi dut que de l'acier. D'autres cordes s'enroulent autour du démon pour l'envoyer percuter des arbres plus loin, je voulais qu'il dégage. Je m'entoure de mes bras, sanglotant, mais j'essaye de me calmer, rouvrant lentement les paupières. Je déglutie difficilement. Le sang tournoie autour de moi, lévitant, me protégeant.

Je ne comprends pas pourquoi ça tombe sur moi, je suis à genoux, salissant mes vêtements. Refusant de croire à ce cauchemar. Idiote que tu es ma fille, ce n'est qu'une illusion. Mais je ne peux pas intervenir. Ta mère monopolise toute mon essence ... attend juste la fin du conseil, j'interviendrai. Stupide démon, Belzébuth. On avait certainement pas besoin de toi. Mais moi j'entends pas les pensées d'Egregario, mon père qui essayait de me rassurer, en vain/



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  Empty

L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]

MessageSujet: Re: L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden] L'arrivée d'un Démon détruit voulant détruire. [Pv Eden]  Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.
» Arrivée à Dreamland
» Juste avant la Bibliothéque, et vous êtes arrivés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit :: No Man's Land :: Ruines-